752 connectés

Virtuality : Les audiences perdues dans l’espace

Date : 01 / 07 / 2009 à 00h10

Ok, même si Dollhouse avait peut-être mis la barre assez bas pour définir le succès d’une série sur la Fox mais même avec ça en tête, les audiences de Virtuality diffusé vendredi soir dernier suggèrent que la série ne dépassera pas le stade du pilote.

Peut-on dire que les responsables de la Fox savaient ce qu’ils faisaient en programmant le pilote dans la case suicide du vendredi soir ? Dans tous les cas, le pilote de la série qui a été transformé en téléfilm de 2 heures n’a attiré que 1,8 millions de téléspectateurs et est bien placé pour être le programme qui a été le moins vu ce soir là. En comparaison, Terminator : The Sarah Connor Chronicles a été annulé avec 2 fois plus de téléspectateurs.

Il sera intéressant de voir combien de gens ont enregistré Virtuality, il faut en effet rappeler qu’au cinéma il y avait aux USA la sortie de Transformers 2. Vendredi, tous les amateurs de SF devaient être dans les salles de cinéma.


Virtuality est Copyright © Universal Media Studios Tous droits réservés. Virtuality, ses personnages et photos de production sont la propriété de Universal Media Studios.



 Charte des commentaires 


Virtuality : Ronald D. Moore compare Virtuality avec Star Trek et (...)
Virtuality : Les audiences perdues dans l’espace
Virtuality : 12 minutes d’images
Virtuality : Des images et une nouvelle date
Virtuality : Le pilote sera diffusé le 4 juillet
WandaVision : Review 1.08 Précédemment dans...
Superman : J.J. Abrams va nous ré-inventer l’Homme (...)
Debris : Six ans que J.H. Wyman est obsédé par cette idée (...)
The Boys : Eric Kripke annonce en fanfare le début de la (...)
Le temps des samouraïs - les origines sanglantes du Japon : (...)
Stargirl : Le film Disney+ aura une suite avec Grace VanderWaal (...)
Meurtre en Italie : La review du film Planète+ CI
Canal + - Bandes Annonces : 27 février 2021
Gaslit : L’anthologie avec Julia Roberts et Sean Penn (...)
Law & Order - Organized Crime : Le spin-off Elliot Stabler (...)