Les femmes du pavillon J : La critique

Date : 11 / 05 / 2022 à 11h30
Sources :

Unification


LES FEMMES DU PAVILLON J

- Date de sortie : 11/05/2022
- Titre original : L’été nucléaire
- Durée du film : 1 h 25
- Réalisateur : Mohamed Nadif
- Scénaristes : Mohamed Nadif, Assma El Hadrami
- Interprètes : Assma El Hadrami, Jalila Talesmi, Imane Elmechrafi, Rim Fethi, Fatima Attif, Nisrin Erradi, Malika El Omari, Aziz El Fadili

LA CRITIQUE


Le début des Femmes du pavillon J n’est franchement pas des plus enthousiasmants. La sortie nocturne à laquelle se livre les trois patientes d’un hôpital psychiatrique de Casablanca avec l’aide d’une des infirmières devenu leur amie, s’avère frustrant par sa brièveté et le contexte très sombre qu’il met en place. La faute à un synopsis qui semble faire des virées nocturnes la réponse à tous les problèmes qu’ont les quatre femmes.

Il faut en fait laisser à l’intrigue le temps de nous présenter chacune d’entre elles, par petites touches. Ainsi, la raison de leur hospitalisation est, au départ, suggérée, puis, finit par être dévoilée de manière frontale et même si on y est préparé, il est difficile de ne pas être touché par ces destins de femmes contrariés par des drames qui pourraient toucher tout un chacun.

Comment ne pas perdre la tête quand on est victime d’abus de la part d’un proche et qu’aucun membre de votre famille ne veut nous croire ? Comment survivre à la mort de son enfant ? Comment ne pas perdre la tête quand on se rend compte que toute notre famille avait connaissance de choses essentielles concernant son conjoint et qui ont été volontairement cachées ? Voilà ce à quoi nos trois amies font face, aidées de leur amie infirmière qui a elle-même été abandonnée de manière inexpliquée par son conjoint.

À part les réunions collectives face à un médecin qui permettent aux patientes de se livrer et faire comprendre aux autres la raison de leur présence, le pavillon J et son organisation quasi-militaire n’est pas vraiment le lieu bienveillant qui pourrait permettre à toutes ces femmes d’aller mieux.

C’est donc l’amitié couplée à une solidarité sans faille qui serviront de boussole pour suivre le chemin de la guérison. Un chemin semé d’embûches, mais vers lequel l’intrigue se dirige ostensiblement, contrairement à ce que l’entame du film laissait présager. Il faut avouer que les trente dernières minutes du film font plaisir à voir dans la manière qui est faîte de basculer le récit vers quelque chose de plus lumineux.

L’espoir est bel est bien présent, et même si tout n’est pas forcément réglé, on ne peut que savourer l’évolution de la situation de ces femmes auxquelles ont fini par s’attacher. Malgré une mise en place un peu laborieuse, leur combativité et leur manière de s’attacher à la vie malgré les épreuves offrent une magnifique leçon de vie qui mérite de trouver son public dans les salles obscures !

SYNOPSIS

Quand survient un accident à la centrale nucléaire voisine, Victor se retrouve confiné dans une ferme avec ses anciens copains du village. L’orage menaçant, ils guettent le passage du nuage radioactif alors qu’ils auraient dû évacuer la zone. En 24 heures, ils vont perdre toutes leurs certitudes.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Photographie : Kamal Derkaoui
- Montage : Marie-Pierre Renaud
- Musique : Younes Megri
- Décors : Samir Issoum
- Producteur : Mohamed Nadif, Rachida Saadi
- Distributeur : Les Films des Deux Rives

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Les Minions 2 - Il était une fois Gru : La critique
The Sadness : La critique
As Tears Go By - Ainsi vont les larmes : La critique
La traversée : La critique
L’équipier : La critique
For All Mankind : Critique 3.04 Happy Valley
Stranger Things : Critique de la deuxième partie de la saison (...)
Les Minions 2 - Il était une fois Gru : La critique
Doctor Strange in the Multiverse of Madness : Quand Deadpool (...)
The Electric State : Le projet des Frères Russo avec Millie Bobby (...)
Kaos : Hugh Grant pour la mythologie grecque selon Netflix
Madame est servie : Le revival en route pour une succursale de (...)
The Pope’s Exorcist : Russell Crowe devant la caméra de (...)
Bg Expansions : Les nouvelles améliorations de vos jeux de (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 4 juillet 2022