312 connectés

Runequest : La critique des aventures dans Glorantha

Date : 27 / 09 / 2020 à 07h45
Sources :

Unification France


Runquest
Le livre de base

Description :

"Un univers fantastique à nul autre pareil. Un monde épique où se côtoient dieux et mortels, mythes et cultes, esprits et élémentaires, monstres et héros. La magie baigne chaque élément existant et les liens unissant tribu, clan et famille sont tout aussi importants que les relations qu’entretiennent les mortels avec les divinités qu’ils vénèrent. Au-delà des dieux et des esprits, les Runes font et définissent la réalité. Ceux qui parviennent à les maîtriser peuvent façonner le monde.

Voici Glorantha, l’univers de RuneQuest, le cadre de jeu fantastique le plus renommé depuis l’invention du jeu de rôle.

Aujourd’hui, les divinités désignent des aventuriers mortels appelés à devenir des Héros et à se battre afin de sauver le monde.
C’est à vous désormais de partir à l’Aventure !

Cette nouvelle édition de RuneQuest signe le retour triomphal de l’univers et du système qui inspirent les joueurs depuis des décennies à travers le monde. Cette édition définitive de RuneQuest conviendra aux débutants comme aux joueurs expérimentés, aux habitués de Glorantha comme à ceux qui le découvrent."

Présentation du livre de base :

Après une longue introduction (8 pages), le gros ouvrage est divisé en 8 parties :


- Glorantha (10 pages), dresse un panorama général du monde.

- Les aventuriers (114 pages), permet de créer des Pjs, et liste 7 personnages pré-tirés.

- Le système de jeu (106 pages), décrit en détail les compétences, le combat, les Runes, les Passions et la Réputation.

- La magie (160 pages), présente la magie spirituelle, les cultes runiques, la magie runique, les chamans, les esprits et le monde des Esprits, la sorcellerie.

- L’équipement et la richesse (12 pages), liste l’inventaire que l’on peut acquérir.

- Le Guide de conversion (7 pages), permet d’adapter les anciens suppléments avec cette édition.

- Entre les aventures (17 pages), décrit une phase hors jeu, pour faire progresser son personnage.


- Quand l’esprit faillit (15 pages), est un scénario pour débutants, où les personnages, en patrouille, répondent à l’appel à l’aide d’un petit garçon poursuivit par des soldats.

Fiche technique

Type : Livre de base
Format : Livre de 464 pages couleurs
Auteur(s) : J. Durail, G. Stafford, S. Perrin, J. Richard
Illustrations intérieures : B. Bittler, R. Becker, A. Fetisov
Illustration de Couverture : A. Fetisov
Éditeur : Studio Deadcrows
Édition Française : Oui
P.P.C. : 55 euros


Runquest
Les cartes de la Passe du Dragon

Description :

"Ce recueil rassemble six cartes grand format en couleur de différentes régions du continent de Genertela :
- Sartar,
- Esrolia,
- Les Pâturages,
- Prax,
- Tarsh Lunar,
- Vieux Tarsh
- La capitale du Sartar, la mythique cité de Boldhome (plan grand format)."

Fiche technique

Type : Cartes
Format : Chemise de 6 cartes couleurs
Illustrations : Olivier Sanfilippo
Éditeur : Studio Deadcrows
Édition Française : Oui
P.P.C. : 19,90 euros

Verdict :

Runequest est un jeu de rôle culte, et l’un des tous premiers (à la fin des années 70), avec un monde original (Glorantha) imaginé par Greg Stafford, souvent copié, jamais égalé. Ce jeu a connu le succès en France avec la traduction de la 3ème édition, avec la boîte éditée par Oriflam, suivi de différentes tentatives beaucoup moins réussies.
C’est ici la septième édition de Runequest qui est proposée.

Pour la forme, on oublie les boîtes ou les fragiles livrets, et on mise sur le gros grimoire qui fait plaisir aux lecteurs et aux collectionneurs. Le vernis sélectif de la couverture, l’intérieur tout couleur, et la mise en pages aérée flatte l’œil.

Dans le fond, si l’on retrouve une grande partie des anciennes éditions, en gardant les caractéristiques et certaines compétences, (remaniées tout de même). La magie runique a aussi été légèrement ajustée aussi.

Les ajouts tournent surtout dans l’adaptation des très bonnes originalités d’un autre jeu du même auteur : Pendragon.
Ainsi, on retrouve une sorte de Phase Hivernale (une phase entre les scénarios ou la vie s’organise), des valeurs pour montrer le profil psychologique des personnages, ainsi qu’une création du personnage à travers l’histoire détaillée de ses ancêtres.

Ces améliorations (pas seulement dans les détails des règles, mais surtout dans le déroulement des parties) permettent une grande diversité de personnages, avec un background très encré dans l’histoire du monde de Glorantha.

Tout ceci en fait la meilleure édition de Runequest (si on oublie le plaisir nostalgique de la première boîte), et de loin.

Reste à savoir si les joueurs vont suivre pour permettre le développement d’une gamme qui le vaut vraiment, ne serait-ce que pour faire oublier les pitoyables tentatives de revival des éditions précédentes.




Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


The Witcher : La critique du Journal du Sorceleur
Sine Tempore : La critique du jeu de plateau et de figurines
Confort de jeu : Jouez et regardez vos séries partout, grâce au (...)
Roméo & Juliette : La critique du jeu des amants de (...)
Key to the City - London : La critique du jeu de développement
Star Trek Discovery : Review 3.02 Far From Home
Battlestar Galactica : Simon Kinberg pour écrire et produire le (...)
La Famille Addams : Tim Burton pour produire et réaliser une (...)
GLOW : Des questions de représentation auraient-elles provoqué la (...)
ADN : La critique
Euphoria : 2 nouveaux épisodes sur HBO dont un spécial (...)
Slumberland : Le film Netflix qui mettra Kyle Chandler face à (...)
La part du ghetto : La critique
The Witcher : La critique du Journal du Sorceleur
Netflix - Bandes annonces : 25 octobre 2020