Chucky : Review 1.01 Death by Misadventure

Date : 15 / 10 / 2021 à 14h00
Sources :

Unification


Le premier épisode de la série Chucky, de 45 minutes, est excellent et permet de retrouver avec plaisir la célèbre poupée diabolique qui est mise à l’honneur depuis Jeu d’enfant sorti en 1988.

Un personnage emblématique de l’horreur, puisqu’en 2021, il compte huit longs métrages et cette série à son actif.

C’est d’ailleurs le grand spécialiste Don Mancini, qui a écrit la plupart de ces œuvres et en a réalisé certaines, qui est le créateur, scénariste et réalisateur de la série. Un gage de qualité, alors que ce dernier est très bien placé pour redonner à Chucky des lettres de noblesse que certains films avaient un peu écorné, tombant dans une certaine surenchère de meurtres, mais restant quand même bien fun pour les amateurs.

Le principe est fondé sur Charles Lee Ray, un serial killer qui, traqué par la police, meurt dans un entrepôt de poupée. Son âme est alors transférée dans l’une d’entre elle que ce dernier va pouvoir contrôler pour laisser s’épancher sa soif de sang. Sa voix est toujours aussi bien doublée par Brad Dourif qui l’incarne depuis le premier film.

Avec la série, on repart de nouveau sur des bases jeunesse. Ainsi la poupée devient la propriété d’un adolescent maltraité dans une école et dont le père n’est pas très chaleureux. Le jeune homme va progressivement se rendre compte que l’objet qu’il pensait inanimé a sa propre volonté et a envie de trancher dans ceux qui lui font du mal, et de tuer tout simplement.

Le premier épisode prend le temps de parler du personnage principal et de sa relation avec Chucky. On comprend les relations qu’il a avec différents autres protagonistes. De plus, un passage intriguant laisse entrevoir une relation avec les films précédents qui devrait prendre plus d’ampleur dans les épisodes à suivre.

L’animation de Chucky est remarquablement faite. Entre les techniques modernes, des marionnettistes très bons et une pointe d’effets spéciaux numériques, on a réellement l’impression que la poupée est vivante.

Les comédiens sont très bons. Zackary Arthur est formidable en jeune homme différent qui rêve de devenir artiste. Alyvia Alyn Lind est impeccable en pimbêche du lycée à la langue acérée, petite amie de son cousin qui est très bien interprété par Teo Briones. Bjorgvin Arnarson est fort juste en jeune podcasteur passionné par le crime. Le casting des adultes est aussi bien trouvé et ces derniers auront sans doute une plus grande place dans les épisodes à venir.

La réalisation de Don Mancini est très bonne. Il sait parfaitement comment insinuer le malaise et chacune des apparitions et des actions de Chucky sont impeccablement trouvées. L’œuvre utilise beaucoup une certaine suggestion et des techniques hors champ pour créer l’émotion, et l’effroi. Bien qu’avec un final étincelant, les amateurs retrouveront avec plaisir la raison pour laquelle ils apprécient autant la saga de cette poupée meurtrière.

Le premier épisode de la série Chucky est excellent et donne vraiment envie de voir la suite. Si le niveau continue d’être aussi bon, la série sera un agréable ajout à l’épopée sanglante d’un serial killer qui sait s’affranchir de son enveloppe en plastique. Avec un scénario très bien écrit, une réalisation parfaitement maîtrisée, des personnages déjà passionnants et un Chucky en très grande forme, les amateurs ne peuvent vraiment pas passer à côté de cette série qui tient toutes ses promesses.

Fun et mortel.

ÉPISODE

- Episode : 1.01
- Titre : Death by Misadventure
- Date de première diffusion : 12 octobre 2021 (Syfy)
- Créateur : Don Mancini
- Réalisateur : Don Mancini
- Scénariste : Don Mancini
- Avec : Devon Sawa, Zackary Arthur, Alyvia Alyn Lind, Brad Dourif, Jennifer Tilly, Teo Briones, Bjorgvin Arnarson, Fiona Dourif, Alex Vincent, Christine Elise

RÉSUMÉ

Lorsqu’une vieille poupée Chucky fait son apparition dans un vide-greniers de quartier, une paisible petite ville américaine se retrouve plongée en plein chaos, et une série de terribles meurtres commence à dévoiler les secrets des habitants.

BANDE ANNONCE



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Doctor Who : Review 13.06 Flux Chapter Six - The Vanquishers
La Roue du temps : Review 1.05 Blood Calls Blood
Hawkeye : Review 1.03 Echos
Chucky : Review 1.08 An Affair To Dismember
Doctor Who : Review 13.05 Flux Chapter Five - Survivors of the (...)
Shang-Chi : Daniel Destin Cretton signe pour la suite et plus (...)
The Boys - Diabolical : Une série animée pour couronner (...)
The Batman : Colin Farrell sera aussi Le Pingouin dans (...)
Doctor Who : Review 13.06 Flux Chapter Six - The Vanquishers
Raised by Wolves : La bande annonce de la saison 2
Les amants sacrifiés : La critique
Reacher : La première bande annonce de la série Prime (...)
PIFFF 2021 : Jour 7
Projet Fred Astaire : Tom Holland dans un nouveau rôle (...)
Cleopatra : La réalisatrice de Falcon et le Soldat de (...)