Saloum : La critique

Date : 24 / 01 / 2023 à 11h00
Sources :

Unification


SALOUM

- Date de sortie : 25/01/2023
- Titre original : Saloum
- Durée du film : 1 h 24
- Réalisateur : Jean-Luc Herbulot
- Scénariste : Jean-Luc Herbulot
- Interprètes : Yann Gael, Evelyne Ily Juhen, Roger Salah, Ba Mentor, Galiam Bruno Henry, Marielle Salmier, Babacar Oualy, Ndiaga Mbow

LA CRITIQUE

On n’a pas souvent l’occasion en France de voir sur grand écran un film sénégalais, et encore moins de genre.Saloum est une très belle surprise à ne pas rater.

C’est le créateur, scénariste et réalisateur de la très bonne série Sakho et Mangane qui a écrit et réalisé ce long métrage sortant vraiment de l’ordinaire. Il s’appuie aussi bien sur la culture et les traditions sénégalaises que sur un mélange de genre vraiment réussi allant du western au thriller en passant par le fantastique et l’horreur.

L’histoire tourne autour de trois mercenaires en fuite avec un narcotrafiquant qui vont devoir trouver refuge dans le Saloum, une région du Sénégal. Mais d’étranges événements surviennent.

Le film de Jean-Luc Herbulot bénéficie d’une mise en scène vraiment brillante. Il s’appuie sur un trio de personnages principaux hauts en couleur, sur des sites de toute beauté et sur des rebondissements surprenants.

L’œuvre se fait vite envoûtante et entraîne le spectateur dans un monde où le passé et les traditions ont un impact sur le déroulement de l’intrigue. D’autant qu’au cœur de celle-ci se niche un événement très grave qui va faire rebondir le récit.

Les paysages sont vraiment magnifiques. La photographie de Gregory Corandi est superbe et capte bien les différents paysages parcourus. Le lieu où se situe une grande partie de l’histoire est superbe. L’équipe technique et les comédiens y ont d’ailleurs vécu lors du tournage.

Les lieux sont parfaits pour le drame qui va s’y dérouler. D’autant que l’entremêlement entre le western et le fantastique marche vraiment très bien. Ce qui permet de proposer des séquences particulièrement fascinantes.

L’interprétation est formidable. Yann Gael, que l’on a déjà pu voir en tant que Mangane dans la série Sakho et Mangane, est remarquable en jeune homme ayant son propre planning. Roger Salah, qui a aussi fait une apparition dans cette série, est impressionnant en mercenaire droit dans ses bottes. Ba Mentor est formidable en guérisseur du groupe aux curieuses capacités.

Evelyne Ily Juhen est vraiment superbe en étrange jeune femme muette ayant un fort caractère. Et Galiam Bruno Henry est très intéressant en responsable de cet hôtel participatif où les mercenaires ont trouvé refuge.

Le film intègre des effets spéciaux soignés et crédibles. Quelques scènes sont vraiment marquantes et l’angoisse et l’horreur montent crescendo.

L’œuvre fait aussi bien des propositions visuelles fortes qu’elle offre un scénario original apportant une belle fraîcheur à ce type d’œuvre.

Saloum est un très bon film impressionnant et puissant qui reste longtemps en mémoire. Avec une histoire très bien construite, une réalisation recherchée et des personnages vraiment marquants, n’hésitez pas à découvrir un récit original faisant une proposition cinématographique vraiment intéressante.

Singulier et captivant.

SYNOPSIS

Abattus en vol après avoir fui un coup d’État en exfiltrant un baron de la drogue de Guinée-Bissau, les légendaires mercenaires connus sous le nom de Hyènes de Bangui - Chaka, Rafa et Minuit - doivent se cacher et faire profil bas afin de réparer leur avion et ne pas attirer l’attention sur les kilos d’or qu’ils ont volés. Leur objectif : Dakar, au Sénégal.

Trouvant refuge dans un camp de vacances du Sine-Saloum, ils font de leur mieux pour se fondre parmi les vacanciers. Ils vont y retrouver Awa, une muette aux secrets cachés, ainsi qu’un policier qui pourrait être à leurs trousses, mais c’est Chaka qui cache le plus sombre des secrets. À l’insu des autres Hyènes, il les a amenés ici pour une raison précise et lorsque son passé le rattrape, ses décisions ont des conséquences dévastatrices, menaçant de déchaîner l’enfer sur eux.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : Gregory Corandi
- Montage : Nicolas Desmaison, Alasdair McCulloch, Sébastien Prangère
- Musique : Reksider
- Costumes : Malick Mbengue
- Décors : Mariam Lee Abounouom
- Producteur : Jean-Luc Herbulot, Pamela Diop pour Lacmé
- Distributeur : CGR EVENTS

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

GALERIE PHOTOS

Saloum



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Le Pire voisin au monde : La critique
La Montagne : La critique
Knock at the Cabin : La critique
Maurice le chat fabuleux : La critique
Piro Piro : La critique
The Ark : Une dépendance à la SF grâce à Star Trek pour Dean (...)
The Last of Us : Une épidémie au Cordyceps est-elle vraiment (...)
DC Universe : Les plans cinématographiques de James Gunn (...)
DC Universe : Les plans télévisuels de James Gunn annoncés
Acapulco : Rêver plus grand avec une saison 3
Dead Day : La série de Julie Plec est morte chez Peacock
Te Deum pour un Massacre : La campagne de financement de la (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 1er février 2023
Le Pire voisin au monde : La critique
The Orville : Une saison 4 ou pas ?