Matrix Resurrections : Village Roadshow fait la tronche à Warner Bros, et ce n’est pas que virtuel !

Date : 09 / 02 / 2022 à 13h00
Sources :

Deadline


2021 aura été HBO Max pour Warner Bros. et WarnerMedia. Le studio qui appartient au conglomérat de l’audiovisuel a fait passer tous ses blockbusters de l’année passée sur la plate-forme de streaming aux USA, en même temps que leurs exploitations en salles de cinéma. Legendary n’était pas content que son Godzilla vs. Kong connaisse ce sort, et c’est maintenant Village Roadshow, pourvoyeur de bon nombre de succès pour le studio, dont Matrix Resurrections, qui tire les premières véritables salves devant les tribunaux.

L’entité de production a déposé une plainte contre Warner Bros. devant la Cour supérieure de Los Angeles ce lundi 7 février 2022, alléguant une rupture de contrat. La plainte de 50 pages ne fait pas dans le virtuel et dénonce "les efforts coordonnés, délibérés et constants de WB pour éviscérer la valeur significative de la propriété intellectuelle de Village Roadshow".

Dans une déclaration, Warner Bros a répondu : "Il s’agit d’une tentative frivole de Village Roadshow d’éviter son engagement contractuel de participer à l’arbitrage que nous avons entamé contre elle la semaine dernière. Nous n’avons aucun doute sur le fait que cette affaire sera résolue en notre faveur."

Au centre de la plainte se trouve Matrix Resurrections, le quatrième volet de la franchise, qui a difficilement franchi la barre des 150 millions de dollars au box-office mondial après sa sortie en décembre. Village Roadshow affirme que WarnerMedia a entravé les perspectives commerciales du film en favorisant le streaming. Au cours de ses 25 ans de relation avec Warner Bros, Village Roadshow a payé 4,5 milliards de dollars pour produire et distribuer près de 100 films, affirme la plainte. Au cours de ce quart de siècle, il n’y a jamais eu de conflit juridique, un fait décrit comme "unique dans l’industrie du divertissement". Non seulement la franchise Matrix a généré quelque 2 milliards de dollars de recettes, note l’action en justice, mais d’autres propriétés de Village Roadshow ont également pris leur envol financier après avoir été exploitées avec succès en salles. La plainte nomme Joker, la série Ocean’s, Charlie et la chocolaterie et Edge of Tomorrow.

Les recettes traditionnelles du box-office étant de moins en moins prises en compte dans l’évaluation de la valeur globale d’une propriété (le marché du streaming étant étant pour une grande part), les partenaires de production se retrouvent les mains dans le sac, selon Village Roadshow. "En tant que distributeur et co-propriétaire des droits d’auteur, WB a l’obligation fiduciaire de rendre compte à Village Roadshow de tous les revenus provenant de l’exploitation des droits d’auteur des film, et pas seulement ceux qu’elle ne peut pas cacher", indique la plainte.

L’action de Village Roadshow intervient après une année tendue, WarnerMedia ayant prévu de fusionner avec Discovery pour un montant de 43 milliards de dollars, une opération toujours en cours. De plus, en 2021, Legendary Entertainment et bien d’autres partenaires ont fait part de leur mécontentement de la stratégie de WarnerMedia en matière de sortie de gros films en 2020 et 2021 mais n’ont jamais porté plainte, en partie parce que la société a dépensé environ 200 millions de dollars pour les dédommager. Disney a néanmoins fait les frais des foudres de Scarlett Johansson après avoir mis son Black Widow en salles, mais aussi sur Disney+ l’année dernière (selon le mode Premier Access aux USA).

Avec la Covid modifiant le paysage et fermant les salles de cinéma pendant des mois en 2020 et 2021, les entreprises médiatiques déjà engagées dans une bataille contre Netflix ont pris un certain nombre de mesures spectaculaires. HBO Max avait connu un démarrage lent après son lancement en mai 2020 et Jason Kilar, aux commandes de WarnerMedia, a plus que remué le couteau dans la plaie avec sa stratégie de simultanéité. Cette initiative a été décriée par des cinéastes comme Christopher Nolan, les chefs des principales agences et d’autres. Cependant, le tumulte s’est vite calmé et la société a indiqué qu’elle prendrait des décisions sur des sorties individuelles, plutôt que sur l’ensemble du programme, en 2022.

Dans sa plainte, Village Roadshow a qualifié le Project Popcorn de "plan clandestin visant à réduire sensiblement le box-office et les revenus corrélés générés par les blockbusters".

En ne faisant payer aucun frais supplémentaires pour des films dont le budget dépasse les 200 millions de dollars, WarnerMedia et WB "ont effectivement incité le public à quitter les salles de cinéma", indique la plainte. Cette décision est "totalement incompatible avec les "normes industrielles" et les "pratiques commerciales habituelles dans l’industrie cinématographique". De plus, WarnerMedia profite de l’augmentation de la valeur de sa filiale, au moment même où WarnerMedia se prépare à se séparer et à fusionner avec Discovery, tout en n’offrant aucun avantage à Village Roadshow, aux talents et aux autres partenaires".


Matrix est Copyright © Warner Bros. Pictures, Village Roadshow Pictures et Silver Pictures Tous droits réservés. Matrix, ses personnages et photos de production sont la propriété de Warner Bros. Pictures, Village Roadshow Pictures et Silver Pictures.



 Charte des commentaires 


Matrix Resurrections : La réponse cinglante de Warner Bros. à (...)
Matrix Resurrections : Village Roadshow fait la tronche à Warner (...)
Matrix Resurrections : La franchise à la rencontre de Sense8 et (...)
Matrix Resurrections : Pourquoi il n’était pas là déjà, (...)
Matrix Resurrections : What if… le film s’était fait (...)
Star Trek - Picard : Rendez-vous avec la prochaine Nouvelle (...)
Vesper Chronicles : La critique
Je s’appelle Groot : Les affiches épisodes de la série (...)
Bang ! : David Leitch fait équipe avec Idris Elba sur (...)
Fargo : Joe Keery dans la saison 5 de l’anthologie (...)
Spy Kids : DJ Cotrona rejoint le reboot Netflix
Obliterated : Kimi Rutledge perce sur Netflix
Netflix - Bandes annonces : 14 août 2022
The Flash : Le film DC va-t-il connaître le même sort que Batgirl (...)
Joker - Folie à Deux : Zazie Beetz de retour !