Mon année à New-York : La review du film Canal+

Date : 01 / 11 / 2021 à 12h00
Sources :

Unification


Mon année à New York est un bon film revenant sur le roman autobiographique de Joanna Rakoff.

Le scénario du réalisateur Philippe Falardeau présente une jeune fille qui, dans les années 90, va passer un an à New York. Elle va alors travailler dans une agence d’auteur qui s’occupe notamment du célèbre J.D. Salinger, qui a écrit L’Attrape-cœurs et qui vit en reclus.

Le spectateur va alors suivre cette jeune femme rêvant de devenir auteur et découvrir à ses côtés une certaine vision du milieu de la littérature. Alors que la transition numérique liée à l’arrivée des ordinateurs est en train de débuter.

Le réalisateur Philippe Falardeau propose une idée d’une forme de romantisme de la vie d’auteur. Un certain nombre de clichés sont à découvrir, donnant parfois l’impression de se retrouver dans un monde un peu parallèle. Néanmoins, l’ambiance est agréable et les personnages attachants.

Quelques passages sont vraiment très beaux. En effet, le personnage principal a pour mission d’envoyer des lettres stéréotypées aux lecteurs écrivant à J.D. Salinger. Mais celle-ci va se retrouver de plus en plus captivée par ces courriers et avoir envie d’y apporter une réponse personnelle.

Ainsi, l’histoire est ponctué de textes envoyés par des fans qui prennent de plus en plus de place dans la vie du protagoniste principal, jusqu’à s’y immiscer dans des séquences oniriques.

Il y a un véritable charme qui se dégage de l’histoire racontée. On se croirait soi-même projeté dans un roman. D’autant que l’ombre de J.D. Salinger plane sur le récit et que sa réputation d’un homme accessible renforce l’impression de se retrouver devant la vie d’un artiste fantasmé.

L’interprétation est formidable. Margaret Qualley est excellente en jeune femme arrêtant ses études pour essayer de vivre de sa passion. La comédienne campe fort bien le portrait de cette femme parfois un peu naïve, mais pleine d’énergie. Sigourney Weaver est magnifique en responsable d’agence. Elle incarne parfaitement une femme sévère et intelligente qui prend à cœur de protéger ses auteurs et n’apprécie pas les techniques modernes. Douglas Booth est intéressant en petit-ami, romancier en herbe.

La reconstitution des années 90 est bien faite et certains les décors sont superbes. On prend un certain plaisir à s’introduire dans cette vie littéraire. D’autant que cela permet d’y croiser quelques grands noms de la littérature américaine, mais qui ne sont pas forcément connus sous nos latitudes.

Mon année à New York est un film agréable qui propose une vision romancée du milieu d’auteur, tout en présentant l’un d’entre bien particulier. Avec une histoire intéressante, une réalisation sympathique et des acteurs très bons, l’œuvre se laisse regarder comme un livre douillet.

Charmant et généreux.

SYNOPSIS

Dans les années 1990, une jeune femme rêvant d’écriture se fait embaucher comme assistante de l’agente littéraire de J.D. Salinger.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 41
- Titre original : Mon année à New York
- Date de sortie : 02/11/2021
- Réalisateur : Philippe Falardeau
- Scénariste : Philippe Falardeau d’après l’œuvre de Joanna Rakoff
- Interprètes : Margaret Qualley, Sigourney Weaver, Douglas Booth, Seana Kerslake, Brían F. O’Byrne, Colm Feore, Yanic Truesdale, Jonathan Dubsky
- Photographie : Sara Mishara
- Montage : Frédérique Broos, Mary Finlay
- Musique : Martin Léon
- Costumes : Patricia McNeil
- Décors : Elise de Blois
- Producteur : Luc Déry, Kim McCraw pour micro_scope, Parallel Film Productions
- Distributeur : Canal+

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Mon année à New-York



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


We Hunt Together : Critique de la saison 2
Demon Slayer - Le train de l’infini : La critique du (...)
Vanishing : La critique du film
Infiniti : Critique de la mini-série
The Tower : Critique de la saison 1
Cinéma - Bandes Annonces : 28 mai 2022
Star Wars - Skeleton Crew : Jude Law pour la série Disney+ de Jon (...)
Willow : La première bande annonce de la série Disney+
Star Wars - The Mandalorian : Enfin une date de lancement pour la (...)
Indiana Jones 5 : La première image officielle
Shining Girls : Critique 1.07 Offset
Star Wars - Andor : Une saison 2 de 12 épisodes confirmée par (...)
Fast X : Quand Mamie Torreto s’emmêle
Mrs. American Pie : Ricky Martin pour le rôle principal (...)
Fingernails : Apple remporte à nouveau la timbale