Horreur à Arkham - La Colère de N’kaï : Le roman tiré du jeu de société

Date : 03 / 08 / 2021 à 07h45
Sources :

Unification France


Horreur à Arkham
La colère de N’kaï

Description :

"Nouvelle-Angleterre, 1920.

La comtesse Alessandra Zorzi, aventurière et voleuse internationale, arrive à Arkham à la recherche d’un corps récemment exhumé d’une montagne en Oklahoma.

Un corps étrange, singulier et aux origines mystérieuses...
Mais alors qu’elle s’apprête à voler le cadavre, quelqu’un s’en empare avant elle !

S’ensuit une impressionnante course-poursuite dans le bâtiment de la Société historique d’Arkham, qui réserve bien des surprises à Alessandra : elle est entraînée dans une aventure surnaturelle bien au-delà de tout ce qu’elle aurait pu imaginer !

Coincée entre son mystérieux client, la police et une organisation d’experts nécrophages, Alessandra se retrouve sur la piste d’une momie ressuscitée et de l’horrible créature qu’elle s’apprête à mettre au monde...

Une aventure inédite mettant en scène les personnages du jeu de société culte d’Asmodée, Horreur à Arkham !"

Verdict :

À travers une histoire bien écrite, mélange de polars et récits lovecraftiens, La Colère de N’kaï fait transparaître les allusions au jeu de société dont ce roman est inspiré : Horreur à Arkham.

En effet, on y suit ce qui s’apparente à une investigatrice, la voleuse Alessandra Zorzi, et un allié, le chauffeur Pepper. Elle parcours les lieux emblématiques de la ville d’Arkham (La Gare, l’université de Miskatonic, le relais routier de Hibb, le restaurant de Velma, la loge du Crépuscule d’Argent ou même les quais et le poste de police. Elle y rencontre des personnages connus du jeu (Harvey Walters, le Professeur Armitage, Tommy Muldoon, Joe Diamond...) et utilise même des objets de l’inventaire du jeu (pistolet et boîte de cartouches, etc...).

Tout ceci est habilement dissimulé dans le récit, sous forme de clin d’œil, mais ne gênera en rien le regard d’un néophyte.

Plus proche de l’ambiance américaine du mythe de Cthulhu (une vision pulp, tournée vers l’action et de véritables héros qui luttent contre les horreurs) que de l’œuvre de H.P. Lovecraft à proprement dite (des gens normaux, impuissants, qui finissent presque toujours fous) est donc bien une adaptation (réussie) du jeu de société Horreur à Arkham, plus que du mythe canonique de Cthulhu.

Il n’en demeure pas moins que le roman est très réussi, et nous plonge dans un univers horrifique toujours apprécié par les fans de monstres tentaculaires.

Vous pouvez lire un extrait ici.

Fiche technique

Type : Roman
Format : Livre de 384 pages N&B, 22,7 x 14,2 cm, broché, couverture souple
Auteur(s) : Josh Reynolds
Illustration de couverture : Cédric Perdereau
Éditeur : 404 Editions
Édition Française : Oui
Date de parution : 25/03/2021
ISBN : 979-10-324-0443-0
P.P.C. : 17 euros


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Assassin’s Creed Fragment : Les 2 tomes chez 404 (...)
Les ancêtres : Le nouveau roman de la saga culte de fantasy
Le Silmarillion : Nouvelle édition illustrée chez Christian (...)
Ta’Puq Mach : Le petit prince en Klingon
Cet escape game est une vraie tuerie : Le nouveau roman (...)
Once Upon A Time In Aztlan : Amazon commande un pilote pour un (...)
Adventure Thru the Walt Disney Archives : Disney nous ouvre les (...)
Assassin’s Creed Fragment : Les 2 tomes chez 404 (...)
Salto - Bandes annonces : 23 octobre 2021
Uncharted : La première bande annonce
Chucky : Review 1.02 Give Me Something Good to Eat
Y, le dernier homme : Review 1.07 My Mother Saw a Monkey
Sandman : Jetons un oeil sur Gwendoline Christie en Lucifer
Cowboy Bebop : John Cho, Mustafa Shakir et Daniella Pineda en (...)
American Crime Story - Impeachment : Review 3.07 The (...)