Star Trek - Strange New Worlds : Des détails concernant l’Enterprise et les personnages

Date : 19 / 09 / 2021 à 13h45
Sources :

Trek Movie


C’est lors du Star Trek Day de la semaine dernière que les équipes de Star Trek - Strange New Worlds ont donné quelques détails supplémentaires sur l’Enterprise et les personnages de la nouvelle série de Paramount+.

Le panel dédié à la série était composé de Anson Mount (Capiatine Pike), Ethan Peck (Spock) et Rebecca Romijn (Numéro Un) mais aussi les producteurs délégués et scénaristes Akiva Goldsman et Henry Alsonso Myers. Bien qu’ils aient pris soin de ne pas révéler de gros spoilers, ils en ont dit suffisamment pour que nous puissions apprendre quelques informations intéressantes sur les décors, le Capitaine Pike et Spock.

Donner vie à l’Enterprise :

Si quelques décors de l’USS Enterprise ont été créés pour la deuxième saison de Star Trek - Discovery, ils ont été mis à jour et de nouveaux décors ont été créés pour Strange New Worlds. Le co-showrunner Myers a parlé de l’approche adoptée pour recréer l’Enterprise :

"Lorsque vous êtes à bord, le plateau ressemble à un vaisseau spatial. C’est comme si nous avions construit un vaisseau spatial. Tout fonctionne. Vous touchez les choses, elles réagissent. Tous les moniteurs fonctionnent. Nous disposons d’un incroyable département d’animation graphique qui crée différentes choses qui apparaissent sur les moniteurs en fonction de ce que font nos personnages. Vous oubliez que vous êtes sur un plateau de tournage à Toronto."

Plus tard, Myers a parlé spécifiquement du décor de la salle de téléportation comme étant son lien préféré avec TOS :

"C’est un peu comme si je me rappelais être allé voir Star Trek, le film après avoir regardé la série originale et avoir pensé : « Oh mon Dieu, ils ont tout l’argent, ils ont tous les effets spéciaux ! » Pour moi, la chose la plus excitante à propos de [Strange New Worlds] était de voir la salle de téléportation, et de voir ce que l’on peut faire avec la salle de téléportation comme dans un contexte de production contemporain, ce qui n’est pas rien. Elle prend vie d’une manière dont on ne se rend pas compte tant qu’on ne se trouve pas juste devant elle."

La cuisine du Capitaine Pike :

Un décor particulier a suscité beaucoup d’attention. Lorsqu’on lui a demandé ce qu’il pouvait partager sans spoiler sur le tournage de Strange New Worlds, Anson Mount a parlé avec enthousiasme des quartiers de Pike :

"Les décors sont vraiment d’un niveau supérieur, la première fois que j’ai pu voir les quartiers du capitaine... ce sont les quartiers du capitaine les plus cool. Notre décorateur, Jonathan Lee, a fait un travail phénoménal en conservant l’aspect classique et l’esthétique moderne de la fin des années 60 - vous verrez un hommage à cela, ainsi qu’une version plus moderne."

Le co-créateur Akiva Goldsman en a dit plus :

"Nous ne savons pas grand-chose du capitaine Pike... nous avons commencé à parler du type de leader qu’il était... en apprenant à connaître Anson... il rassemble le groupe, c’est un leader, et nous avons commencé à parler de la façon dont Anson dirige, de la façon dont il aime créer un consensus et de la façon dont il aime le faire autour d’une table. Et nous avons soudainement commencé à redessiner les quartiers du capitaine Pike pour qu’ils soient autour d’une table, pour qu’ils soient un endroit où quelqu’un peut cuisiner pour les gens qui constituent son équipage - pour comprendre comment Pike dirige, il faut voir le cœur de Pike, qui est la cuisine."

Rock’n’roll sur le pont :

Lorsqu’on lui a demandé ce qu’elle avait particulièrement retenu de la production, Rebecca Romijn a répondu qu’elle était toujours émue chaque fois qu’elle montait sur le plateau. Elle a dit que ce sentiment a duré toute la saison et a également souligné qu’en raison des restrictions du COVID, le tournage sur la passerelle a permis aux acteurs de tisser des liens, avec une petite aide musicale du capitaine :

"C’est juste un coup de poing chaque fois que vous êtes sur ce plateau. C’était aussi le seul moment où nous avons pu travailler ensemble en tant que troupe. Certains des jours sur le pont ont été les plus longs. Anson arrivait toujours avec un boombox qui diffusait de la musique rock ces jours-là. Et comme nous ne pouvions pas sortir du plateau, c’était les jours où nous pouvions passer du temps ensemble, comme une famille. Ces jours de pont étaient les meilleurs."

Myers aimait aussi particulièrement tourner sur la passerelle, révélant que c’est là que nous trouverons des moments classiques :

"Il y a une salle de préparation à côté du pont où nous placions nos moniteurs et je m’y asseyais lorsque nous faisions des séquences explosives. Vous pouviez voir le moniteur et observer tout le monde bondir hors du chemin lorsque les flammes explosaient. Je chérirai ces moments."

La nouvelle passerelle semble d’ailleurs être un peu plus compacte que dans Discovery 2 (on dirait que le couloir arrière qui entourait la passerelle a disparu), ce qui la rapproche du design original de TOS.

Spock retourne à son téléscope :

Il y a aussi une caractéristique particulière du nouveau pont qui a enthousiasmé Ethan Peck. Lorsqu’on lui a demandé quelle information non spoiler il pouvait partager, Peck a dit qu’il était excité de "regarder dans le viseur de Spock plusieurs fois", ce qu’il n’a pas eu l’occasion de faire dans Discovery 2 parce que l’Enterprise n’en avait pas.

Cette version de Spock est influencée par "La Cage" :

Pendant le panel, Ethan Peck a taquiné les producteurs, demandant s’il pouvait parler des "sentiments d’amour et d’attraction de Spock".

Goldsman a développé :

"Vous avez vu "La Cage" et "Où l’homme dépasse l’homme", donc vous savez que sur le continuum qu’est la vie de Spock, malgré notre désir de dire constamment « Oh, il est logique », il est beaucoup de choses. La forme d’onde du voyage de Spock lorsqu’il s’agit de s’identifier en tant qu’Humain ou Vulcain et les disciplines accompagnant chacun de ces changements au fil du temps, nous l’avons vu bouger. Nous ne pouvons pas ignorer le « Spock souriant », le Spock que nous rencontrons dans le pilote original.

Les allusions à TOS :

Il y avait quelques allusions aux "sentiments d’amour et d’attraction" mentionnés par Peck. Lorsque Ethan a dit qu’il était "merveilleux" que la série présente davantage de personnages historiques, Romijn a ajouté, de manière énigmatique, "des personnages historiques avec des relations historiques". Plus tard dans le panel, Goldsman a parlé de cela dans le contexte de l’un de ses liens préférés avec TOS dans Strange New Worlds :

"Il y avait plusieurs choses à jouer lorsque nous l’avons refait. L’une d’elles était les allusions aux relations que nous imaginions avoir vues ou que nous savions avoir vues [dans la série originale] et qui n’ont jamais été tout à fait réalisées. Des attirances, des connexions potentielles faites ou manquées. C’était super agréable, parce que la série originale en était remplie, et nous n’avons jamais vraiment eu l’occasion de les jouer. Nous essayions donc constamment d’imaginer que nous répondions aux promesses que nous pensions avoir été faites dans la série originale."

En mettant tout cela ensemble, il est possible que nous voyions la série explorer la relation entre Spock et Uhura et / ou entre Spock et Christine Chapel.

L’Enterprise est la star de la série :

Un thème récurrent que nous avons entendu depuis avant même le début de la production de Strange New Worlds était que la série allait être structurée comme la série originale. Maintenant que la première saison est produite, Rebecca Romijn a souligné que c’était la principale différence entre la nouvelle série et la deuxième saison de Discovery, lorsque l’USS Enterprise, Numéro Un, Pike et Spock ont été réintroduits :

"Nous tournions des épisodes autonomes alors que Discovery était une série feuilletonnante. Les épisodes autonomes ont été une grande différence pour nous."

Anson Mount a également répondu à cette question, lorsqu’on lui a demandé quel était son lien préféré avec TOS :

"La grande idée de la semaine, qui fait de l’Enterprise la star de la série."


Star Trek Strange New Worlds est Copyright © CBS Television Studios, Secret Hideout et Roddenberry Entertainment Tous droits réservés. Star Trek Strange New Worlds et toutes ses déclinaisons, ses personnages et photos de production sont la propriété de CBS Television Studios, Secret Hideout et Roddenberry Entertainment



 Charte des commentaires 


Star Trek Strange New Worlds : Retour aux fondamentaux et à (...)
Star Trek - Strange New Worlds : Des détails concernant (...)
Star Trek Strange New Worlds : On découvre enfin les nouveaux (...)
Star Trek Strange New Worlds : Anson Mount s’adresse aux (...)
Star Trek - Strange New Worlds : L’Enterprise sur un rythme (...)
Matrix Resurrections : Un Morpheus différent sur de nouvelles (...)
Spider-Man - No Way Home : La fin d’une franchise selon Tom (...)
Star Trek - Lower Decks : De la fin de la saison 2 à la Frontière (...)
SOS Fantômes - L’héritage : La nouvelle bande annonce
Toxique : La review du film Netflix
The Continental : Mel Gibson pour la série John Wick de (...)
Le Peuple Loup : La critique
Chucky : La poupée psychopathe pour l’égalité des (...)
First Cow : La critique
Merlin : Michael Matthews pour réaliser l’adaptation live (...)