Saint Maud : La review du film

Date : 28 / 09 / 2021 à 10h45
Sources :

Unification


Saint Maud est un bon film fantastique qui joue à la fois avec la folie et le fantastique.

Le scénario de la réalisatrice Rose Glass présente une jeune femme infirmière qui va devenir aide à domicile pour une femme gravement malade. Cette dernière, très religieuse, va alors se mettre dans l’idée de sauver l’âme de celle qu’elle assiste.

Le film de Rose Glass est intéressant et propose quelques séquences vraiment marquantes. Elle se focalise principalement sur les deux comédiennes principales et sur la très belle maison que l’une d’entre elle habite.

En effet, celle-ci a un véritable cachet et permet à cet étonnant roman gothique noir de se déployer. La petite bourgade où vivent les femmes a aussi un charme certain et renforce l’impression parfois onirique d’assister à un surprenant cauchemar.

C’est la religion et la foi qui sont au centre du récit. Très rapidement, le personnage central pense qu’il s’agit d’une mission divine que d’aider une âme égarée. Elle va alors tout mettre en place pour entraîner dans les lumières de la foi celle qu’elle pense être une brebis égarée.

La mise en scène de l’histoire est vraiment très intéressante. Certains plans sont de toute beauté et le jeu entre l’ombre et la lumière est bien agréable visuellement. Le travail sur la photographie de Ben Fordesman est très bon. Il renforce l’intensité de quelques scènes, surtout lorsque le personnage sombre de plus en plus dans une folie qui le dévore.

L’interprétation est superbe. Morfydd Clark est incroyable en infirmière dévouée à ses patients et se pensant touchée par la grâce divine. Elle campe à merveille un personnage très ambigu qui fait de plus en plus peur. Jennifer Ehle est impeccable en ancienne actrice malade devenant amie avec celle qui prend soin d’elle. Les deux comédiennes ont une très belle alchimie formant le cœur vibrant d’une histoire d’amitié qui tourne mal.

Le travail sur la folie est très bien fait et la montée crescendo de l’angoisse l’est tout autant. Il est presque dommage de faire virer le récit au fantastique, même si le spectateur peut considérer cela comme une émanation du cerveau malade du personnage principal.

Saint Maud est un film intéressant qui permet une réflexion sur le soin et la maltraitance, la croyance et la folie. Avec une histoire qui se tient bien, une mise en scène très inspirée et deux actrices formidables, l’œuvre n’est pas exempte de défauts, mais fait une jolie proposition cinématographique.

Elle a, de plus, remporté de nombreux prix dans plusieurs festivals, dont celui de Gérardmer en 2019.

Étonnant et sombre.

SYNOPSIS

Maud, infirmière à domicile, s’installe chez Amanda, une célèbre danseuse fragilisée par la maladie qui la maintient cloîtrée dans son immense maison. Amanda est d’abord intriguée par cette étrange jeune femme très croyante, qui la distrait. Maud, elle, est fascinée par sa patiente. Mais les apparences sont trompeuses. Maud, tourmentée par un terrible secret et par les messages qu’elle pense recevoir directement de Dieu, se persuade qu’elle doit accomplir une mission : sauver l’âme d’Amanda.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 23
- Titre original : Saint Maud
- Date de sortie : 29/09/2021
- Réalisateur : Rose Glass
- Scénariste : Rose Glass
- Interprètes : Morfydd Clark, Jennifer Ehle, Turlough Convery, Lily Frazer, Lily Knight, Marcus Hutton, Rosie Sansom, Carl Prekopp
- Photographie : Ben Fordesman
- Montage : Mark Towns
- Musique : Adam Janota Bzowski
- Costumes : Tina Kalivas
- Décors : Paulina Rzeszowska
- Producteur : Andrea Cornwell, Oliver Kassman pour Escape Plan Productions, Film4, BFI Film Fund
- Distributeur : Canal+

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Saint Maud



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


We Hunt Together : Critique de la saison 2
Demon Slayer - Le train de l’infini : La critique du (...)
Vanishing : La critique du film
Infiniti : Critique de la mini-série
The Tower : Critique de la saison 1
Star Wars - Skeleton Crew : Jude Law pour la série Disney+ de Jon (...)
Willow : La première bande annonce de la série Disney+
Star Wars - The Mandalorian : Enfin une date de lancement pour la (...)
Indiana Jones 5 : La première image officielle
Shining Girls : Critique 1.07 Offset
Star Wars - Andor : Une saison 2 de 12 épisodes confirmée par (...)
Fast X : Quand Mamie Torreto s’emmêle
Mrs. American Pie : Ricky Martin pour le rôle principal (...)
Fingernails : Apple remporte à nouveau la timbale
GXT 834 Callaz : Le clavier mécanique par Trust