Bullet Train : La critique

Date : 01 / 08 / 2022 à 14h30
Sources :

Unification


BULLET TRAIN

- Date de sortie : 03/08/2022
- Titre original : Bullet Train
- Durée du film : 2 h 07
- Réalisateur : David Leitch
- Scénariste : Zak Olkewicz d’après l’œuvre de Kotaro Isaka
- Interprètes : Brad Pitt, Joey King, Aaron Taylor-Johnson, Brian Tyree Henry, Andrew Koji, Hiroyuki Sanada, Michael Shannon, Bad Bunny, Zazie Beetz

LA CRITIQUE

Bullet Train est un impressionnant film d’action survitaminé qui est particulièrement jouissif à regarder.

Le scénario de Zak Olkewicz présente une galerie de personnages hauts en couleur qui vont voyager dans le shinkansen, le TGV japonais, dans lequel un grand nombre d’événements vont se dérouler.

Le spectateur suit de près un homme embauché pour une mission normalement pas dangereuse qui va se retrouver en plein dans un nid de crabes inextricable dans lequel les morts s’enchaînent de plus en plus.

Le film de David Leitch est franchement excellent. Il s’appuie sur de nombreux flashbacks très intelligemment insérés dans la trame narrative permettant non seulement de découvrir certains des événements antérieurs, mais aussi d’en apprendre un peu plus sur les protagonistes principaux.

C’est le train qui sert de décor quasi exclusif à ce récit se déroulant à très grande vitesse et ne laissant pas beaucoup de temps mort aux spectateurs pour appréhender les idées innombrables qui sont proposées très régulièrement.

C’est d’ailleurs la fort grande inventivité qui rend le long métrage particulièrement plaisant. D’autant que celui-ci bénéficie aussi de répliques ciselées et de situations vraiment très drôles, bien souvent dans le registre noir.

L’interprétation est magnifique. Brad Pitt est remarquable en homme vraiment malchanceux se retrouvant toujours au mauvais endroit au mauvais moment. Aaron Taylor-Johnson et Brian Tyree Henry forment un splendide duo de tueurs improbables et particulièrement amusants. Andrew Koji est touchant en homme voulant venger son fils. Joey King est formidable en jeune femme machiavélique. Hiroyuki Sanada est très intéressant en ancien Yakuza. Et Bad Bunny et Zazie Beetz sont impeccables en tueurs aux méthodes particulières.

Il faut souligner la très belle photographie de Jonathan Sela qui accompagne parfaitement ces tribulations épiques. On n’a jamais l’impression de se retrouver dans un huis clos, tant les nombreux espaces du train sont parfaitement exploités. D’autant que la bizarrerie se retrouve partout et qu’au fur et à mesure de l’avancée de l’intrigue, l’ambiance bien particulière du récit est rendue impeccablement.

Mais ce qui est le plus marquant, c’est vraiment le brio de la réalisation. Les séquences s’entremêlent dans un ballet parfois létal et sont parfaitement mises en valeur grâce au montage précis d’Elísabet Ronaldsdóttir qui est remarquable. On trouve un parfait équilibre entre une histoire développant progressivement ses ramifications, de l’humour, de l’action et des comédiens qui se livrent à une prestation impressionnante.

L’œuvre est non seulement très fun, mais régulièrement complètement jouissive. On en prend souvent plein les yeux devant un long métrage décomplexé et multi-vitaminé qui embarque le spectateur à toute vitesse et ne le relâche que repus, heureux d’avoir pu assister à un spectacle déjanté qui reste longtemps en mémoire.

Il ne faut d’ailleurs pas quitter la salle avant d’avoir vu une partie de générique pour y découvrir une scène hilarante permettant d’expliquer un des éléments qui s’y déroule. Un mécanisme bien rôdé dans le récit donnant une très grande envie d’enchaîner un nouveau visionnage à la suite pour y découvrir toutes les astuces visuelles et scénaristiques qui rendent cette pépite si truculente à regarder.

Bullet Train est un merveilleux film d’action humoristique qui émerveille par son inventivité et l’énergie qu’il déploie. Avec une histoire pleine de rebondissements, une réalisation éblouissante et des comédiens qui le sont tout autant, le spectacle total et le divertissement sont assurés.

Dantesque et incroyable.

SYNOPSIS

Coccinelle est un assassin malchanceux et particulièrement déterminé à accomplir sa nouvelle mission paisiblement après que trop d’entre elles aient déraillé. Mais le destin en a décidé autrement et l’embarque dans le train le plus rapide au monde aux côtés d’adversaires redoutables qui ont tous un point commun, mais dont les intérêts divergent radicalement... Il doit alors tenter par tous les moyens de descendre du train.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : Jonathan Sela
- Montage : Elísabet Ronaldsdóttir
- Musique : Dominic Lewis
- Costumes : Sarah Evelyn
- Décors : David Scheunemann, Elizabeth Keenan
- Producteur : Antoine Fuqua, David Leitch, Kelly McCormick pour Sony Pictures, CTB, Fuqua Films, 87North
- Distributeur : Sony Pictures Releasing France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

GALERIE PHOTOS

Bullet Train



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Leila et ses frères : La critique
America Latina : La critique
Memories : La critique
Là où chantent les écrevisses : La critique
Vesper Chronicles : La critique
Warhammer 4E : Middenheim, La Cité du Loup Blanc
Cinéma - Bandes Annonces : 19 août 2022
Black Adam : Pourquoi s’être éloigné du plan initial avec (...)
For All Mankind : Une frustration voulue par les showrunners (...)
Superman & Lois : Départ de Jordan Elsass de la série DC de (...)
Stranger Things : Pas de nouveaux personnages pour la saison (...)
The Continental : La série John Wick réserve une chambre chez (...)
Invitation to a Bonfire : Tatiana Maslany de retour sur (...)
Dota : Dragon’s Blood : Critique du volume 3
Leila et ses frères : La critique