Star Trek Discovery : Qu’est-ce qui nous attend en saison 5 ?

Date : 23 / 03 / 2022 à 14h30
Sources :

Trek Movie


La co-showrunneuse Michelle Paradise revient sur le final de la saison 4 de Star Trek Discovery alors qu’elle partage quelques points de l’intrigue qu’elle et Alex Kurtzman ont planifié pour la saison 5 à venir, dont l’avenir de Tilly (Mary Wiseman) ! La production de Discovery 5 doit démarrer cet été.

Cette saison a été conçue comme une sorte de test pour Michael en tant que capitaine, à commencer par l’épisode Kobayashi Maru. Le fait qu’elle ait ordonné la destruction du vaisseau de Book était-il une sorte de test final en tant que capitaine ? Son Kobayashi Maru personnel ?

Ça en faisait certainement partie. Et oui, nous avons commencé la saison 4 en nous demandant dans chaque épisode, "Quel est le voyage du capitaine Burnham ?". Nous avons vraiment considéré que chaque épisode serait une sorte de mini voyage. Certains d’entre eux étaient des tests. Certains d’entre eux étaient juste des voyages en eux-mêmes pour nous emmener dans un plus grand voyage de la saison 4 sur elle dans le fauteuil de capitaine, et comment elle change. Et oui, quand nous arrivons au final, le fait d’être un capitaine, et le personnel et le professionnel et comment - dans le cas de Book - tout se mélange, ce n’était pas seulement ce moment où elle devait ordonner quelque chose qui pourrait le tuer, c’était - que fait-elle le moment d’après ? Et cette Burnham - et Sonequa [Martin-Green], chaque fois que je vois cette scène, j’en ai la chair de poule, honnêtement - où au moment où elle croit qu’il est parti, elle doit se ressaisir et retourner à la chaise du capitaine et continuer la mission et passer outre, puis revenir aux 10-C et continuer les efforts de communication pour sauver la Terre, Ni’Var et les autres mondes. J’ai eu l’impression que c’était tout cela à la fois. Pas seulement un moment avec le vaisseau de Book.

La saison dernière, vous avez plongé dans un peu de Ursula K. Le Guin pour l’histoire de Su’Kal. En développant les 10-C, y avait-il aussi de vraies influences scientifiques et de science-fiction, comme Sagan ou Clarke ?

Il y avait plusieurs choses différentes. D’abord et avant tout, nous savions en commençant la saison que nous avions affaire à la DMA et qu’en fin de compte, il s’agit d’histoires où il faut trouver son chemin à travers ces choses et trouver une connexion. Il nous a donc semblé que lorsque nous sommes arrivés à la fin de la saison et aux 10-C, nous voulions que les obstacles pour nos héros soient aussi élevés que possible. Nous voulions donc que les 10-C soient littéralement et figurativement plus grand qu’eux, qu’ils soient ressentis comme un obstacle massif. Nous avons délibérément voulu supprimer le traducteur universel. Nous voulions simplement rendre la communication très difficile. Nous voulions que les 10-C soient aussi étrangers à nos héros qu’ils pouvaient l’être. Et encore, la science-fiction est en quelque sorte le reflet de ce que le monde est ou pourrait être autour de nous. Et si nos héros peuvent faire cela, et surmonter et trouver un moyen de communiquer avec cette espèce, est-ce quelque chose pour nous en tant que téléspectateurs et ce que nous pouvons faire ?

Et vous avez mentionné la science, en particulier, qui était une composante énorme des trois derniers épisodes et comment ils ont effectivement communiqué. Nous avons travaillé avec des biologistes, des chimistes, des linguistes et avec l’organisation METI. Il nous a fallu quelques mois pour comprendre comment briser la partie communication de ces derniers épisodes... Et pour ces auteurs de science-fiction spécifiques, nous connaissons tous leur travail. Ce genre de choses fait partie intégrante du monde dans lequel nous vivons, de nos influences, de qui nous sommes et de ce qui se trouve sur nos étagères. Je ne me souviens pas si nous avons eu des discussions spécifiques dans la salle sur ce genre de choses, mais nous avons certainement été influencés par tout cela. Je dirai que l’image finale de la Terre à la fin de la saison était très inspirée par le "point bleu pâle" de la Terre dans Cosmos... la citation de Carl Sagan.

Tilly était de retour dans le final, mais elle était un peu différente. Pouvez-vous nous parler de l’arc de Tilly et nous expliquer pourquoi vous avez décidé que c’était le moment de la faire revenir ?

Tilly a eu un arc de série intéressant. Quand nous arrivons dans la série elle-même, elle est plus jeune, elle apprend encore. Elle est en quelque sorte notre regard sur le monde dans lequel nous venons d’entrer. Et elle a beaucoup changé au cours des trois dernières saisons. Et puis, à l’aube de la quatrième saison, comme nous le faisons chaque saison avec tous nos personnages, nous nous sommes demandés : "Bon, qui est ce personnage ? Où voulons-nous l’emmener ? Comment voulons-nous qu’il change ?" Et il nous a semblé intéressant d’explorer pour Tilly cette idée de "Je suis sur la bonne voie et je veux être dans le fauteuil du capitaine". Parce que c’est ce qu’elle a toujours voulu faire. Elle a dit que sa mère l’avait influencée, ou du moins qu’elle l’avait laissé entendre, mais que ce n’était pas aussi explicite que dans l’épisode 404.

Nous voulions donc vraiment nous pencher sur cette question pour elle et explorer ce que cela signifie de vouloir être dans le fauteuil du capitaine. Et pourquoi l’a-t-elle toujours voulu ? Et y a-t-il quelque chose d’autre qu’elle pourrait vouloir ? Ou y a-t-il quelque chose d’autre qui pourrait être derrière cela ? Les quatre premiers épisodes l’ont amenée à explorer cette question, tout comme l’ont fait tous les personnages de la saison, qui ont dû se demander ce qui leur arrivait. Qui sont-ils face à cette chose plus grande ? Quelles sont les questions qu’ils se posent sur eux-mêmes ? Et puis nous l’avons envoyée à l’Académie de Starfleet et elle a eu le temps de grandir. Et nous avons pensé que c’était une chose vraiment cool, la façon dont elle revient et est un peu plus ancrée. Elle a changé d’une certaine façon, comme vous l’avez souligné. Et j’aime vraiment ces scènes entre Mary [Wiseman] et Oded [Fehr] dans le rôle de Vance.

Pouvez-vous nous parler de l’avenir de Tilly sur Discovery ou dans d’autres séries ? Ou est-ce que nous en avons fini avec Tilly ?

Nous n’en aurons jamais fini avec Tilly. Tout le monde aime Tilly. Je ne peux rien dévoiler de la saison 5, mais je peux vous dire que nous aimons Tilly. Je m’attends à ce que nous l’ayons dans le monde et toutes ces choses. Elle ne va nulle part.

Dans ce final de saison, on avait l’impression que vous essayiez vraiment de tout boucler, y compris de faire une coda des personnages à la fin. Cela ressemblait presque à un final de série. A-t-il été fait avec cette possibilité à l’esprit, ou saviez-vous qu’il y aurait plus de Discovery ?

Non. Nous nous attendions à ce qu’il y ait plus. Il n’a jamais été question de donner cette impression. Mais je pense que si elle a cette impression, c’est parce que nous savions, en abordant la saison 3, que le fil conducteur des deux dernières saisons était l’état de la Fédération elle-même. Quand nous arrivons dans la saison 3, la Fédération elle-même est en plein désarroi. De nombreux mondes membres ont quitté la Fédération, y compris la Terre. Nous avons toujours su que si nous entrons dans cet espace, la reconstruction de la Fédération doit faire partie de l’histoire, mais il n’y avait aucun moyen de le faire en une saison. Cela n’aurait pas été réaliste. Nous l’avons donc toujours envisagé comme un arc de deux saisons. Et surtout quand, dans l’épisode 303 [People of Earth], nous avons établi que la Terre n’est pas membre. C’était le prélude au final de la saison 4, quand la Terre reviendra. Donc l’achèvement de cet arc, couplé avec le triomphe de la DMA qui va de l’avant et nous avons communiqué avec les 10-C et toutes ces sortes de choses, c’était un peu comme une fin. Mais il n’a jamais été prévu que ce soit la fin de la série elle-même.

Beaucoup de fans sont curieux de connaître l’univers de Trek au 32ème siècle. Dans cet épisode, les Borgs et les Klingons ont été mentionnés, mais nous n’avons toujours pas une bonne idée de ce qui se passe avec eux. Avez-vous été réticent à vous concentrer sur les choses dans la grande galaxie, et maintenant que vous avez en quelque sorte fixé la Fédération, pourriez-vous commencer à regarder un peu plus au-delà de la frontière en regardant vers l’avenir ?

Eh bien, je ne peux pas dire ce qui est à venir dans la saison 5, mais je peux dire que oui, encore une fois, le fil conducteur des saisons 3 et 4 était : "Qu’est-il arrivé à la Fédération ? Et comment pouvons-nous réparer la Fédération ? Et puis nous la réunissons à nouveau." C’était en quelque sorte les bases de l’histoire. C’était notre objectif principal. En termes de ce qui se passe dans la saison 5 et au-delà, je ne peux pas le dire, ou quelqu’un va me taper sur la main.

Ce ne serait pas vous qui le feriez ?

Je pense que ce serait moi, je devrais me taper la main, et ce serait douloureux.

Pour la saison 5, Alex est-il toujours le co-showrunner ?

Oui, il fait toujours partie intégrante de la série, absolument.

Chaque saison de la série a été ajustée et peaufinée. Donc, y a-t-il des leçons apprises dans la saison quatre qui sont appliquées à la saison cinq ?

Oui, une tonne. Comme vous l’avez dit, nous apprenons de chaque saison, et pas seulement de chaque saison, nous apprenons d’épisode en épisode, à la fois sur le plan créatif et sur le plan logistique, en travaillant pour être meilleur, et pour être la meilleure version possible de cette série. Et la meilleure addition possible à l’univers Star Trek. Les choses qui me viennent immédiatement à l’esprit sont probablement des choses qui intéressent moins les fans de la série elle-même, mais nous avons appris beaucoup de leçons la saison dernière dans les domaines de la production et de la logistique et sur la façon de tourner en période de COVID. Ce que cela exige et comment s’assurer que nous ne nous contentons pas d’assurer la sécurité des gens, ce qui est la priorité, mais aussi de passer à travers nos journées et de faire une grande série. Nous disposons d’une toute nouvelle technologie, le mur de réalité virtuelle, qui est une technologie phénoménale. Et elle a aussi une courbe d’apprentissage. Et donc nous avons beaucoup appris à ce sujet au cours de la saison quatre, nous serons en mesure de venir et de l’utiliser de nouvelles façons dans la saison cinq.

Alex a dit qu’un crossover est inévitable, êtes-vous d’accord ?

C’est définitivement une question pour Alex. Je ne sais pas. Il a une vue à 100 000 pieds de toutes les séries Star Trek, de ce qu’elles font toutes et de ce qu’il attend de chacune d’elles. Pour ma part, je suis très concentrée sur Discovery et ce que nous faisons ici. Je ne peux pas vraiment répondre à cette question, et ce n’est pas parce que j’essaie d’éviter les spoilers ou autre chose, ce serait simplement une question pour Alex.


Star Trek Discovery est Copyright © CBS Television Studios, Secret Hideout et Roddenberry Entertainment Tous droits réservés. Star Trek Discovery et toutes ses déclinaisons, ses personnages et photos de production sont la propriété de CBS Television Studios, Secret Hideout et Roddenberry Entertainment



 Charte des commentaires 


Star Trek - Discovery : Sonequa Martin-Green répond aux (...)
Star Trek - Discovery : Une saison 5 inattendue pour Sonequa (...)
Star Trek - Discovery : La saison 5 en production !
Star Trek Discovery : Quel est votre avenir dans la série, Mary (...)
Star Trek Discovery : Qu’est-ce qui nous attend en saison 5 (...)
The Orville - New Horizons : Critique 3.10 Future Unknown
Andor : L’unique série Star Wars de Disney+ sans Mur de (...)
The Batman : De la suite cinéma au spin-off The Penguin, Colin (...)
Blade : Chad Stahelski candidat pour réaliser, Marvel Studios a (...)
Laal Singh Chadha : La critique
Devil in the White City : Keanu Reeves confirmé pour la série à (...)
The Veil : Elisabeth Moss fait équipe avec Steven Knight pour (...)
CSI - Vegas : Un nouveau duo de médecins légistes pour la saison (...)
Les Terres de Matnak : Un jeu de Rôle Mystic-Fantasy
Cinéma - Bandes Annonces : 9 août 2022