The Tower : Critique de la saison 1

Date : 26 / 03 / 2022 à 13h45
Sources :

Unification


The Tower

- Date de diffusion : 28/03/2022
- Plateforme de diffusion : Canal+
- Épisodes : 1.01 à 1.03
- Réalisateur : Jim Loach
- Scénariste : Patrick Harbinson d’après l’œuvre de Kate London
- Interprètes : Gemma Whelan, Jimmy Akingbola, Tahirah Sharif, Emmett J. Scanlan, Nick Holder, Michael Karim, Lola Elsokari, Rex Parry

LA CRITIQUE

Cette nouvelle mini-série The Tower est l’adaptation du roman éponyme de Kate London en trois épisodes d’une cinquantaine de minutes.

Le scénario de Patrick Harbinson présente une enquêtrice qui va devoir déterminer la raison de la mort d’un policier chevronné et d’une adolescente qui sont tombés du haut du toit d’une tour. Mais elle va découvrir d’étranges éléments, alors que la policière témoin des faits disparaît après les événements.

On découvre ainsi une sympathique histoire policière se déroulant au sein de la police même. On se retrouve face à l’équivalent de l’IGPN français qui fait une enquête interne pour déterminer la raison des événements tragiques qui ont eu lieu.

L’histoire est d’autant plus documentée et crédible qu’elle est la création d’une ancienne policière qui a occupé plusieurs postes en France et en Angleterre, avant de se tourner vers l’écriture de roman.

On peut ainsi rencontrer des personnages particulièrement humains qu’une inspectrice sagace va confronter. Cette dernière s’éloigne d’ailleurs des clichés que l’on peut associer à ce genre d’enquêteurs et fait la proposition d’une femme entièrement dévouée à son travail et ne faisant aucune concession.

Elle est impeccablement interprétée par Gemma Whelan qui livre une prestation tout en nuances d’une policière essayant de comprendre les dessous d’une affaire délicate. Jimmy Akingbola est impeccable dans le rôle de son adjoint. Tahirah Sharif est très intéressante en jeune flic novice ayant des choses à cacher. Emmett J. Scanlan est excellent en chef de la police locale n’appréciant pas l’incursion de cette enquêtrice dans ses affaires. Et Nick Holder campe bien un policier débonnaire aux longues années de carrière.

La réalisation de Jim Loach est sobre. Elle s’appuie à la fois sur ses divers protagonistes que l’on suit et sur quelques lieux emblématiques tels le commissariat et cette tour qui domine les environs. Quelques séquences permettent de relancer la tension, alors que des flashbacks viennent régulièrement apporter un nouvel éclairage sur les jours qui ont précédé le drame.

L’œuvre évoque aussi des thématiques plus sociétales comme la place des immigrés dans la société anglaise, la violence faite aux femmes, le travail de la police et la limite entre ce qui est acceptable et qui ne l’est pas.

Il faut donc espérer que le rythme particulier de la série et son enquête qui ne fait pas intervenir des fusillades et des explosions plairont aux spectateurs afin d’avoir l’occasion de pouvoir découvrir une nouvelle saison. En effet, l’auteur de la série policière en est à son troisième roman avec certains personnages qui se croisent à nouveau dans des nouvelles affaires.

The Tower est une bonne mini-série qui peut se découvrir comme un film de 2h30. Avec une histoire intéressante et une réalisation se mettant au service de ses personnages qui sont bien incarnés par différents comédiens, les amateurs d’histoire policière sortant d’un certain classicisme devraient passer un bon moment en compagnie de cette étonnante enquêtrice.

Divertissant et intéressant.

SYNOPSIS

Un policier chevronné et une adolescente font une chute mortelle du haut d’une tour du sud-est de Londres, laissant sur le toit un petit garçon de cinq ans et la nouvelle policière Lizzie Griffiths, qui disparaissent. La détective Sarah Collins est appelée à enquêter pour retrouver Lizzie avant qu’elle ne soit gravement blessée, mais aussi pour découvrir la vérité qui se cache derrière les morts macabres des tours.

BANDE ANNONCE



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Two Summers : Critique de la mini-série
Séries - British Touch : La critique du film
Des gens bien ordinaires : Critique de la série
We Hunt Together : Critique de la saison 2
Demon Slayer - Le train de l’infini : La critique du (...)
See : La bande annonce de la saison finale
Superman & Lois : Critique 2.15 Waiting for Superman
The Orville - New Horizons : Un épisode annulé devient livre (...)
Madame Web : Emma Roberts pour le film Marvel de Sony
Surface : La bande annonce de la série Apple TV+
1883 - Bass Reeves : Taylor Sheridan, l’homme de la (...)
The Old Man : FX veut voir Jeff Bridges vieillir un peu (...)
The School for Good and Evil : Cate Blanchett pour le film (...)
Infinite Black : Tout pour invoquer le grand Cthulhu
Cinéma - Bandes Annonces : 30 juin 2022