Vampire in the Garden : Critique de la série

Date : 21 / 05 / 2022 à 11h00
Sources :

Unification


VAMPIRE IN THE GARDEN

- Date de diffusion : 16/05/2022
- Plateforme de diffusion : Netflix
- Épisodes : 1.01 à 1.05
- Réalisateurs : Ryôtarô Makihara, Hiroyuki Tanaka
- Interprètes : Yû Kobayashi, Megumi Han

LA CRITIQUE

Vampire in the Garden est une très bonne mini-série japonaise d’animation en 5 épisodes de 25 minutes.

Le scénario présente un monde dans lequel les vampires et les humains ne vivent pas ensemble, essayant de s’éliminer les uns, les autres. Une jeune fille, vivant dans une cité protégée des vampires, va partir, avec la reine de ceux-ci, en quête d’un endroit où leurs deux espèces peuvent vivre en paix et en harmonie. Évidemment, les deux factions ne voient pas cela d’un bon œil et vont les traquer partout.

La réalisation de Ryôtarô Makihara et d’Hiroyuki Tanaka est parfois très belle. Les paysages sont magnifiques et les personnages ont des designs très intéressants. Toutefois, certaines séquences ne sont pratiquement pas animées. Grâce à la très belle musique qui plane sur les épisodes, cela passe bien, mais cela rend la mini-série un peu moins plaisante à voir que des œuvres plus travaillées dans ce domaine.

Les personnages sont particulièrement attachants. On suit avec beaucoup de plaisir ces deux femmes très différentes qui ne veulent plus du chaos qui les entourent. Leur relation atypique permet aussi d’évoquer la nature monstrueuse des vampires, leurs capacités de régénération et leurs possibilités de se transformer.

Le récit permet de s’immiscer dans un monde à la fois bien triste pour les humains, mais pas non plus toujours très heureux pour les vampires. Même si la société de ces derniers paraît parfois un peu plus sympathique.

L’ambiance est bien particulière. S’il y a d’assez nombreuses séquences d’action et des morts en pagaille, il se dégage malgré tout une surprenante sensation de chaleur. En effet, alors que les deux protagonistes principaux se rapprochent, le récit partage avec nous leurs joies et leurs plaisirs. D’autant qu’une certaine poésie s’invite parfois dans le récit et entre mélancolie et dureté émotionnelle, il est difficile de ne pas être touché par ses aventures sortant de l’ordinaire. D’autant que l’art et surtout la musique sont un élément majeur de leur relation.

Il ne faut d’ailleurs pas partir avant la fin du générique final, pour y découvrir une dernière séquence qui vient clore en beauté une œuvre qui se laisse découvrir d’un seul trait.

Vampire in the Garden est une bonne mini-série qui apporte aussi bien du divertissement qu’une grande dimension émotionnelle, et parfois épique, à une histoire d’amitié et d’amour compliqué dans un monde bien dur. Avec un récit qui est intéressant à suivre, une réalisation offrant de beaux moments poétiques et d’autres d’action spectaculaire et un duo de personnages vraiment attachant, si vous aimez l’animation, ne passez pas à côté de cette œuvre japonaise singulière.

Plaisant et émouvant.

SYNOPSIS

Deux filles, Momo et Fine, se rencontrent par hasard. L’une d’elle est une humaine, l’autre est une vampire. Une improbable amitié naît entre les deux.

BANDE ANNONCE



Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Seul face à l’abeille : Critique de la saison 1
Money Heist - Korea : Critique de la saison 1
The Umbrella Academy : Critique de la saison 3
Colère divine : La critique du film Netflix
Spiderhead : La critique du film Netflix
For All Mankind : Critique 3.03 All In
Star Trek - Discovery : Une saison 5 inattendue pour Sonequa (...)
Le Seigneur des Anneaux - Les Anneaux de Pouvoir : Les Orques en (...)
Seul face à l’abeille : Critique de la saison 1
Two Summers : Critique de la mini-série
SDCC 2022 : Marvel Studios de retour à la Comic Con, des annonces (...)
L’équipier : La critique
Trying : La bande annonce de la saison 3
Bodkin : Will Forte fait équipe avec Les Obama pour Netflix
Spy Kids : Robert Rodriguez à trouvé sa nouvelle famille (...)