Neneh Superstar : La critique

Date : 20 / 01 / 2023 à 11h00
Sources :

Unification


NENEH SUPERSTAR

- Date de sortie : 25/01/2022
- Titre original : Neneh Superstar
- Durée du film : 1 h 35
- Réalisateur : Ramzi Ben Sliman
- Scénariste : Ramzi Ben Sliman
- Interprètes : Oumy Bruni Garrel, Maïwenn, Aïssa Maïga, Steve Tientcheu, Cédric Kahn, Alexandre Steiger, Richard Sammel, Nathalie Richard

LA CRITIQUE

C’est un véritable coup de cœur que ce formidable Neneh Superstar qui est tellement attachant.

Le scénario du réalisateur Ramzi Ben Sliman se focalise sur une adolescente vivant en banlieue réussissant à entrer dans l’école de danse de l’opéra de Paris. Cette dernière, passionnée par la danse, va alors se retrouver dans un milieu extrêmement traditionnel où la directrice ne la porte pas dans son cœur.

Le film de Ramzi Ben Sliman fait vraiment penser à un Billy Elliot Français. En effet, on suit le parcours d’une jeune fille voulant devenir danseuse professionnelle, alors qu’elle ne cesse d’avoir des bâtons dans les roues.

L’écriture est d’une grande précision et montre des situations particulièrement véridiques. Qu’il s’agisse des répliques de la jeune fille ou de celles des personnes qui l’entourent, certains passages font particulièrement mouche et mettent en évidence un milieu où il est difficile d’exister lorsque l’on n’est pas dans la norme.

Car à l’opéra de Paris, se perpétue l’idée du ballet blanc où les minorités sont très peu, aujourd’hui encore, intégrées. D’ailleurs, ce manque de représentativité ne pousse pas forcément les jeunes danseuses qui ne sont pas blanches à poursuivre dans cette voie en espérant en faire leur métier plus tard. Alors qu’un rôle est un rôle et que la couleur de la peau ne devrait jamais avoir d’importance pour qui l’interprète.

La jeune comédienne, Oumy Bruni Garrel, qui incarne le rôle-titre est particulièrement impressionnante. Celle-ci est époustouflante, d’une justesse incroyable et particulièrement attachante. La jeune fille, excellente danseuse, connaît d’ailleurs bien les problèmes rencontrés par celle qu’elle incarne, vivant la même chose avec son parcours de danseuse.

Tout du long du film, elle interprète plusieurs, ballets absolument magnifiques, qu’elle maîtrise à la perfection. C’est d’ailleurs le grand chorégraphe Mehdi Kerkouche qui a œuvré sur le long métrage, ce qui permet d’avoir régulièrement des passages dansés de toute beauté et impeccablement filmés.

Maïwenn est magnifique en responsable de l’école de danse n’appréciant pas l’arrivée de cette jeune fille différente. Steve Tientcheu est formidable en père généreux soutenant à fond sa fille. Aïssa Maïga est superbe dans le rôle d’une mère essayant de garder les pieds sur terre et se faisant du souci pour l’avenir de son enfant. Les professeurs de l’école sont tous très bons, de même que les jeunes danseuses qui sont particulièrement convaincantes.

Le décor de l’école de danse a été fidèlement reconstitué, ce qui donne vraiment l’impression de suivre de près ce qu’il s’y passe. De plus, les différents autres lieux choisis sont bien trouvés.

La musique est aussi très agréable à entendre et participe beaucoup à la narration, la danse lui étant extrêmement liée.

En suivant les histoires de cette jeune fille courageuse et volontaire, on tombe vite sous le charme de cette dernière et on rit souvent de certaines situations qu’elle rencontre et de la verve dont elle fait preuve.

Il faut donc espérer que ce si beau portrait pousse de nombreuses jeunes filles sortant des normes à croire à leur destin de danseuse et à nous offrir les étoiles de demain.

Neneh Superstar est un film magnifique qui réchauffe le cœur. Avec une histoire sympathique aux répliques ciselées, une réalisation soignée laissant une très belle part aux séquences de danse magnifiquement filmées et une jeune comédienne qui crève littéralement l’écran, ne passez pas à côté de ce véritable antidépresseur qui laisse longtemps le sourire aux lèvres.

Et retenez bien le nom de Oumy Bruni Garrel, on risque d’entendre encore parler d’elle dans les années à venir.

Brillant et généreux.

SYNOPSIS

Née pour danser, Neneh est une petite fille noire de 12 ans qui vient d’intégrer l’école de ballet de l’Opéra de Paris. Malgré son enthousiasme, elle va devoir redoubler d’efforts pour s’arracher à sa condition et se faire accepter par la directrice de l’établissement, Marianne Belage. Cette dernière est en effet la garante des traditions et porteuse d’un secret qui la relie à la petite ballerine.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : Antony Diaz
- Montage : Basile Belkhiri
- Musique : Jean-Bohémond Leguay
- Costumes : Elfie Carlier
- Décors : Flavia Marcon
- Producteur : Sidonie Dumas pour Gaumont, France Télévisions, Canal+, Cine+
- Distributeur : Gaumont Distribution

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

GALERIE PHOTOS

Neneh Superstar



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Atlantic Bar : La critique
L’éden : La critique
John Wick - Chapitre 4 : La critique
Eternal Daughter : La critique
Valentina : La critique
Star Wars : Deux départs de poids du film secret
Shazam - La Rage des Dieux : Dwayne Johnson blâmé pour (...)
The Penguin : La série DC de HBO Max fait appel à Theo (...)
Les Trois Mousquetaires - D’Artagnan : Les affiches (...)
John Wick - Chapitre 4 : La rencontre avec les cascadeurs Laurent (...)
Atlantic Bar : La critique
The Killer : Nathalie Emmanuel donnera la réplique à Omar (...)
Monk : Un film réunion est officiellement commandé chez (...)
Il était une fois les séries : Dan et Danny
Iron Kingdoms - Requiem : La critique du jeu de rôle Full Metal (...)