Star Wars - Obi-Wan Kenobi : La conception des combats au sabre laser selon la réalisatrice Deborah Chow

Date : 30 / 05 / 2022 à 14h30
Sources :

Collider


Alors que la série Star Wars - Obi-Wan Kenobi a été lancée le 27 mai dernier sur Disney+, la réalisatrice Deborah Chow a discuté avec nos amis de Collider et a parlé des combats au sabre laser et explique pourquoi le dernier épisode est son préféré...

Dans le long entretien qu’elle a accordé à Steve Weintraub, Chow a évoqué la direction de la nouvelle série Star Wars, ce qu’elle a dû faire pour se préparer à réaliser la série, comment un modèle Sideshow Collectible du célèbre maître Jedi lui a donné de l’inspiration, pourquoi elle est si impatiente que les fans voient le dernier épisode, comment elle a conçu les combats au sabre laser et comment les fans verront "un tout nouveau jeu de sabres laser et des actions différentes que nous n’avons pas vues en live action" à cause des inquisiteurs. Elle a également parlé de l’absence de scènes supprimées, du fait que chaque épisode dure moins d’une heure, et de bien d’autres choses encore.

Obi-Wan Kenobi se déroule dix ans après La Revanche des Sith. Outre Ewan McGregor, le Jedi titulaire, elle met également en scène Hayden Christensen dans le rôle de Dark Vador. De plus, le casting est composé de Joel Edgerton, Moses Ingram, Bonnie Piesse, Kumail Nanjiani, Indira Varma, Rupert Friend, O’Shea Jackson Jr, Sung Kang, Simone Kessell et Benny Safdie.

Je ne pourrais pas être plus enthousiaste pour votre série. Je veux juste commencer par ça. Je suis très enthousiaste pour cette série.

Merci.

Si quelqu’un n’a jamais vu de Star Wars, peut-il regarder cette série ou voulez-vous lui recommander les choses qu’il doit regarder pour s’y préparer ?

C’est une question intéressante. Je dirais que ça aiderait certainement si vous avez vu les préquelles. Si vous avez le temps de regarder une seule chose, les préquelles vous aideront certainement à comprendre la série. C’est délicat parce qu’évidemment nous sommes au milieu de deux trilogies avec ces grands personnages historiques, mais autant que possible, Joby, qui est le scénariste, et moi, quand nous faisions le développement, nous essayions vraiment de nous assurer que nous faisions toujours un test de réalité pour nous dire : "Si nous enlevons Star Wars de tout ça, est-ce que ça marche toujours, juste sur le plan humain ?". Si vous ne savez rien du tout de Star Wars, ce qui semble difficile à trouver, vous pouvez quand même le regarder. Vous ne saisirez peut-être pas toutes les références ou ne comprendrez pas tout, mais ça fonctionne quand même à un niveau humain.

A quel point Dark Maul a-t-il failli être dans la série ?

Depuis que je suis impliquée, honnêtement, Dark Maul n’a jamais vraiment fait partie de la conversation. Donc je ne suis pas sûr que ce soit dans les précédents... Je ne l’ai jamais vu en fait dans aucune des itérations auxquelles j’ai participé.

Je suppose que vous avez dû passer beaucoup de temps à faire des recherches et à apprendre tout ce que vous pouviez apprendre. Y a-t-il une chose en particulier que vous avez trouvée et pour laquelle vous vous êtes dit : "Oh mon Dieu, c’est cool, et ça va être intégré à la série".

J’ai évidemment fait beaucoup de choses, j’ai été assez profonde pour The Mandalorian, mais ensuite j’ai été très profonde pour Kenobi et j’ai vraiment regardé beaucoup de choses dans l’univers étendu et surtout connecté à des choses que nous pourrions aborder. Il y a beaucoup de choses intéressantes, mais je pense qu’une chose qui était vraiment significative, c’est qu’il y a une statue de Kenobi pendant cette période, une statue Sideshow qui, visuellement, semblait vraiment résumer le sentiment du personnage à ce moment-là. Et c’est devenu une référence à laquelle j’ai continué à revenir et que j’ai regardée visuellement.

C’était une ancienne statue ?

C’était une statue plus ancienne. Je n’ai pas le nom exact, mais c’est une très belle statue. Donc, elle avait juste une sorte d’impression et autant que ce que vous essayez de faire en tant que cinéaste, vous essayez de, "Qu’est-ce que ça fait ? Quel est le ton de cette série ?" Et j’ai eu l’impression de m’en approcher.

La série comporte six épisodes. Et le truc avec Disney+, c’est que certains épisodes durent 30 minutes et d’autres une heure. Quelle est la durée des épisodes ?

C’est très variable et cela dépend de l’histoire racontée, je pense, pour chaque épisode. Cela varie donc d’un épisode à l’autre, mais tout est inférieur à une heure.

Quand tout est dit et fait, quelle est la durée ? Vous savez, c’est quatre heures ? Est-ce que ça dure cinq heures ?

Je ne sais même pas. Je pourrais faire le calcul, mais je pense qu’il serait peut-être préférable d’attendre la sortie de la série pour faire des statistiques.

Avez-vous eu beaucoup de scènes supprimées ou est-ce que tout est passé à l’écran ?

Presque tout était à l’écran. Il y a très peu de choses qui ont été coupées. Évidemment, nous avons tourné cette série avec la COVID et c’est un projet assez ambitieux. C’était donc plutôt génial, à la fin de la journée, que la grande majorité de ce que nous avons tourné soit à l’écran.

Quel épisode des six est le plus attendu par les fans ?

Comme chaque épisode, surtout après avoir travaillé sur quelque chose aussi longtemps, ils ont tous une place dans votre cœur, mais je pense que c’est l’épisode final, parce que vous rassemblez tout dans l’épisode final. J’ai hâte que les fans y arrivent et voient le voyage se terminer.

Tout le monde aime les combats au sabre laser dans Star Wars. Qu’est-ce que cela fait d’essayer d’apporter des combats au sabre laser dans votre série ? Et je suis curieux de savoir si vous pouvez nous parler un peu de la collaboration avec le réalisateur de la deuxième équipe, quel qu’il soit. Comment est cette relation ? Dans quelle mesure avez-vous essayé de le faire ?

Pour l’action, j’adore vraiment faire de l’action et évidemment, j’en avais fait un paquet sur The Mandalorian, mais c’était surtout des tirs de blasters. Il y avait donc beaucoup de fusillades. Et puis tout d’un coup, je me retrouve avec des trucs au sabre laser. Mais je veux dire, pour moi, honnêtement, pour cette série, j’ai essayé d’en faire la plus grande partie parce que c’est quelque chose que je pense être très important à faire. J’ai eu un coordinateur de cascades extraordinaire, Joe Doserro, qui m’a beaucoup aidé. Nous avons collaboré de manière créative sur la chorégraphie et nous y sommes arrivés, et il m’a beaucoup aidé sur la deuxième équipe.

Mais ce qui m’a toujours fait ressentir l’action comme la plus forte, c’est quand elle sort du personnage et que ce n’est pas juste de l’action pour l’action. C’est donc quelque chose qui me semble très important pour s’assurer que le personnage et toute l’émotion sont là en même temps que l’action et la physicalité.

Pouvez-vous nous parler un peu de vos efforts pour, je ne sais pas, mettre la barre plus haute... mais de la façon dont vous vouliez que certaines séquences aient des moments marquants, si vous voulez ?

En termes d’approche de l’action, surtout avec les sabres laser, évidemment avec les inquisiteurs, nous sommes dans une toute nouvelle série de sabres laser et d’actions différentes que nous n’avons pas vues en live action, c’était assez excitant. Je dois dire qu’il est beaucoup plus facile de faire tourner un sabre laser en animation qu’en prise de vue réelle. C’était donc un peu difficile, mais en termes d’approche, on veut que les scènes soient très dynamiques et que le rythme cardiaque s’accélère, et nous sommes tous impatients de les faire et de les voir. Mais en même temps, l’une des choses qui est si intéressante à ce sujet, c’est qu’en raison de la nature du combat et des personnages, c’est personnel, et il y a vraiment beaucoup de choses qui se passent avec ça. Ce n’est pas seulement un combat. Il s’agit de deux personnages impliqués qui comptent vraiment l’un pour l’autre. Donc, pour moi, c’est toujours le cœur de faire la meilleure action.

Je vais juste dire sincèrement, je suis tellement excité de voir cette série. Je ne vous souhaite que le meilleur.

Merci beaucoup.

Après la première de ce vendredi, la série Star Wars - Obi-Wan Kenobi sera diffusée chaque semaine le mercredi, jusqu’au final le mercredi 22 juin. En bonus ci dessous les panels de la Star Wars Celebration avec Deborah Chow, Ewan McGregor et Hayden Christensen ainsi que Moses Ingram et Rupert Friend.






Star Wars est Copyright © Lucasfilm Tous droits réservés. Star Wars, ses personnages et photos de production sont la propriété de Lucasfilm.



 Charte des commentaires 


Star Wars - Obi-Wan Kenobi : Lucasfilm voulait d’abord en (...)
Star Wars - Obi-Wan Kenobi : Une saison 2 si les fans en (...)
Star Wars - Obi-Wan Kenobi : Oncle Owen et Tante Beru en (...)
Star Wars - Obi-Wan Kenobi : Les affiches personnages de la (...)
Star Wars - Obi-Wan Kenobi : Le Maître Jedi légendaire contre le (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 19 août 2022
Black Adam : Pourquoi s’être éloigné du plan initial avec (...)
For All Mankind : Une frustration voulue par les showrunners (...)
Superman & Lois : Départ de Jordan Elsass de la série DC de (...)
Stranger Things : Pas de nouveaux personnages pour la saison (...)
The Continental : La série John Wick réserve une chambre chez (...)
Invitation to a Bonfire : Tatiana Maslany de retour sur (...)
Dota : Dragon’s Blood : Critique du volume 3
Leila et ses frères : La critique
Kung Fu Panda : Un 4e film programmé pour 2024 !