Star Trek - Strange New Worlds : La mise à jour des personnages déjà existants en question

Date : 05 / 05 / 2022 à 14h00
Sources :

Trek Movie


Paramount+ a réuni les acteurs et les créateurs de Star Trek - Strange New Worlds à New York pour une première étoilée. TrekMovie était présent sur le tapis rouge pour s’entretenir avec chacun d’entre eux. Nous commençons par une brève interview du producteur délégué et co-showrunner Henry Alonso Myers. Il a longuement parlé de tous les éléments classiques de Star Trek - The Original Series que lui et son équipe apportent à cette nouvelle série. Nos amis de Trek Movie ont donc pensé lui demander en quoi la nouvelle série diffère de TOS.

Vous avez apporté tant d’amour de la série originale dans cette nouvelle série, mais y a-t-il des éléments de TOS que vous faites différemment ? Peut-être en évitant certains des clichés qu’ils avaient ou la façon dont les femmes étaient parfois traitées ?

Eh bien, je ne veux pas... ils faisaient une série à une certaine époque avec une certaine perspective, et ils n’étaient probablement pas conscients de certaines choses. Ce qui est vraiment amusant, c’est d’essayer de revoir certaines choses ou d’approfondir certaines choses, ou d’essayer de trouver une perspective plus riche pour des personnages qui ne l’ont peut-être pas toujours eue. Le fait de le faire aujourd’hui avec des acteurs contemporains et d’essayer de se concentrer sur eux, rend la série différente. Vous voyez ce que je veux dire ? Je peux dire sans me tromper que notre Chapel n’est pas la Chapel de la série originale, même si elle deviendra une version de la Chapel de la série originale. On essaie de créer un personnage qui existerait aujourd’hui.

Chapel est différente dans Strange New Worlds. Qu’est-ce qui a motivé la décision de la rendre si différente de celle que nous connaissons ?

Nous voulions donner un coup de chapeau à certaines des choses qu’elle fait TOS, mais essayer de trouver une raison différente, comme une raison humaine. Une raison que nous pourrions comprendre. Je n’ai rien à reprocher à ce qu’ils ont fait dans la série originale, mais ils avaient une conception très différente des femmes, du mariage et de ce que les gens faisaient dans leur travail. En tant que membre du public contemporain, je ne trouve pas ça crédible, et j’ai eu du mal avec ça.

Donc, une grande partie de cela a commencé avec, "Eh bien, qu’est-ce qu’elle pourrait être d’autre ? D’où vient-elle ? Quelle est l’histoire intéressante à raconter avec elle ? Et cela vient aussi en grande partie du fait que nous avons confié le rôle de Chapel à Jess [Bush]. Quelles sont ses forces ? Comment pouvons-nous en tirer parti ?

Avez-vous eu une approche différente avec Uhura ?

Uhura est un personnage tellement important dans l’histoire de la franchise. Mais l’une des choses dont nous nous sommes rendu compte en faisant cette série, c’est qu’il y a tellement de choses sur sa vie que nous ne connaissons pas. Et c’était passionnant de le découvrir... Et nous avons eu beaucoup de chance de trouver Celia [Rose Gooding]. Elle était vraiment, enfin, vous savez !

Le chant faisait-il partie de son processus d’audition ?

Non, mais nous savions qu’elle le faisait. Je savais que nous allions intégrer le chant d’une manière ou d’une autre avec elle. Je l’ai mentionné lorsque nous travaillions avec nos responsables du casting et qu’ils ont trouvé quelqu’un d’assez brillant. Nous savions que nous avions du chant dans le deuxième épisode, puis nous savions que nous allions essayer de trouver d’autres moyens de le mettre en avant. Il se trouve que ça a marché. Et puis aussi, quand nous l’avons rencontrée, elle était si posée et était juste comme... J’ai en quelque sorte su quand elle est entrée dans la pièce. J’étais comme, "Je pense que ça pourrait être notre Uhura." [rires]

Cet entretien sur le tapis rouge de la première new-yorkaise de Strange New Worlds semble n’être que le premier. D’autres seront à venir avec les acteurs. Star Trek - Strange New Worlds débute le jeudi 5 mai exclusivement sur Paramount+ aux États-Unis, en Amérique latine, en Australie et dans les pays nordiques. La série sera diffusée sur CTV Sci-Fi Channel de Bell Media et en streaming sur Crave au Canada. En Nouvelle-Zélande, elle sera disponible sur TVNZ, et en Inde sur Voot Select. Strange New Worlds sera disponible via Paramount+ dans certains pays d’Europe lorsque le service sera lancé plus tard cette année, en commençant par le Royaume-Uni cet été.


Star Trek Strange New Worlds est Copyright © CBS Television Studios, Secret Hideout et Roddenberry Entertainment Tous droits réservés. Star Trek Strange New Worlds et toutes ses déclinaisons, ses personnages et photos de production sont la propriété de CBS Television Studios, Secret Hideout et Roddenberry Entertainment



 Charte des commentaires 


SDCC 2022 - Star Trek Strange New Worlds : Un crossover pour le (...)
Star Trek - Strange New Worlds : Et pourquoi pas un Capitaine (...)
Star Trek - Strange New Worlds : Une saison 2 plus grande et (...)
Star Trek - Strange New Worlds : Paul Westley évoque son James T. (...)
Star Trek - Strange New Worlds : La Série Originale dans le (...)
Star Trek - Picard : Rendez-vous avec la prochaine Nouvelle (...)
Vesper Chronicles : La critique
Je s’appelle Groot : Les affiches épisodes de la série (...)
Bang ! : David Leitch fait équipe avec Idris Elba sur (...)
Fargo : Joe Keery dans la saison 5 de l’anthologie (...)
Spy Kids : DJ Cotrona rejoint le reboot Netflix
Obliterated : Kimi Rutledge perce sur Netflix
Netflix - Bandes annonces : 14 août 2022
The Flash : Le film DC va-t-il connaître le même sort que Batgirl (...)
Joker - Folie à Deux : Zazie Beetz de retour !