403 connectés

Star Trek : Spock se confie au travers d’une longue interview

Date : 22 / 10 / 2011 à 00h20
Sources :

Source : Reuters



On a beaucoup entendu parler de Zachary Quinto en début de semaine.
Le décès tragique de Jamey Rodemeyer, ce jeune garçon de 14 ans qui s’est suicidé en septembre, l’ayant poussé à faire son coming out.

L’acteur de 34 ans est connu pour avoir incarné Spock dans le film Star Trek de JJ Abrams (sortie en 2009) mais aussi pour avoir incarné le néfaste Sylar dans la série Heroes.

Ses différents succès lui ont permis d’être reconnu et d’ouvrir sa propre société de production, Before the Door Pictures, dont le premier film, Margin Call, est sorti vendredi dernier aux USA.

Le film, dans lequel Quinto apparait aux côtés de stars comme Kevin Spacey, Jeremy Irons, Stanley Tucci ou encore Demi Moore, se déroule dans une banque d’investissement sur une période de 24 heures pendant la crise financière de 2008.

C’est à cette occasion que l’acteur s’est confié à Reuters dans une longue interview, dont nous vous proposons la première partie ci-dessous.


Reuters : Vous jouez un jeune analyste qui découvre des informations très sérieuses qui causent une grande panique dans la société. Comment avez-vous décidé quel rôle incarner ?

Zachary Quinto : La question ne s’est jamais posée puisque tous les autres personnages étaient plus vieux d’au moins dix années. Bien évidemment, la pertinence sociale du film m’a attiré, mais il y a quelque chose à propos de la perspective et la manière convaincante dont l’histoire est exposée. Cela invite le public à avoir sa propre opinion. Cela génère le dialogue.

Reuters : Vous êtes producteur pour la première fois. A-t-il été difficile de porter les deux casquettes à la fois ?

Zachary Quinto : J’ai du travailler dur (en tant que producteur) pour monter le film avant de pouvoir me concentrer sur mon rôle. Mais une fois que cela a été fait, je me suis plongée dans ma relation avec le personnage et c’est devenu mon travail en tant qu’acteur. Mes responsabilités de producteur ont quelque peu faibli à ce moment là, et je comptais beaucoup sur mes partenaires producteurs pour les choses au jour le jour.


Reuters : Qu’est ce qui vous a décidé que le moment était venu de devenir un multi trait d’union ?

Zachary Quinto : C’était en corrélation directe avec le décollage de ma carrière avec Heroes et Star Trek. Quand j’ai été choisi pour le film, mais avant que cela soit annoncé, j’ai décidé de monter ma société. Le tournage était encore loin (8 mois) et il fallait compter 2 ans avant sa sortie. J’ai vraiment vu qu’une fenêtre était ouverte, mais je savais qu’elle ne le resterait pas éternellement.

Reuters : En parlant de Star Trek, que se passe-t-il avec la séquelle ? Vous devez avoir lu le script et le savoir.

Zachary Quinto : Non je ne sais pas. Le script est dans sa phase finale d’écriture, mais ils ne partagent que certains points spécifiques de l’intrigue donc je ne sais que ce qu’ils m’ont dit. Je vais commencer la préparation le 1er novembre et nous commençons le tournage mi janvier. Je vais m’entrainer pour un passage du film qui vient plus tard, donc je vais continuer à m’entrainer.

Reuters : Vous êtes également de retour à la télévision dans un épisode (en deux parties) de la série American Horror Story de FX.

Zachary Quinto : Oui, et je pense que j’en ferais quelques uns de plus avant la fin de la saison. Je joue un fantôme gay. Essentiellement, c’est un mix entre mon personnage (gay) dans So NoTORIous et celui d’Heroes.


Reuters : Pensez-vous que jouer des personnages gays pourrait vous cataloguer ?

Zachary Quinto : Non, je ne le pense pas. J’ai joué des personnages gays auparavant. J’ai joué des personnages hétéros auparavant. Cela n’a pas modelé ma relation avec mon travail et tous étaient des personnages intéressants.

Reuters : Que considérez-vous comme votre premier grand rôle ?

Zachary Quinto : Heroes a réellement changé la donne pour moi comme rien ne l’avait fait auparavant. Ce travail est arrivé à une période particulièrement maigre pour moi. J’ai ressenti beaucoup de limites et, bien sûr, elles étaient toutes auto-imposées. Et ils ont réussi à trouver un exutoire dans ce rôle dans Heroes et cela a vraiment changé mon cheminement à la fois créativement et professionnellement.

Reuters : Et votre premier film a été Star Trek !

Zachary Quinto : Cela a été une expérience de niveau supérieur inattendue qui a changé la donne encore plus que je ne l’aurais cru possible. Être dans une série télévisée avec un rôle régulier pendant quatre ans et bien gagner sa vie était, je pensais, ce que je pouvais avoir de mieux. Être lancé dans cette dimension là a été incroyable. Et pense que j’ai travaillé pour en tirer le meilleur.


Star Trek est Copyright © CBS Tous droits réservés. Star Trek et toutes ses déclinaisons, ses personnages et photos de production sont la propriété de CBS



 Charte des commentaires 


Star Trek : La reconstruction pour la nouvelle génération
Star Trek : L’héritage de Voyager
Star Trek : CBS Television Studios lance une division en charge (...)
Star Trek : Une possible fusion CBS/Viacom pourrait changer la (...)
Star Trek : La série animée officiellement annoncée sur (...)
SDCC 2019 - Ça Chapitre 2 : Pour quelques litres de sang de (...)
Thor 4 : Le film se fera avec Taika Waititi à la barre
Game of Thrones : Le blason des Stark s’invite sur le (...)
Eisenhorn : Frank Spotnitz développe une série de fantasy sur (...)
La petite sirène : Harry Styles et Javier Bardem pour le film (...)
Manta Ray : La critique
Jack Reacher : Amazon développe une série sur le héros de Lee (...)
Candyman : Le film de Jordan Peele sera tourné en août
The Invisible Man : On "apercevra" Oliver Jackson-Cohen dans le (...)
Nephilim Légende : La luxueuse édition Prestige du jeu de (...)