Buried - la mémoire enterrée : Critique de la mini-série

Date : 18 / 03 / 2022 à 12h15
Sources :

Unification


BURIED : LA MÉMOIRE ENTERRÉE

- Date de diffusion : 13/03/2022
- Plateforme de diffusion : Canal +
- Épisodes : 1.01 à 1.04
- Réalisateurs : Ari Pines, Yotam Guendelman

LA CRITIQUE

En 1989, une affaire judiciaire allait passionner l’opinion publique américaine. La mini-série documentaire en quatre épisodes d’une cinquantaine de minutes Buried : La mémoire enterrée d’Ari Pines et de Yotam Guendelman revient sur cet événement.

En effet, à l’époque, une jeune femme de 29 ans se rend à la police pour accuser son père d’avoir tué sa meilleure amie alors qu’elles avaient toutes les deux 8 ans. C’est suite à une scène qu’elle a vécue avec sa propre fille que cette mémoire refoulée lui est revenue. Après une longue réflexion, elle a alors décidé de dénoncer son père et de se porter témoin contre lui.

Ce procès, qui a défrayé la chronique, a mis sur le devant de la scène la mémoire refoulée. En effet, pour la première fois, une affaire était jugée sur le témoignage d’une personne qui avait oublié un souvenir terrible pendant de nombreuses années.

La mémoire refoulée peut toucher de nombreuses personnes. Car des individus en proie à un grand traumatisme peuvent oublier complètement ce dernier qui peut ne jamais revenir dans la mémoire consciente. Alors qu’il suffit parfois d’une situation particulière, d’une couleur, d’une odeur ou d’un son pour que les souvenirs surgissent de façon impromptue.

Toutefois, ce procès reposant sur une seule personne, de nombreuses questions ont été posées autour de la pertinence de ce témoignage et de la véracité des souvenirs. Car quelqu’un peut avoir l’impression d’avoir vécu quelque chose, sans jamais y avoir assisté. Et cela en toute bonne foi.

Les trois premiers épisodes se concentrent sur ce procès et intègrent de nombreux passages de celui-ci. On peut aussi découvrir des interviews des différents intervenants de l’époque, mais aussi des entretiens avec ces derniers qui, aujourd’hui, reviennent sur cette époque passée et sur cette affaire à laquelle ils ont participé de près ou de loin. Des enregistrements audio détaillent aussi certains éléments importants de ce procès et de sa suite.

Il est très intéressant de découvrir ces différents témoignages et points de vue permettant de revenir sur cette investigation qui a eu comme grand impact de libérer la parole des jeunes gens soumis à des sévices.

Car au fil du déroulement de l’affaire, c’est une famille horrible que l’on découvre, avec un père aux abords charmant qui maltraitait, battait et violait ses enfants. Des traumatismes que certains d’entre eux ont refoulés. Tout comme de nombreuses victimes d’inceste qui ont osé prendre la parole à la suite de ce procès.

Celui-ci a aussi mis en valeur le besoin des victimes de voir leur bourreau être puni. En effet à l’époque, la loi indiquait qu’en cas d’inceste, les victimes avaient trois ans pour rapporter ces faits. Une durée aberrante au vu du jeune âge des victimes qui n’envisagent d’en parler, très rarement, qu’en étant adulte ou bien plus âgés.

Cette réglementation a heureusement évolué pour rendre imprescriptible ce genre de situation et permettre aux victimes de se constituer partie civile.

Le documentaire est particulièrement passionnant à suivre. Il est monté est traité comme un véritable roman policier dans lequel des rebondissements apparaissent et où le spectateur, s’il n’a jamais entendu parler de l’affaire, en découvre les tenants et les aboutissants, ainsi que la conclusion, au fil des épisodes.

Buried : La mémoire enterrée est un très bon documentaire qui revient sur un procès spectaculaire qui a libéré la parole et a permis aux victimes de violences et de souvenirs refoulés de s’exprimer. Le très beau mélange entre images d’archives, notamment celle du procès, et les témoignages de différents intervenants à l’époque de celui-ci et aujourd’hui, associé à la découverte de l’impact que cette affaire a eu sur l’opinion publique, et même sur la loi, font du documentaire une œuvre particulièrement passionnante à découvrir.

Incroyable et captivant.

SYNOPSIS

Alors qu’elle joue avec sa petite fille, Eileen Franklin est soudain confrontée à des souvenirs effrayants qu’elle avait occultés durant une vingtaine d’années. Le viol et le meurtre de sa meilleure refont surface.

BANDE ANNONCE



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Two Summers : Critique de la mini-série
Séries - British Touch : La critique du film
Des gens bien ordinaires : Critique de la série
We Hunt Together : Critique de la saison 2
Demon Slayer - Le train de l’infini : La critique du (...)
See : La bande annonce de la saison finale
Superman & Lois : Critique 2.15 Waiting for Superman
The Orville - New Horizons : Un épisode annulé devient livre (...)
Madame Web : Emma Roberts pour le film Marvel de Sony
Surface : La bande annonce de la série Apple TV+
1883 - Bass Reeves : Taylor Sheridan, l’homme de la (...)
The Old Man : FX veut voir Jeff Bridges vieillir un peu (...)
The School for Good and Evil : Cate Blanchett pour le film (...)
Infinite Black : Tout pour invoquer le grand Cthulhu
Cinéma - Bandes Annonces : 30 juin 2022