587 connectés

Doctor Who : D’un docteur à l’autre - William Hartnell (1963-1966)

Date : 10 / 11 / 2009 à 00h10

Alors que Doctor Who, véritable institution au Royaume-Uni, va connaître une nouvelle métamorphose en fin d’année avec l’arrivée de Matt Smith dans le rôle du Docteur (et un nouveau logo, un nouveau générique, et un nouvel intérieur pour le TARDIS) nous avons décidé de faire une rétrospective de la série qui fête cette année son 46e anniversaire. La première histoire, un arc de quatre épisodes de 30 minutes, a été diffusée le 22 novembre 1963, soit par hasard le lendemain de l’assassinat du Président Kennedy.

William Hartnell : 1963-1966


Dans ce premier article nous nous pencherons sur William Hartnell, la première incarnation de l’homme de Gallifrey, "l’homme de glace et de feu qui marche au milieu des dieux", pour citer une expression récurrente utilisée pour le décrire.

Au commencement était donc un vieil homme qui vivait exilé sur Terre exilé avec sa petite-fille, Susan. Ils vivent dans un vieil entrepôt. Ses premiers compagnons furent Ian et Barbara, deux professeurs du lycée de Susan qui ont cherché à enquêter sur leur jeune élève prodige. Leur premier voyage se déroulera dans l’Âge de Pierre, avant de continuer sur un scénario mythique, celui de Terry Nation, Daleks. Dès le deuxième arc, soit le 21 décembre 1963, le Docteur fait ainsi la rencontre des Daleks, qui s’imposent dans un arc de 7 épisodes. Et ces créatures ne cesseront de hanter et poursuivre le voyageur temporel.


La série a alors eu un bon accueil même si certaines critiques faites à la BBC auxquelles elle a tenu tête ont été surprenantes : le générique aurait effrayé certains enfants... Le public visé était en effet le grand public, des enfants aux adultes. La case horaire de diffusion est restée la même depuis 1963 : essentiellement le samedi soir. Mais la décision de la BBC de garder ce générique l’a rendu immortel, et des générations d’anglais ont le coeur qui bat en l’entendant. Et chaque nouvelle version n’est qu’une variation du même thème, dont nous vous parlerons dans un prochain article.

Détail important : le "circuit caméléon" du TARDIS , le vaisseau du Docteur "bigger in the inside" (plus grand à l’intérieur) était sensé fonctionner comme un élément éducatif, prenant la forme d’une statue grecque, etc. Mais les coûts prévus étaient prohibitifs. Il fut donc décidé qu’il serait "en panne" et resterait bloqué sur la forme classique de la cabine de police bleue. On peut se demander d’ailleurs si la série aurait autant marché si ce détail n’avait pas été établi. La musique de Doctor Who fut composée par Ron Grainer, qui composa plus tard celle du Prisonnier.

William Hartnell, le premier Docteur, a gardé le rôle de 1963 à 1966 avant de céder son rôle à Patrick Troughton. La régénération, simple "truc" inventé pour permettre un changement d’acteur, est devenu un élément très important dans la série Doctor Who. Ainsi, chaque nouvelle forme physique crée une nouvelle personnalité, et la phase de transition entre certains Docteurs est parfois violente. Une des incarnations ne reconnaîtra pas immédiatement le compagnon qui est à ses côtés et manquera de l’étrangler.

A noter que plusieurs épisodes sont manquants. La BBC a lancé depuis plusieurs années une grande recherche à travers le monde pour trouver des enregistrements des épisodes perdus chez les diffuseurs de la série originale. Pour des raisons économiques et d’espace, ces épisodes ont été effacés dans les années 60 et 70. C’est seulement en 1978 que la BBC s’est lancée dans une politique d’archivage systématique.

Heureusement, de nombreux clichés, extraits permettent de recomposer beaucoup épisodes, dont certains en animation. Mais en parler avec détail nécessiterait plusieurs longs articles. Il vaut mieux se référer à la page Wikipedia des épisodes disparus.

Et si vous vous sentez l’âme d’un chercheur, ou avez chez vous l’un de ces épisodes manquants de Doctor Who, la BBC vous remettra en récompense un Dalek en taille réelle !

Voici l’une des quelques scènes du dernier épisode de William Hartnell, The Tenth Planet, avec sa régénération qui a pu être retrouvée : il s’agit de l’un des dix programmes perdus les plus recherchés par la BBC, liste dans laquelle se trouve aussi le premier pas sur la lune dont ils possèdent seulement une bande sonore. C’est d’ailleurs le premier épisode dans lequel les Cybermen apparaissent.


Doctor Who est Copyright © BBC Tous droits réservés. Doctor Who, ses personnages et photos de production sont la propriété de BBC.



 Charte des commentaires 


Doctor Who : Captain Jack de retour pour le Holiday Special
NYCC 2020 - Doctor Who : La distribution se prépare pour la suite (...)
Daleks ! : La BBC annonce une série spinoff animée de Doctor (...)
Doctor Who : La transmission d’urgence de Jodie (...)
Doctor Who : Jodie Whittaker de retour pour la saison (...)
Doctor Who : Captain Jack de retour pour le Holiday Special
Titans : Starfire en costume pour la saison 3
Une ode américaine : Review du film Netflix
Peacemaker : Green Arrow n’en sera pas
Black Beauty : La review du film Disney+
Le Jeu de la dame : La mini-série de tous les records
You : Tati Gabrielle pour la saison 3
En Analyse : La distribution récurrente de la saison 4 de la (...)
Un prince à New York 2 : Arrivée de Eddie Murphy confirmée sur (...)
Star Wars - Thrawn - Trahison : Le tome 3 de la saga Thrawn chez (...)