Star Wars : L’avenir de la franchise au cinéma en question

Date : 19 / 05 / 2022 à 13h30
Sources :

Vanity Fair via Collider et Collider


Kathleen Kennedy, présidente de Lucasfilm, s’est longuement exprimée auprès des gens de Vanity Fair et a expliqué énormément de choses, et entre autres les raisons qui font que la nouvelle trilogie Star Wars de Rian Johnson ait été mise discrètement en veilleuse. Il semble que le réalisateur de l’Épisode VIII, Le Dernier Jedi, a été "incroyablement occupé" par sa franchise À Couteaux tirés ces derniers temps et que cela l’ait éloigné - pour un temps en tout cas - de la galaxie lointaine, de plus en plus lointaine.

La franchise avec Daniel Craig est d’ailleurs en pleine expansion sur Netflix, avec 2 prochains volets, et il semble que le réalisateur très critiqué pour sa vision du Star Wars de 2017 sera encore occupé pendant quelques années. Kennedy a d’ailleurs expliqué qu’elle évite même de parler de trilogie, que cela soit pour le projet Johnson, ou pour tout autre projet.

"Rian a été incroyablement occupé avec À Couteaux tirés et l’accord qu’il a conclu avec Netflix pour plusieurs films... J’hésite à utiliser le mot trilogies désormais parce que Star Wars est beaucoup plus une histoire persistante."

Cela suggère que Lucasfilm va s’écarter des plans originaux axés sur les comics Marvel et se concentrer sur des films autonomes. L’un de ces films serait produit par le président de Marvel Studios, Kevin Feige, mais Kennedy a déclaré qu’il n’y avait pas de nouvelles à ce sujet. De son côté, Taika Waititi (Thor - Ragnarok, Thor - Love and Thunder) devrait être le premier à porter son projet Star Wars à l’écran, d’autant que Patty Jenkins (Wonder Woman) semble avoir plus de difficultés que prévu à élaborer son Rogue Squadron, elle-même étant très occupée par le 3e film Wonder Woman et le prochain biopic Cleopatra. Notons également qu’en dehors des films Netflix cités plus haut, Rian Johnson travaille également sur Poker Face, une série de mystère pour Peacock.

Parlant toujours aux gens de Vanity Fair, Kennedy a également donné quelques pistes sur les prochains projets cinématographiques de sa franchise en déclarant que l’échec de Solo et le succès de The Mandalorian indiquent que la longévité de Star Wars repose sur les épaules d’un nouveau casting de personnages. En 2018, Solo est sorti en tant que préquel à la trilogie originale centrée sur Han Solo, le légendaire hors-la-loi rendu célèbre par Harrison Ford. Pour ce préquel, Lucasfilm a décidé de refondre le personnage, choisissant Alden Ehrenreich pour endosser le rôle de Han. Et bien qu’il ait réussi à donner vie au jeune Solo, l’acteur n’a pas réussi à satisfaire les fans, ce qui explique en partie pourquoi Solo est le film le moins rentable de la franchise.

Pour Kennedy, la sortie de Solo a été une expérience d’apprentissage. Comme elle l’explique, "il devrait y avoir des moments en cours de route où l’on apprend des choses. Maintenant, il semble si évident que nous ne pouvons pas le faire". Reste la question de savoir comment gérer les personnages hérités, sachant que la franchise Star Wars a déjà 45 ans, et que le casting original ne rajeunit pas. Certes, des séries télévisées comme The Mandalorian et Le Livre de Boba Fett ont fait revenir Mark Hamill dans le rôle du jeune Luke Skywalker, et L’Ascension de Skywalker présentait une version entièrement numérique de la défunte Carrie Fisher dans le rôle du général Leia Organa. Cependant, même ces technologies ont leurs limites, et la franchise ne peut pas dépendre des modèles numériques.

Si Star Wars veut rester pertinente, elle doit faire appel à de nouveaux acteurs et à de nouveaux personnages. C’est pourquoi la franchise ne cesse d’élargir son offre de séries télévisées sur Disney+. The Mandalorian a ouvert de nouvelles portes en prouvant qu’une série Star Wars peut avoir du succès sans les personnages traditionnels. Le succès de The Mandalorian a donné lieu à la série dérivée centrée sur Boba Fett, à une série Ahsoka Tano avec Rosario Dawson, une autre sur Andor, préquelle de Rogue One. The Acolyte, située 100 ans avant La Menace Fantôme, permettra à la franchise de dépasser le cadre temporel de la saga Skywalker et explorera l’ère de paix apparente qui a précédé la Guerre des Clones et l’ascension de l’Empire.

La prochaine série Star Wars à arriver sur Disney+ est Obi-Wan Kenobi, avec Ewan McGregor dans le rôle du Maître Jedi et Hayden Christensen dans celui du Seigneur Sith, Dark Vador, et débutera le 27 mai sur le streamer Mouse.


Star Wars est Copyright © Lucasfilm Tous droits réservés. Star Wars, ses personnages et photos de production sont la propriété de Lucasfilm.



 Charte des commentaires 


Star Wars : Un film pour aller au-delà de la franchise
Star Wars : Un projet synonyme de défis pour Taika Waititi
Star Wars : L’avenir de la franchise au cinéma en (...)
Star Wars : Le projet Kevin Feige loin, très loin de la galaxie (...)
Star Wars - Rogue Squadron : Patty Jenkins est-elle en train de (...)
The Boys : Critique 3.07 La Chandelle Qui Eclaire La Chambre A (...)
Thor - Love and Thunder : Lena Headey devait en être, mais (...)
God’s Favorite Idiot : Critique de la saison 1
James Bond : Un personnage en cours de réinvention
Hunger Games - The Ballad Of Songbirds and Snakes : La (...)
Harbinger : Paul Downs Colaizzo pour remplacer Wes Ball
La carte dont vous êtes le héros : La Nuit du Loup de (...)
VOD DVD - Bandes Annonces : 2 juillet 2022
Star Wars - Obi-Wan Kenobi : Lucasfilm voulait d’abord en (...)
Miss Marvel : Critique 1.04 Retour aux sources