Star Wars - Obi-Wan Kenobi : Critique 1.01 Partie I & 1.02 Partie II

Date : 28 / 05 / 2022 à 14h00
Sources :

Unification


OBI-WAN KENOBI

- Date de diffusion : 28/05/2022
- Plateforme de diffusion : Disney+
- Épisodes : 1.01 Partie I & 1.02 Partie II
- Réalisateur : Deborah Chow
- Scénaristes : Joby Harold, Hossein Amini, Stuart Beattie
- Interprètes : Ewan McGregor, Vivien Lyra Blair, Moses Ingram, Rupert Friend, Hayden Christensen

LA CRITIQUE

Comment en vouloir à Disney + pour cette erreur de parcours de début 2022, après avoir vu ces deux premiers chapitres de la série Obi-Wan Kenobi  ? Personnage porté par Ewan Mac Gregor durant la prélogie, parmi les préférés des fans de par son écriture et le charisme naturel de l’acteur américano-britannique, le vieux Ben a enfin le droit à sa propre œuvre.

Avant toute chose, à vous qui êtes aficionados de l’œuvre de Georges Lucas, revenez après la vision de ces deux premiers épisodes, vous ne le regretterez pas. Autant le dire tout de suite, cette première heure et demie est tout bonnement spectaculaire de justesse, de spectacle, de références et de réalisation. Une réussite qui s’explique tout d’abord par un parti-pris au sein de la timeline Star Wars ambitieux.

Episode 3.5 : The Hidden Jedi

Obi-Wan Kenobi ose se placer dans la suite directe de La Revanche des Siths. Après une scène d’introduction brutale nous montrant la réalité du Siège du Temple Jedi, on retrouve le Maître d’Anakin, 10 ans plus tard, sur Tatooïne, en pleine clandestinité, veillant de loin sur l’évolution du descendant Skywalker, laissé aux mains de ce brave Oncle Owen.

Malheureusement, les Inquisiteurs s’intéressent désormais à la planète désertique aux deux soleils pour traquer les Chevaliers Jedis. Sensibles à la force, soumis à Dark Sidious, formés au côté obscur, l’Inquistorius est une organisation parmi les plus puissantes au sein de l’Empire, jouissant d’un grand pouvoir pour traquer les Jedis. Des sabres rouges, une détermination et une cruauté affichées pour une idéologie radicale, les Inquisiteurs ont tout pour marquer les esprits. Autant qu’ils l’ont fait dans Star Wars Rebels.

Niveau visuel, Deborah Chow maîtrise son sujet et ne laisse rien au hasard. Plan soigné, structuré, avec une Tatooine vivante, foisonnante d’espèces extraterrestres variées, le tout avec des plans contemplatifs succédant à une caméra au poing quand l’action le nécessite, une photographie inspirée. Le tout, sublimant une réalisation qui se veut suivre celle des trois premiers films en la portant plus loin et plus aboutie.

Kenobi c’est Star Wars ?

L’ancien Padawan va devoir rompre sa promesse d’abandon de la Force pour accepter d’aller aider un de ses vieux amis et surtout de secourir une jeune demoiselle… Oui, vous l’aurez compris, l’action va se déplacer sur Alderaan, planète particulièrement réussie visuellement ici, et suivre le quotidien de la fille adoptive du Sénateur Organa, Leïa.

Quelle libération et quelle surprise ! Là où on s’attendait à une overdose d’épisodes sur la même planète et dans un trip un poil trop Mandalorian, nous voilà sur la première planète vue en entière de l’histoire de la saga, à suivre la fille de Padme dans le quotidien de son enfance. On retrouve avec une tendresse particulière, Carrie Fischer hantant nos pensées, tout le caractère que l’on connaît de la Princesse : téméraire, loquace et aventurière.

Ces deux premiers épisodes mettent en exergue le rôle central d’Obi-Wan au sein de la saga filmique. D’un point de vue scénaristique, de l’épisode 1 à 4, il est clairement celui qui permet d’apporter l’équilibre à la Force. Le récapitulatif avant le premier épisode renforce cette impression. D’un point de vue cinématographique, cette série nous oriente directement vers une œuvre Star Wars « originale ». Là où les séries SW estampillées Disney+ avaient jusqu’ici voulus se démarquer des films, on est ici dans une création qui assume, et réussit, pleinement son héritage. La série est aussi celle qui nous permet de nous ouvrir vers l’intégralité de la Galaxie, comprenant un certain goût de l’aventure, en bref, un retour aux sources salvateur.

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les films et séries TV sont est Copyright © Lucasfilm Tous droits réservés. Les films, les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Lucasfilm.



 Charte des commentaires 


Star Wars - Obi-Wan Kenobi : Critique 1.06 Partie 6
Star Wars - Obi-Wan Kenobi : Critique 1.05 Partie 5
Star Wars - Obi-Wan Kenobi : Critique 1.04 Partie 4
Star Wars - Obi-Wan Kenobi : Critique 1.03 Partie III
Star Wars - Obi-Wan Kenobi : Critique 1.01 Partie I & 1.02 (...)
For All Mankind : Critique 3.04 Happy Valley
Stranger Things : Critique de la deuxième partie de la saison (...)
Les Minions 2 - Il était une fois Gru : La critique
Doctor Strange in the Multiverse of Madness : Quand Deadpool (...)
The Electric State : Le projet des Frères Russo avec Millie Bobby (...)
Kaos : Hugh Grant pour la mythologie grecque selon Netflix
Madame est servie : Le revival en route pour une succursale de (...)
The Pope’s Exorcist : Russell Crowe devant la caméra de (...)
Bg Expansions : Les nouvelles améliorations de vos jeux de (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 4 juillet 2022