Paper Girls : Critique de la saison 1

Date : 29 / 07 / 2022 à 13h45
Sources :

Unification


PAPER GIRLS

- Date de diffusion : 29/07/2022
- Plateforme de diffusion : Amazon Prime
- Épisodes : 1.01 à 1.08
- Réalisateurs : Mairzee Almas, Georgi Banks-Davies, Destiny Ekaragha, Karen Gaviola
- Scénaristes : Stephany Folsom, Fola Goke-Pariola, K. Perkins, Christopher Cantwell, Lisa Albert, K.C. Perry, Kai Wu d’après l’œuvre de Cliff Chiang et de Brian K. Vaughan
- Interprètes : Camryn Jones, Riley Lai Nelet, Sofia Rosinsky, Fina Strazza, Adina Porter, Nate Corddry, Ali Wong, Sekai Abenì, Nate Corddry

LA CRITIQUE

La première saison de Paper Girls est très sympathique et correspond à l’adaptation du comics éponyme de Cliff Chiang et de Brian K. Vaughan.

Le scénario se focalise sur quatre jeunes livreuses de journaux qui vont se retrouver projetées dans le futur. Celles-ci vont devoir éviter d’étranges individus qui veulent les éliminer et tenter de trouver le moyen de retourner à leur époque.

La série est vraiment agréable à découvrir. Elle alterne entre différentes époques qui sont bien reconstituées et permet de s’attacher facilement aux protagonistes principaux qui ont tous des caractères bien affirmés.

Certaines séquences sont particulièrement anxiogènes, d’autant que les héroïnes arrivent souvent à se tirer in extremis de situations vraiment compliquées.

L’humour est aussi bien présent. En effet, le décalage que ressentent les jeunes filles avec l’époque où elles se trouvent est souvent truculent. De plus, ces dernières n’ont pas leur langue dans leur poche et les répliques sont parfois bien fun.

Sans compter que les effets spéciaux sont très soignés et parfois spectaculaires. Entre les effets visuels du voyage temporel et certains éléments futuristes, on prend beaucoup de plaisir à découvrir des péripéties étonnantes renforcées grâce aux aspects fantastiques de cette aventure hors norme.

Les quatre jeunes filles sont remarquablement interprétées. Riley Lai Nelet est magnifique en nouvelle livreuse de journaux qui va devenir amie avec la petite bande. Sofia Rosinsky est formidable en jeune fille volontaire qui n’hésite pas à dire ce qu’elle pense. Camryn Jones est amusante en fille passionnée par les sciences. Et Fina Strazza est très touchante en adolescente réservée voulant aider ses amis. On trouve aussi Ali Wong et Sekai Abenì qui sont fort bonnes en version adulte de deux d’entre elles. Alors que Nate Corddry fait une apparition très intéressante dans leurs vies compliquées.

Les comédiens sont d’ailleurs tous convaincants et proposent des individus variés qui ont tous leur importance.

En suivant les divers protagonistes, il est non seulement facile de s’attacher à eux, mais cette gestion originale du voyage dans le temps, et des questions qui y sont associées, sont très plaisantes à découvrir. D’autant que la thématique étant l’un des grands classiques de la science-fiction, le fait d’intégrer des personnages plus jeunes lui apporte une véritable fraîcheur.

L’aventure des jeunes filles est loin d’être terminée et il faut espérer que cette première saison rencontre du succès afin de voir se dévoiler les autres arcs du comics dans de futures saisons qui permettront de boucler cette originale balade temporelle.

La première saison de Paper Girls est très bonne est permet de se déplacer dans différentes périodes à la suite d’un quatuor sortant de l’ordinaire. Avec une histoire très bien écrite aux nombreux rebondissements, une réalisation sachant bien les exploiter et des jeunes comédiennes tout à fait convaincantes, on passe un très bon moment de divertissement devant ces péripéties temporelles de haute volée.

Sympathique et original.

SYNOPSIS

1988. Erin, MacKenzie, KJ et Tiffany sont quatre adolescentes. Elles distribuent des journaux afin d’avoir de l’argent de poche. Au cours de leur tournée, elles se retrouvent plongées dans une guerre entre factions. Elles voyagent alors dans le temps et découvrir ce que l’avenir leur réserve.

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés



 Charte des commentaires 


Classico : La critique du film
Le Seigneur des Anneaux - Les Anneaux de Pouvoir : Critique 1.08 (...)
Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : Critique 1.07 (...)
Le Seigneur des Anneaux - Les Anneaux de Pouvoir : Critique 1.06 (...)
Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir : Critique 1.05 (...)
The Marvels : De nouvelles images de Captain Marvel 2
Namor : Un film solo ? Non, on n’en a pas le droit (...)
Mes rendez-vous avec Léo : La critique
DCU : Une bannière unifiée sous la houlette de James Gunn et (...)
The Equalizer 3 : Denzel Washington a de la compagnie
Dors Dragon d’Or : La critique du jeu
Cinéma - Bandes Annonces : 29 novembre 2022
Mercredi : Critique de la saison 1
Dune - Partie II : Zendaya sur les plateaux de tournage à Abu (...)
Black Panther - Wakanda Forever : Une romance ? Non, pas vraiment (...)