558 connectés

Le Prisonnier : Interviews partie 3/6 - Ian Mckellen (2)

Date : 01 / 11 / 2009 à 00h15


3ème interview de l’équipe du Prisonnier version 2009 avant la diffusion aux USA les 15, 16 et 17 novembre prochain. C’est au tour de Ian Mckellen qui joue le mystérieux numéro 2.

Pourquoi vous êtes-vous intéressé au Prisonnier ?
Ian McKellen : C’est typiquement le genre de chose que j’aimerai regarder, c’est donc un bon test. C’est aussi arrivé au bon moment pour moi, je voulais travailler et ça m’a conduit à Cape Town. C’est plus intriguant maintenant que lorsque je l’ai lu au début. C’est un thriller et contrairement à la série d’origine, c’est plus basé sur ce qu’essaie de fuir Numéro 6 et pourquoi il ne peut pas d’échapper. Il y a des indices lors de la première scène du premier épisode.

Qui est numéro 2 ?
Ian McKellen : Dans la série originale, numéro 2 est à la tête du Village. Le pire c’est qu’il a été joué par des acteurs différents dans chaque épisode, mais cette fois, il n’y a que moi pour jouer ce rôle. Il a l’air d’être responsable du Village aussi ici. Si vous aimez ce Village, vous le verrez comme un leader et vous l’aimerez mais si vous n’aimez pas le Village, vous le verrez comme un monstre. Je ne le trouve pas effrayant moi.

Et sa famille ?
Ian McKellen : Le fait que Numéro 2 ait une famille n’est pas un secret. Il a un adolescent et une femme dans le coma dont il est éperdument amoureux. Mais il a une femme à qui il ne peux pas parler et un fils qui ne veut pas parler avec lui. Il les aime tous les deux et c’est cet amour qui fait que leur histoire tient debout. Est-ce qu’il est aller chercher Numéro 6 pour qu’il prenne sa place ? Celui-ci est-il devenu sa motivation ? On ne sait jamais avec le Village.

Pourquoi cette série est-elle si attirante ?
Ian McKellen : Lorsque vous êtes impliqué dans quelque chose d’aussi bon, vous découvrez des trucs que vous n’aviez pas vu avant. J’ai lu sur Internet que des gens se livraient à des expériences de rêves partagés. Parfois leurs rêves sont identiques. J’imagine que Bill Gallagher savait cela et si ce n’est pas le cas, il est très perspicace. Ce que j’aime à propos du Prisonnier, ce sont toutes ces choses étranges, bizarres et excentriques. Dans l’original, Port Merion n’a pas l’air vrai. c’est du domaine du fantastique. Celui de Bill Gallagher est un endroit plus crédible. Il a un certain style. Swakopmund ressemble à une prison avec l’Atlantique d’un côté et le désert de l’autre côté.

Y-a-t-il des similitudes avec l’original ?
Ian McKellen :Il y a des références à l’original et il y a aussi des personnages de l’original que l’on retrouve aussi ici. Ce n’est pas un secret que Rover est de retour. Et ici contrairement à l’original, on apprend d’où il vient. On répond aux questions. Les fans vont se demander pourquoi avoir choisi un Américain pour le rôle principal plutôt qu’un Anglais. Ils auront leur réponse. Le Prisonnier est réimaginé par un groupe de gens qui sont fans de l’original.

Et pour vous Le prisonnier parle de quoi ?
Ian McKellen : La série parle des relations humaines dans un contexte préoccupant. C’est sur la nature de nos gouvernements actuels, sur l’état de santé mentale, la théorie du complot. C’est un thriller parce que des choses excitantes se passent et si vous voulez savoir pourquoi elles arrivent, vous aurez envie de voir la suite. L’histoire joue sur les obsessions actuelles comme le faisait l’original.


Le Prisonnier (The Prisoner) est Copyright © AMC, Granada International et ITV Productions Tous droits réservés. Le Prisonnier (The Prisoner), ses personnages et photos de production sont la propriété de AMC, Granada International et ITV Productions.



 Charte des commentaires 


Le Prisonnier : La critique de la nouvelle série
Le Prisonnier : Interviews partie 6/6 - Jamie Campbell Bower (...)
Le Prisonnier : Interviews partie 5/6 - Lennie James (...)
Le Prisonnier : Interviews partie 4/6 - Ruth Wilson (313)
Le Prisonnier : Interviews partie 3/6 - Ian Mckellen (...)
The Boys : La bande annonce totalement folle de la série (...)
The Orville : Review 2.13 Tomorrow, and Tomorrow, and (...)
Star Wars - The Mandalorian : Les révélations et secrets de (...)
Halo : Pablo Schreiber sera Master Chief pour Showtime
Netflix - Bandes annonces : 21 avril 2019
Victor et Célia : La critique
Éternels : Le court-métrage promotionnel du Puy du Fou
Jeux apéritif : Le plein de petits jeux rapides chez Pixie (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 21 avril 2019
Avengers Endgame : Les superbes affiches des cinémas (...)