Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : Critique 1.03 - Adar

Date : 10 / 09 / 2022 à 15h00
Sources :

Unification


LE SEIGNEUR DES ANNEAUX : LES ANNEAUX DU POUVOIR

- Date de diffusion : 09/09/2022
- Plateforme de diffusion : Prime Video
- Épisode : Adar
- Réalisateur : Wayne Che Yip
- Scénaristes : John D. Payne et Patrick McKay
- Musique : Bear McCreary
- Costume : Kate Hawley
- Photographie : Oscar Faura
- Interprètes : Morfydd Clark ; Benjamin Walker ; Markella Kavenagh ; Robert Aramayo ; Owain Arthur ; Ismael Cruz Cordova.

LA CRITIQUE

Il est une facilité remarquable pour un amateur de série d’univers fantastique et fantaisiste, d’établir des points de comparaison. Pendant que Netflix nous surprenait avec l’étonnant Sandman cet été, que HBO repart de plus belle dans l’univers GOT, avec les débuts convaincants House of the Dragon, difficile de ne pas chercher à établir une hiérarchie entre deux réussites et la création la plus chère de l’histoire que représente les Anneaux de Pouvoir. Pour le moment, alors que nous sommes à trois heures de visionnage sur huit au total, tout en gardant ses qualités visuelles indéniable, l’œuvre "inspirée" de l’univers Tolkien n’est pas le phénomène tant attendu et annoncé partout.

Magnifique coquille vide

Il faut tout de même insister sur ce point : que cette production est réussi visuellement ! L’arrivée à Númenor est tout simplement grandiose, la chevauchée de Galadriel donne envie de se joindre à l’aventure, les détails du village des pieds-velus, le costume des orques, en terme d’esthétique, c’est irréprochable et installe un nouveau standard qualitatif.

Mais ceci dit, la mise en scène ne se résume pas qu’à cela. Wayne Che Yip, réalisateur inspiré britannique (Utopia UK), n’arrive pas à transformer l’essai entre le faste environnant et les instants à taille humaine. Il est en charge derrière sa caméra d’affrontements sanglant mais avec des partis pris peu convaincant avec une utilisation du ralenti hors de propos et inadapté à l’univers. Sans parler des scènes de dialogue dans un champs contre-champs des plus classiques et redondantes.

Rythmique assumée et éternelles incohérences

On ne peut pas reprocher au Seigneur des Anneaux - les Anneaux du Pouvoir de rusher l’intrigue. Elle pose son rythme et de la même manière ses intrigues. Cependant, il n’y a tout de même peu à se mettre sous la dent cette semaine. Galadriel à Númenor, Arondir dans le chantier BTP des orques et la migration des demis-hommes, rien de plus. Avec si peu, la série se paie le luxe de laisser des interrogations presque coupables.

Comment les Elfes ont tous été capturés en allant vers l’ouest ? Comment peuvent-ils être des voltigeurs avec leurs tortionnaires et se faire avoir par un simple prédateur ? Pourquoi refuser de couper l’arbre alors que l’idée de base est de trouver un point de vue sur les alentours ? Avec l’apparition de l’île en étoile sur la carte, et l’échelle de distance utilisée, Galadriel voulait vraiment faire toute cette route à la nage ? Le bibliothécaire mets très peu de temps à trouver le symbole, comment a-t-il fait ? Autant de facilités qui font tâches. En espérant que tout sera élucidé prochainement car, en l’état, c’est tout de même inquiétant.

Néanmoins, l’intégralité de l’épisode reste correct, mais il va falloir passer la surmultipliée pour réussir à devenir une oeuvre marquante. Parce que l’illusion d’optique ne dure qu’un temps et la concurrence a pour le moment plus d’intérêt. En espérant qu’Adar vienne secouer tout cela !

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés



 Charte des commentaires 


Classico : La critique du film
Le Seigneur des Anneaux - Les Anneaux de Pouvoir : Critique 1.08 (...)
Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : Critique 1.07 (...)
Le Seigneur des Anneaux - Les Anneaux de Pouvoir : Critique 1.06 (...)
Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : Critique 1.05 (...)
Namor : Un film solo ? Non, on n’en a pas le droit (...)
Mes rendez-vous avec Léo : La critique
DCU : Une bannière unifiée sous la houlette de James Gunn et (...)
The Equalizer 3 : Denzel Washington a de la compagnie
Dors Dragon d’Or : La critique du jeu
Cinéma - Bandes Annonces : 29 novembre 2022
Mercredi : Critique de la saison 1
Dune - Partie II : Zendaya sur les plateaux de tournage à Abu (...)
Black Panther - Wakanda Forever : Une romance ? Non, pas vraiment (...)
Les Gardiens de la Galaxie - Joyeuses Fêtes : Un Évènement (...)