Hôtel Transylvanie - Changements monstres : La critique du film Prime Vidéo

Date : 11 / 01 / 2022 à 12h15
Sources :

Unification


HÔTEL TRANSYLVANIE : CHANGEMENTS MONSTRES

- Date de sortie : 14/01/2022
- Plateforme de diffusion : Prime Vidéo
- Titre original : Hotel Transylvania : Transformania
- Durée du film : 1 h 28
- Réalisateurs : Derek Drymon, Jennifer Kluska
- Scénaristes : Genndy Tartakovsky, Nunzio Randazzo
- Interprètes VO : Brian Hull, Kathryn Hahn, Andy Samberg, Selena Gomez, Steve Buscemi, David Spade, Keegan-Michael Key, Asher Blinkoff

LA CRITIQUE

Hôtel Transylvanie : Changements monstres est un très bon quatrième opus de la série mettant en valeur un « Dracula » sortant de l’ordinaire.

Le scénario de Genndy Tartakovsky et de Nunzio Randazzo montre que le vampire a du mal à laisser son hôtel aux mains de sa fille et de son beau-fils. Suite à une méprise, ce dernier va se transformer en monstre et les deux protagonistes vont partir en quête d’un cristal qui lui permettra de retrouver son apparence normale. Alors qu’une série de transformations touche une partie des amis de ceux-ci.

On change donc encore une fois complètement de décor alors que les divers personnages vont se retrouver en plein cœur d’une jungle luxurieuse.

Le long métrage laisse une belle part à Drac et à son beau-fils, ce qui permet à chacun d’entre eux d’approfondir le lien qui les unit et de comprendre pourquoi certains éléments sont tellement sensibles entre eux.

L’animation est très bonne. On se trouve devant beaucoup de gags visuels et de trouvailles imaginatives qui apportent une grande légèreté à un sujet qui a une véritable profondeur. La famille continue d’ailleurs d’être le cœur du récit et on prend beaucoup de plaisir à voir l’impact des tribulations des différents personnages sur leurs relations.

Le film de Derek Drymon et de Jennifer Kluska est vraiment coloré. Il propose des séquences parfois impressionnantes. Les répliques, tout comme l’action, vont souvent à 100 à l’heure. Il y a en permanence de nouvelles idées développées, d’autant que les personnages semblent toujours invulnérables, malgré la nouvelle fragilité de certains.

L’animation est très réussie et en dehors de personnages bien caractérisés, et très bien doublés en français, elle s’appuie aussi sur des décors variés et des paysages détaillés.

Les amateurs retrouveront donc avec plaisir un quatrième volet toujours aussi fun qui sait faire voyager le spectateur et continue de l’attacher à cette bande de créatures toutes plus sympathiques les uns que les autres. Ce qui permet aussi de relativiser la notion de monstre.

Hôtel Transylvanie : Changements monstres est un très bon dessin animé qui plaira aussi bien aux plus jeunes qu’aux adultes. Avec une histoire sachant se renouveler, une réalisation remplie d’idées et des personnages que l’on apprécie beaucoup de retrouver, cette suite est très réussie et fait passer un délicieux moment de divertissement.

Agréable et rigolo.

SYNOPSIS

Drac et sa bande sont de retour, comme vous ne les avez encore jamais vus ! Retrouvez vos monstres préférés dans une toute nouvelle aventure où Drac doit affronter les épreuves les plus terrifiantes de sa carrière ! Quand le Rayon Monstrificateur, mystérieuse invention de Van Helsing, se détraque, Drac et ses – monstrueux – acolytes se transforment en humains, tandis que Jonathan devient un monstre ! Sous leurs nouvelles apparences, Drac, privé de ses pouvoirs, et Jonathan, qui prend goût à sa vie de monstre, doivent unir leurs forces et sillonner la planète pour trouver un remède avant qu’il ne soit trop tard… et surtout, avant qu’ils ne deviennent fous à force de se côtoyer ! Tandis que Mavis et l’irrésistible bande de Drac tentent de venir en aide à nos héros, c’est une véritable course contre la montre qui s’engage pour que chacun réintègre son corps d’origine… avant que ces transformations ne deviennent définitives !

BANDE ANNONCE


GALERIE PHOTOS

Hôtel Transylvanie : Changements monstres



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés



 Charte des commentaires 


The Boys : Critique 3.07 La Chandelle Qui Eclaire La Chambre A (...)
The Boys : Critique 3.06 Hérogasme
The Boys : Critique 3.05 Dernier Regard Sur Un Monde De (...)
The Boys : Critique 3.04 Le Glorieux Plan Quinquennal
The Boys : La critique des 3 premiers épisodes de la saison (...)
The Boys : Critique 3.07 La Chandelle Qui Eclaire La Chambre A (...)
Thor - Love and Thunder : Lena Headey devait en être, mais (...)
God’s Favorite Idiot : Critique de la saison 1
James Bond : Un personnage en cours de réinvention
Hunger Games - The Ballad Of Songbirds and Snakes : La (...)
Harbinger : Paul Downs Colaizzo pour remplacer Wes Ball
La carte dont vous êtes le héros : La Nuit du Loup de (...)
VOD DVD - Bandes Annonces : 2 juillet 2022
Star Wars - Obi-Wan Kenobi : Lucasfilm voulait d’abord en (...)
Miss Marvel : Critique 1.04 Retour aux sources