La Générale : La critique

Date : 23 / 11 / 2022 à 11h00
Sources :

Unification


LA GÉNÉRALE

- Date de sortie : 23/11/2022
- Titre original : La Générale
- Durée du film : 1 h 31
- Réalisateur : Valentine Varela
- Scénariste : Valentine Varela
- Interprètes : Seconde du lycée général et technologique Emile Dubois à Paris : Imane, Salah, Véronique, Monia, Sirine, Valentine, Alice, Mohamed « 1 », Mohamed « 2 », Maude, Inès, Lisa, Thessa, Cassandre, Alice, Cedric, Alicia, Amaury, Sacha, Mattis, Rose, Pahalinee, Tigui, Cani, Kedy, Fatimata, Yasmine, Gad, Samy, Keren, Himanshu. Et leurs professeurs : Christine Marcy-Covo, Maureen Royer, Emmanuel Melmoux, Catherine Hermet, Isadora Lorin-Collin, Isabelle Hetzguer, Tommy Dessup, Catherine Gallais, Maria Castellanos, Harmia Soilihi, Margarida Castellanos, la proviseure Madame Morand et la proviseure adjointe Mme Godazgar

LA CRITIQUE

C’est après avoir rencontré la professeure Christine Marcy-Covo dans une salle de gym que la réalisatrice Valentine Varela a eu envie de la suivre dans sa classe. Mais c’est vraiment quand cette dernière a annoncé sa retraite que le projet a vu le jour et que La Générale a été tournée dans une classe de seconde du lycée général et technologique Emile Dubois à Paris durant toute l’année scolaire.

Le titre fait d’ailleurs référence à la première générale que la quasi-totalité des élèves de seconde veulent intégrer. Elle fait aussi allusion à la générale qui, dans le milieu du spectacle, indique la dernière répétition grandeur nature avant le début des séances officielles d’un spectacle. De plus, on peut aussi y superposer le personnage principal que l’on suit et qui agit tel un général en chef vis-à-vis de ses élèves, et parfois de ses collègues.

Durant une année, Valentine Varela a posé sa caméra deux ou trois fois par semaine dans l’une des classes de Christine Marcy-Covo. Elle tourne aussi dans la salle des profs, dans le bureau de la principale et dans le conseil de classe. Elle suit différents professeurs et s’immisce même à la table de leurs repas ou pendant leurs moments de détente dans un bar.

Le film permet donc de brosser avec une acuité incroyable la vie au cœur d’un lycée accueillant un certain nombre d’élèves en difficulté. Il montre la manière dont les professeurs essayent d’aider leurs élèves, de les pousser vers le haut ou de les convaincre de choisir une première technique qu’ils pourront réussir, plutôt que de se retrouver en échec dans une première générale qu’ils ne pourront faire que dans un autre lycée, celui où ils sont en seconde n’ayant que des filières non générales pour la suite de la scolarité.

On découvre ainsi Christine Marcy-Covo, prof de Sciences de la vie et de la Terre, le prof de Maths, celle de Français et celle d’Histoire-Géographie. L’œuvre va aussi à la rencontre de la directrice et de son adjointe, ainsi que d’autres membres du corps professoral.

Du côté des élèves, ceux-ci oublient bien vite la caméra, ce qui permet d’appréhender au mieux le comportement de certains et la manière dont une classe fonctionne aujourd’hui. Parmi ces derniers, deux d’entre eux sortent du lot. On découvre alors Imane qui n’arrête pas de bouger et qui a du mal à arriver à l’heure le matin. On rencontre aussi Salah qui bénéficie d’une nouvelle chance offerte grâce à un redoublement et qui a des problèmes de gestion de la colère.

Le documentaire est particulièrement passionnant à suivre. Il se déroule chronologiquement et on découvre l’avancée de l’année, et les résultats des uns et des autres, au fur et à mesure du récit.

Assez rapidement, on se retrouve estomaqué par le niveau de connaissance de certains, les réflexions des autres et la motivation sans cesse renouvelée des professeurs qui essayent de faire au mieux avec des moyens souvent défaillants.

Quelques passages forts sont insérés dans la trame narrative. Ainsi, une visite au musée apporte beaucoup de mouvement. Quant à l’atelier de musique baroque, il se dévoile plein de grâce et offre de nouvelles perspectives à des élèves qui se retrouve finalement enchantés par cette étrange découverte.

Il faut d’ailleurs saluer le remarquable montage de Liza Ignazi et les plans superbes de Yoann le Gruiec qui offrent des tableaux d’une grande beauté ponctuant l’œuvre. La musique retenue est d’ailleurs très bien choisie et apporte un supplément d’âme à des images parfois d’une grande force.

Le tableau vivant de ce microcosme humain ne serait pas complet sans certains passages plus émotionnels, parfois poignants, de temps en temps drôles et quelquefois terribles, voire tragiques.

L’œuvre mérite vraiment d’être découverte par tout le monde, notamment les politiciens, pour ne plus ni fermer les yeux, ni sous-estimer ce qui se passe dans les écoles. C’est une très belle déclaration d’amour au métier bien difficile de professeur dont les portraits croisés des différents intervenants du milieu scolaire montre des personnes humaines essayant de faire au mieux et se désespérant parfois de ne pas toujours y arriver.

La générale est un excellent film permettant de voir de l’intérieur la vie d’une classe de seconde et qui en montre aussi bien la facette vue par les professeurs que celle vécut les élèves en cours. Le choix des plans, certains passages incroyables captés au bon moment, l’engagement des professeurs et le désir de ces élèves sont parfaitement montrés et laissent beaucoup de place à la réflexion.

Incroyable et édifiant.

SYNOPSIS

Dans son lycée, Christine est professeure principale d’une classe de seconde. Pour ses élèves, un seul objectif : passer en “générale”. Plus qu’une filière, c’est un passeport social. Mais Christine a vu, année après année, son métier se transformer. Entourée d’une bande de profs, elle va se battre pour arracher ces “gosses” au déterminisme social.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : Yoann le Gruiec
- Montage : Liza Ignazi
- Producteur : Maximilien Colcy,Alexandra Carr-Brown Colcy, Julie Pouillona pour Allumage
- Distributeur : Nour Films

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ

GALERIE PHOTOS

La Générale



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Le lycéen : La critique
Saint-Omer : La critique
La Générale : La critique
Bones and All : La critique
She Said : La critique
Les Gardiens de la Galaxie - Joyeuses fêtes : La critique du film (...)
Star Wars - Andor : Une saison 2 dédiée aux gangsters
Dune - The Sisterhood : Le réalisateur annonce le début de la (...)
Le lycéen : La critique
Mercredi : Comment on fait pour avoir Christina Ricci dans une (...)
Gungrave G.O.R.E : La critique du jeu de tir survitaminé
VOD DVD - Bandes Annonces : 26 novembre 2022
Star Trek - Picard : La saison 3, point de départ pour plus de (...)
Ant-Man et la Guêpe - Quantumania : Un nouvel aperçu du Kang de (...)
Jurassic World : Pas vraiment de plan pour après Le Monde (...)