Junk Head : La critique

Date : 15 / 05 / 2022 à 12h15
Sources :

Unification


JUNK HEAD

- Date de sortie : 18/05/2022
- Titre original : Junk Head
- Durée du film : 1 h 41
- Réalisateur : Takahide Hori
- Scénariste : Takahide Hori
- Interprètes : Takahide Hori, Yuji Sugiyama, Atsuko Miyake

LA CRITIQUE

C’est devant un véritable chef-d’œuvre que l’on se retrouve avec ce Junk Head qui est un film d’animation en stop-motion absolument incroyable.

Ce n’est qu’avec l’animation que l’on peut découvrir des véritables pépites qui ont été réalisées par une seule personne, à l’image de l’impressionnant Away qui est sorti il y a deux ans. En effet, c’est un seul individu, Takahide Hori, qui a réalisé l’intégralité du film. Ce qui permet d’avoir un générique extrêmement court, vu que seules deux autres personnes l’ont aidé à obtenir des voix différentes pour son œuvre.

Takahide Hori a mis 7 ans pour réaliser en stop-motion les 101 minutes de son long métrage. Il l’a ainsi écrit, mis en scène, et a travaillé sur son rendu artistique. Il a aussi animé et créé de très nombreux décors et une multitude de marionnettes pour le peupler et lui donner une énorme personnalité.

Le spectateur peut ainsi découvrir une humanité dans un futur lointain qui est quasiment en voie d’extinction après que les humains aient perdu la capacité de se reproduire. L’un de ses représentants est envoyé dans les entrailles de la Terre étudier la manière dont d’étranges créatures mutantes continuent de se multiplier. Il va alors se retrouver embringué dans de multiples péripéties et va découvrir de nombreux mondes bien étonnants qui se succèdent les uns après les autres.

Les amateurs de science-fiction s’amuseront à découvrir les influences de certaines œuvres célèbres, telle celle d’Alien, dans la proposition visuelle qui nous est présentée. En effet, les monstres sont très abondants et variés. Le personnage principal, qui se retrouve ballotté d’une aventure à l’autre en plein cœur des entrailles de cette planète, permet aux spectateurs de découvrir ce bestiaire impressionnant en même temps que lui.

Le film passe extrêmement vite et il faut espérer que son créateur trouve le courage d’en faire une suite afin de continuer à avoir sa vision bien particulière sur un futur parfois cauchemardesque.

L’animation est vraiment bluffante. Il se passe sans arrêt des événements, souvent surprenants, qui restent longtemps en mémoire. Des scènes d’action extrêmement spectaculaires sont proposées. On découvre ainsi des combats sortant de l’ordinaire et des rencontres incroyables, parfois portées par une étrange poésie crépusculaire.

Le monde possède une très grande richesse. À l’image de ses personnages diversifiés, c’est toute l’humanité, ses imperfections et parfois son courage extrême qui se déploie devant nos yeux. D’autant que les décors et les créatures ont des apparences parfois surprenantes, ce qui offre quelques passages d’une grande puissance.

Si on aime l’animation, et encore plus la stop-motion, on ne peut être qu’admiratif devant le travail proposé, l’inventivité du récit et l’attractivité d’un personnage principal, finalement presque effacé, passant d’une aventure à l’autre en essayant de survivre à de nombreuses rencontres potentiellement létales.

Junk Head est un véritable bijou, un film de science-fiction remarquable et un chef-d’œuvre en soi. Avec une histoire qui fait voyager le spectateur dans un monde bien surprenant, une réalisation laissant peu de temps mort, une imagination presque sans limite et des personnages au caractère bien affirmé, les mésaventures de cet humain perdu dans un univers inconnu sont assurément dignes d’attention.

Impressionnant et grandiose.

SYNOPSIS

Dans un futur lointain, et à force de manipulations génétiques, l’humanité a réussi à atteindre une quasi immortalité. Cependant, elle a perdu la possibilité de se reproduire et court à l’extinction. Afin d’enquêter sur les secrets de la procréation, un homme est envoyé au plus profond de la terre, là où vivent des clones mutants prêts à se rebeller contre leurs créateurs…

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : Takahide Hori
- Montage : Takahide Hori
- Musique : Takahide Hori
- Costumes : Takahide Hori
- Décors : Takahide Hori
- Distributeur : UFO Distribution

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

GALERIE PHOTOS

Junk Head



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Vesper Chronicles : La critique
De l’autre côté du ciel : La critique
La Verónica : La critique
Laal Singh Chadha : La critique
Nope : La critique
Star Trek - Picard : Rendez-vous avec la prochaine Nouvelle (...)
Vesper Chronicles : La critique
Je s’appelle Groot : Les affiches épisodes de la série (...)
Bang ! : David Leitch fait équipe avec Idris Elba sur (...)
Fargo : Joe Keery dans la saison 5 de l’anthologie (...)
Spy Kids : DJ Cotrona rejoint le reboot Netflix
Obliterated : Kimi Rutledge perce sur Netflix
Netflix - Bandes annonces : 14 août 2022
The Flash : Le film DC va-t-il connaître le même sort que Batgirl (...)
Joker - Folie à Deux : Zazie Beetz de retour !