Thar - les trois cibles : La critique du film Netflix

Date : 12 / 05 / 2022 à 12h15
Sources :

Unification


THAR : LES TROIS CIBLES

- Date de sortie : 06/05/2022
- Plateforme de diffusion : Netflix
- Titre original : Thar
- Durée du film : 1 h 48
- Réalisateur : Raja Singh Choudhary
- Scénariste : Raja Singh Choudhary
- Interprètes : Anil Kapoor, Harshvardhan Kapoor, Fatima Sana Shaikh, Sanjay Bishnoi, Satish Kaushik, Rahul Singh

LA CRITIQUE

On est vraiment à des années-lumières du cinéma Bollywoodien avec ce Thar : les trois cibles qui se rapproche plus du western de Clint Eastwood avec son Impitoyable que d’une comédie musicale.

En effet, l’Inde est un immense pays et ces dernières années, les spectateurs français peuvent découvrir d’autres productions que celles, possédant de nombreux passages dansés et chantés, historiquement connues sous nos latitudes. Les longs métrages sont très diversifiés et ceux tamouls (Kollywood), telugus (Tollywood) ou indépendants se rapprochent parfois beaucoup de cinéma occidental.

Le film de Raja Singh Choudhary ne propose aucune chanson et encore moins de danse. Il est d’une très grande noirceur et les avertissements indiquant que certaines scènes sont difficiles à regarder sont justifiés. En effet, quelques passages de torture sont loin d’être édulcorés.

Le scénario de Raja Singh Choudhary présente un petit village reculé situé près du Pakistan en 1986. Un policier doit à la fois enquêter sur une mafia locale de trafiquants d’opium et sur un crime atroce qui a eu lieu dans les environs. Alors qu’un étrange individu s’installe dans la région.

Le long métrage alterne entre ces deux personnages importants et permet de découvrir au fur et à mesure, non seulement la vie locale, mais aussi un drame terrible dont on découvre progressivement les racines.

Anil Kapoor est vraiment formidable en flic pas loin de la retraite voulant enfin faire une action d’éclat. Harshvardhan Kapoor est excellent en homme taciturne aux motivations ambiguës. Fatima Sana Shaikh est très intéressante en épouse habitant dans un petit village. Cette dernière permet de mettre en avant la condition de la femme vis-à-vis de ce que l’on attend d’elle et la manière dont elles sont traitées par leurs maris.

Les différences de castes sont aussi plus ou moins subtilement abordées, en cette période post Gandhi où elles continuent d’avoir une grande importance dans la vie des gens.

Les paysages désertiques s’étendant parfois loin à l’horizon participent beaucoup au plaisir visuel que l’on a de découvrir ce polar extrêmement sombre.

À travers les deux quêtes opposées des personnages principaux, les morts s’accumulent et seul l’épilogue apporte une séquence plus positive teintée d’une certaine amertume.

Thar : les trois cibles est un très bon film indien qui prend aux tripes et présente des personnages non-manichéens et un policier local vraiment intéressant. Avec une histoire qui ne fait pas de cadeaux, une réalisation âpre et sombre est un casting convaincant, les amateurs de longs métrages policiers devraient être ravis de cette proposition qui a une grande puissance.

Prenant et sans pitié.

SYNOPSIS

Dans une petite ville en plein désert, un meurtre et les horribles ambitions d’un inconnu expert en torture donnent à un flic chevronné l’occasion de faire ses preuves.

BANDE ANNONCE


GALERIE PHOTOS

Thar : les trois cibles



Les films et séries TV sont Copyright © Netflix et les ayants droits Tous droits réservés. Les films et séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de Netflix et les ayants droits.



 Charte des commentaires 


Queen : Critique de la série
Seul face à l’abeille : Critique de la saison 1
Money Heist - Korea : Critique de la saison 1
The Umbrella Academy : Critique de la saison 3
Colère divine : La critique du film Netflix
See : La bande annonce de la saison finale
Superman & Lois : Critique 2.15 Waiting for Superman
The Orville - New Horizons : Un épisode annulé devient livre (...)
Madame Web : Emma Roberts pour le film Marvel de Sony
Surface : La bande annonce de la série Apple TV+
1883 - Bass Reeves : Taylor Sheridan, l’homme de la (...)
The Old Man : FX veut voir Jeff Bridges vieillir un peu (...)
The School for Good and Evil : Cate Blanchett pour le film (...)
Infinite Black : Tout pour invoquer le grand Cthulhu
Cinéma - Bandes Annonces : 30 juin 2022