Shiva Baby : La review du film

Date : 08 / 06 / 2021 à 11h30
Sources :

Unification


Shiva Baby est un bon film américain qui permet une intrusion originale dans un enterrement juif, shiva étant le nom de la période de deuil.

Le scénario de la réalisatrice Emma Seligman se focalise sur une jeune femme ne sachant pas très bien ce qu’elle veut faire. Au cours d’un enterrement, auquel elle assiste avec ses parents, elle va croiser à la fois son amant et son ex petite-amie. Entre tradition et attentes des uns et des autres, elle va essayer de se recentrer sur elle-même et découvrir la vie qu’elle veut vraiment avoir.

Le film d’Emma Seligman est une comédie grinçante douce-amère. En entrant dans un événement codifié ou les relations sociales, le poids du regard des autres et les comportements attendus ont un grand impact sur les personnes, la réalisatrice brosse le portrait étonnant, et coloré, d’une communauté que l’on n’a pas l’habitude de découvrir d’une telle sorte.

Le long métrage est pratiquement tourné en temps réel, avec une caméra qui virevolte autour des personnages et s’appuie sur de longs plans-séquences. Un montage très soigné de Hanna A. Park donne vraiment l’impression de se retrouver soi-même à la place de la caméra et d’assister de près, et de loin, aux micros drames qui parsèment le chemin du personnage principal.

Rachel Sennott est formidable en jeune femme indécise ayant du mal à prendre des décisions. Danny Deferrari est très intéressant en amant aux multiples secrets. Molly Gordon est bien juste en ancienne maîtresse qui a réussi sa vie. Dianna Agron est fort bonne en femme d’affaires brillante non juive. Il faut aussi saluer les comédiens incarnant les parents du personnage principal qui sont impeccablement interprétés par Polly Draper et par Fred Melamed.

Pas très long et acerbe, l’œuvre est sans compromis et fait parfois rire. Bien que l’humour grinçant touche souvent là où cela fait mal. L’enchaînement d’événements laisse peu de temps mort et si le rythme est parfois un peu inégal, on passe un bon moment devant ces quelques heures chaotiques passées en compagnie d’une jeune femme moderne.

Shiva Baby est un mélange de genre surprenant qui fonctionne bien. Avec une histoire qui se base sur une tradition réelle pour mieux la mettre en contraste avec les temps modernes, une belle réalisation et des personnages divertissants, ce film est indépendant est agréable à découvrir.

Différent et acerbe.

SYNOPSIS

Les situations embarrassantes s’enchaînent pour Danielle lors d’une Shiv’ah, un rassemblement funéraire juif : en plus de devoir affronter ses proches indiscrets, elle est secouée par la présence d’une ex-petite amie ainsi que par celle de son sugar daddy, qui se présente avec sa femme et son bébé.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 18
- Titre original : Shiva Baby
- Date de sortie : 11/06/2021
- Réalisateur : Emma Seligman
- Scénariste : Emma Seligman
- Interprètes : Rachel Sennott, Molly Gordon, Dianna Agron, Danny Deferrari, Fred Melamed, Polly Draper, Jackie Hoffman, Sondra James
- Photographie : Maria Rusche
- Montage : Hanna A. Park
- Musique : Ariel Marx
- Costumes : Michelle Li
- Décors : Cheyenne Ford
- Producteur : Kieran Altmann, Katie Schiller, Lizzie Shapiro pour Neon Heart Productions
- Distributeur : Mubi

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Shiva Baby



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Fabulous [DVD / VOD] : La critique
Chaos Walking [VOD / Achat Digital] : La critique
Watch List [VOD] : La critique
Shiva Baby : La review du film
Mortal Kombat [Achat Digital / VOD] : La critique
Les Soprano : WarnerMedia et David Chase rêvent d’une (...)
La Folle Histoire du monde : Le film de Mel Brooks aura une suite (...)
Once Upon A Time In Aztlan : Amazon commande un pilote pour un (...)
Adventure Thru the Walt Disney Archives : Disney nous ouvre les (...)
Assassin’s Creed Fragment : Les 2 tomes chez 404 (...)
Salto - Bandes annonces : 23 octobre 2021
Uncharted : La première bande annonce
Chucky : Review 1.02 Give Me Something Good to Eat
Y, le dernier homme : Review 1.07 My Mother Saw a Monkey
Sandman : Jetons un oeil sur Gwendoline Christie en Lucifer