L’équipier : La critique

Date : 27 / 06 / 2022 à 10h30
Sources :

Unification


L’ÉQUIPIER

- Date de sortie : 29/06/2022
- Titre original : L’équipier
- Durée du film : 1 h 59
- Réalisateur : Kieron J. Walsh
- Scénaristes : Ciaran Cassidy, Kieron J. Walsh
- Interprètes : Louis Talpe, Matteo Simoni, Tara Lee, Iain Glen, Karel Roden, Paul Robert, Molly McCann, Lalor Roddy

LA CRITIQUE

On n’a pas besoin d’être amateur de cyclisme, ou du tour de France, pour apprécier ce très bon L’équipier.

Le scénario de Ciaran Cassidy et du réalisateur Kieron J. Walsh se déroule pendant le tour de France de 1998 qui a vu ses premières étapes se courir en Angleterre. On y découvre un coureur domestique, c’est-à-dire au service du leader de son équipe et faisant tout pour le protéger et l’amener en première position. Alors que ce dernier essaye de renouveler son contrat, il va se retrouver sorti de son équipe à cause de son âge. Mais bientôt, il va pouvoir retourner en selle.

Le film de Kieron J. Walsh rend un merveilleux hommage à ces hommes de l’ombre et à ce qu’ils doivent faire et sacrifier pour aider le chef de leur équipe. On y apprend aussi le fonctionnement des courses, et, bien sûr, la manière dont le dopage est institutionnalisé et les ravages qu’il peut causer.

Toutefois, le long métrage est un merveilleux portrait d’homme, complètement investi dans sa passion qui est le cyclisme, n’arrivant pas à se projeter en dehors de ce monde de course presque hebdomadaire. Il ne juge d’ailleurs jamais les choix de ce dernier et montre bien la vie au sein d’une équipe de cyclistes.

Celui-ci est remarquablement interprété par Louis Talpe qui crève complètement l’écran et rend celui qu’il incarne particulièrement attachant. D’autant que l’on découvre toutes les facettes de cet homme ambigu, ce qui le rend encore plus humain. Le comédien est tout à fait crédible en coureur quadragénaire très bien conservé. Sans compter que dans les scènes à vélo, il ne dépare pas du tout avec les hommes qui l’entourent.

Tara Lee et très bonne en jeune médecin devant s’occuper de l’équipe en Angleterre. Iain Glen est vraiment intéressant en responsable de l’équipe. Et Lalor Roddy est formidable en coach au grand cœur connaissant parfaitement ses athlètes.

L’œuvre est particulièrement palpitante à suivre. En effet, les jours qui se succèdent apportent leur lot de rebondissements et certains passages sont vraiment très prenants. D’autant que la manière dont la course est filmée est incroyable et que l’on a l’impression d’être projeté au cœur du peloton et de sentir la vitesse de celui-ci autour de nous.

La reconstitution du siècle précédent est aussi très bien faite. Dans ce monde sans réseaux sociaux, l’impact de la presse et de la télévision est très important. Sans compter que les rencontres humaines, notamment dans les pubs chers au cœur des Anglais, ont aussi son importance.

Cette plongée au cœur de la vie d’un coureur est particulièrement fascinante. Elle remet d’ailleurs en perspective le dopage qui était quasiment obligatoire pour pouvoir faire ce genre de course à la fin des années 2000 et surtout le terrible prix à payer des coureurs qui peut leur coûter parfois leur vie. Une solution presque incontournable pour leur donner les moyens de faire leur métier au mieux dans des conditions truquées dès le départ.

L’équipier est un très bon film ayant un suspense allant crescendo et faisant parfois s’accrocher à son fauteuil tant les passages de courses sont crédibles. Avec une histoire particulièrement bien écrite, une réalisation parfois éblouissante et un grand comédien qui impressionne vraiment, ne vous arrêtez pas à cette histoire de cyclisme, mais sautez sans hésiter au cœur du récit d’un homme particulièrement attachant.

Immersif et touchant.

SYNOPSIS

Tour de France 1998. Dom Chabol, un équipier expérimenté qui rêve du maillot jaune est lâché par l’équipe auquel il a consacré toute sa vie. Alors qu’il se prépare à rentrer chez lui, une erreur élimine un autre coéquipier et Dom doit se remettre en selle...

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : James Mather
- Montage : Mathieu Depuydt, Nico Poedts
- Musique : Hannes De Maeyer
- Costumes : Uli Simon
- Décors : Ulrika Debatisse
- Producteurs : Yvonne Donohoe, Katie Holly pour Blinder Films, Caviar Films, Calach Films
- Distributeur : Epicentre Films

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

GALERIE PHOTOS

L'équipier



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Nope : La critique
One Piece Red : La critique
Dodo : La critique
Bullet Train : La critique
L’année du requin : La critique
CSI - Vegas : Un nouveau duo de médecins légistes pour la saison (...)
Les Terres de Matnak : Un jeu de Rôle Mystic-Fantasy
Cinéma - Bandes Annonces : 9 août 2022
Locke & Key : Critique de la saison 3
Westworld : Critique 4.07 Metanoia
She-Hulk - Avocate : Comment on fait pour devenir une Hulk, Miss (...)
Le Seigneur des Anneaux - Les Anneaux de Pouvoir : Peter Jackson (...)
The Exorcist : La trilogie de Blumhouse fait appel à Ann (...)
Jane : La vie de Philip K. Dick par Charlize Theron et Alfonso (...)
Sex Education : Un nouveau départ et un retour confirmés pour la (...)