Kosmos : La critique

Date : 24 / 11 / 2021 à 08h30
Sources :

Unification France


Kosmos

. Editeur : Delcourt
. Scénario : Pat Perna
. Dessin : Fabien Bedouel
. Coloriste : Fabien Bedouel
. Série : Kosmos
. Collection : Hors Collection
. Date de sortie : 20 octobre 2021
. Format : 22,8 x 29,8 cm
. Nombre de pages : 168
. ISBN : 978-2413040415
. Prix : 27,95 € (15,99€ en numérique)

Lire un extrait

Un récit de conquête spatiale magistralement mené par Perna et Bedouel, doublé d’une réflexion immersive sur les fake news et construit comme un vrai-faux documentaire. Et si les cosmonautes fantômes avaient existé ?

Le 20 juillet 1969, le monde entier, figé devant sa télévision, est sidéré par l’exploit : les Américains ont aluni ! Et avant les Soviétiques ! Malgré une frayeur technique, tout s’est bien passé. Pourtant, au moment de repartir, Armstrong se retourne une dernière fois pour observer le paysage et reste figé : dans la visière de son casque, se reflète un drapeau soviétique et un LEM russe...

Décryptage

Le 20 juillet 1969, Neil Armstrong pose enfin le premier pied sur la lune et en direct sur tous les écrans du monde entier. Il plante fièrement le premier drapeau qui sera américain, pour apercevoir finalement à quelques pas de là, un drapeau Russe planté dans le sol lunaire ainsi qu’un module lunaire Russe tout proche. Ils ne sont donc pas les premiers et se sont fait doubler une fois de plus dans la course spatiale. Au fond d’un cratère se trouve un cosmonaute russe, qui s’avère être une femme. Voici son histoire.

Véritable récit uchronique, Kosmos, s’il ne s’en inspire pas totalement, emprunte le postulat de départ de For All Mankind, la série Apple TV+ de Ronald D. Moore. Dans cette version alternative (ou pas ?) de notre Histoire, les Américains ne sont pas les gagnants de la course à la lune. Les Russes y sont arrivés les premiers et le premier cosmonaute sur la lune, est ici en l’occurrence une femme. La surprise est d’autant plus grande qu’il ne s’attendant pas à voir quelqu’un arriver quelques heures avant eux. Au delà de cette course effrénée que se livrent les 2 puissances, a BD traite aussi de l’information et de son importance, du quoi qu’il en coûte, yous les moyens étant bons pour arriver à ses fins. Et en cela, l’histoire est merveilleusement bien montée sous forme de docu/fiction. Si bien que l’on arrive à se demander à la fin s’il n’y a pas une part de vérité dans ce récit.

Au-delà de l’histoire, c’est le dessin et la réalisation graphique qui font de cette BD une œuvre unique et surtout magnifique, une expérience visuelle incroyable. C’est un magnifique noir & blanc ou noir sur blanc qui plonge le lecteur dans la nuit, l’immensité et le silence de l’espace. Très peu de texte parfois, de très grandes planches silencieuses qui jouent avec les lumières, les volumes et la perspective, de bien belles manières.

L’histoire nous plonge donc dans le cheminement qui a amené cette astronaute Russe sur la lune, la reconstitution fidèle de leur parcours, du décollage à l’alunissage, au retour sur Terre. Rarement un récit n’a été aussi prenant, haletant. On s’attache très rapidement aux personnages, plongeant avec eux dans cet univers anxiogène et étouffant. C’est un magnifique album, une belle expérience visuelle pour un beau et gros volume de 160 pages qui se dévorent terriblement vite mais on se surprend à le reprendre pour le feuilleter à nouveau, prendre son temps et apprécier plus lentement l’histoire et les protagonistes.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


DCeased Hope at World’s End : La critique
Green Class tome 3 : La critique
Kosmos : La critique
Le dernier des Dieux : La critique du tome 3
Virus tome 3 : La critique
Shang-Chi : Daniel Destin Cretton signe pour la suite et plus (...)
The Boys - Diabolical : Une série animée pour couronner (...)
The Batman : Colin Farrell sera aussi Le Pingouin dans (...)
Doctor Who : Review 13.06 Flux Chapter Six - The Vanquishers
Raised by Wolves : La bande annonce de la saison 2
Les amants sacrifiés : La critique
Reacher : La première bande annonce de la série Prime (...)
PIFFF 2021 : Jour 7
Projet Fred Astaire : Tom Holland dans un nouveau rôle (...)
Cleopatra : La réalisatrice de Falcon et le Soldat de (...)