452 connectés

Key to the City - London : La critique du jeu de développement

Date : 20 / 10 / 2020 à 07h45
Sources :

Unification France


London
Key of the City

Description :

"Key to the City – London est un jeu pour de 2 à 6 joueurs. Chaque joueur a pour but de développer son propre quartier londonien basé autour de sa tuile Maison, en utilisant les grandes tuiles de lieux hexagonales.

Chaque tuile de lieu donne des points de victoire et peut générer des ressources (connecteurs qui relient deux tuiles de lieux ou tuiles Compétences). Ces connecteurs et ces tuiles Compétences peuvent être utilisés pour améliorer les tuiles de lieux et obtenir des points de victoire supplémentaires et une meilleure productivité.

Une partie se joue sur quatre époques. À chaque époque de nouvelles tuiles de lieux seront disponibles aux enchères. Dans les époques 1 et 2, ces tuiles comprendront six tuiles générant des ressources ainsi que quelques tuiles de construction. Lors de l’époque 3, il n’y aura que des tuiles de construction, qui arriveront déjà améliorées. Lors de l’époque 4 certaines des tuiles deviendront disponibles.

La partie se termine après que la dernière barge a pris le large à la fin de l’époque 4. C’est alors le joueur avec le plus de points de victoire qui remporte la partie."

Le visuel de la boîte et son contenu :

- 102 tuiles de lieux
- 12 tuiles d’époque
- 8 marqueurs bâtiments 3D
- 6 barges en bois
- 144 connecteurs
- 72 tuiles de compétences
- 120 Keyples
- 1 sac en tissu
- 6 écrans
- Livret de règles


Le déroulement d’une partie :

Le jeu se déroule en 4 époques (où l’on change d’ordre de tour).

À son tour, le joueur actif peut :

- Enchérir pour tenter de gagner une tuile (la majorité l’emportera)
- Utiliser le pouvoir d’une tuile (pour gagner des ressources)
- Améliorer une tuile en dépensant ses ressources

Les points de victoire se gagnent selon des conditions de placement, connexions, d’amélioration, de son quartier.

Le verdict :

Il s’agit d’une version légèrement simplifiée du jeu Keyflower, dont il emprunte le système.

Ici, on oublie les champs pour un thème plus appréciable (à mon goût), les monuments de la ville de Londres.

Au fur et à mesure de la partie, le jeu change, en rapport avec le développement des on quartier. En effet, au début l’acquisition des tuiles tourne autour du système d’enchères et donc d’une grande interaction entre joueurs.

Plus la partie avance, plus le focus sur son propre quartier est important, les calculs et les choix importants.

Pour résumer, Key to the City London est un jeu pour expert et adepte du genre, simplifié et plus rapide que son frère aîné (avec un thème plus sexy aussi).

Fiche technique

Type : Ouvriers
Format : Boîte de jeu
Auteur(s) : R. Breese, S. Bleasdale
Éditeur : Huch ! & Friends
Distribution : Atalia
Illustrations : K. Vohwinkel, K. Baxter
Nombre de joueurs : 2 à 6
Age des joueurs : 12 ans et plus
Durée d’une partie : 60-120 minutes
Édition Française : Oui
Extensions disponibles : Non
Prix constaté : Moins de 50 euros


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


SpaceCorp 2025-2300 AD : La critique du jeu de gestion (...)
Mariposas : La critique du jeu de migration des papillons (...)
La Casa De Papel : La critique des Escape Games
Quetzal : La critique du jeu de la cité des oiseaux sacrés
Sub Terra : La critique du jeu coopératif en profondeur
Star Trek - projet Noah Hawley : Quelques nouvelles infos
Hawkeye : Florence Pugh confirmée pour la série Marvel de (...)
Fear the Walking Dead : AMC renouvelle le spinoff pour une saison (...)
Euphoria : Review Episode Spécial - Rue
Don’t Look Up : Les premières images de Leonardo DiCaprio (...)
Les mondes extraterrestres : Review de la saison 1
Disney+ - Bandes annonces : 5 décembre 2020
La Panthère rose : Un reboot en préparation par Jeff (...)
Projet élections USA 2020 : Le livre de John Heilemann en option (...)
Empire Of Sin : La critique du jeu de simulation de mafia