313 connectés

Un pays qui se tient sage : La critique

Date : 23 / 09 / 2020 à 10h00
Sources :

Unification


Un pays qui se tient sage est un titre qui peut s’entendre de deux façons :

1 - Sage, "comme une image"... c’est-à-dire "qui se tient à carreau"... "ne fait pas de vagues"... calme, obéissant, pondéré, retenu...

Qui ne réagit pas, en somme.

2 - Sage, dans le sens d’éclairé, intelligent, bon, juste, honnête...

Ce qui ne veut pas dire sans répartie.

David Dufresne introduit son documentaire par ce questionnement :

« Tous les pays du monde sont confrontés aux violences policières.
Pour les démocraties, c’est un enjeu devenu crucial à leur propre survie.
Le film questionne cette définition de Max Weber :
« l’État revendique le monopole de la violence physique légitime »
Qu’est-ce que l’État ? La violence légitime ?
Qui lui dispute son monopole ? Et qui en tient le récit ? »

Un grand nombre d’intervenants vont donc venir poser leur propre vision de la question, sur des images rassemblées avec soin. Chaque point de vue s’exprime, sans contrainte. Même si, "l’autorité" est finalement peu représentée, faute d’avoir envoyé beaucoup d’émissaires. Forte d’une légitimité qu’elle ne craint visiblement pas de voir remise en cause.

Des images beaucoup vues sur les réseaux sociaux et à la télévision, qui présentent ici l’intérêt d’être commentées avec un certain recul, nécessaire à l’analyse, et parfaitement dosé.

Contrairement à ce qui se passe sur les plateaux des chaînes d’infos qui les assènent en boucle, et proposent plus une arène où s’affrontent les différents "camps", sans leur laisser la moindre chance d’exprimer autre chose que leur ressenti à chaud, plus avide de pugilat que de débat constructif.

Le film lui a le mérite de présenter les faits, de laisser aux différents interlocuteurs le temps, la possibilité d’exprimer leur sentiment et d’expliquer leur point de vue.
Un temps d’analyse, avec le regard extérieur de spécialistes, dont l’expertise éclaire les images d’un jour nouveau et leur donne un sens parfois bien différent de ce qu’elles montrent au premier degré.

C’est fort intéressant, parfois un peu rébarbatif, mais utile à la réflexion.

Un film qui peut amener à la sagesse. Sans brimer le droit fondamental de se faire sa propre opinion et à la défendre, en toute liberté.

Liberté qu’on sent de plus en plus précaire par les temps qui courent.

Salutaire.


SYNOPSIS


Alors que s’accroissent la colère et le mécontentement devant les injustices sociales, de nombreuses manifestations citoyennes sont l’objet d’une répression de plus en plus brutale.
UN PAYS QUI SE TIENT SAGE invite des citoyens à approfondir, interroger et confronter leurs points de vue sur l’ordre social et la légitimité de l’usage de la violence par l’Etat.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE


- Durée du film Documentaire : 1 h 26
- Titre original : Un pays qui se tient sage
- Date de sortie : 30 septembre 2020
- Réalisateur : David Dufresne
- Photographie : Edmond Carrère
- Montage : Florent Mangeot, Théo Serror
- Son : Clément Tijou
- Producteur : Bertrand Faive-Le Bureau
- Distributeur : Jour2Fête

LIENS


- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Un pays qui se tient sage



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Michel-Ange : La critique
Poly : La critique
Petit Vampire : La critique
Le feu sacré : La critique
Manhunter : La critique
WandaVision : Les problèmes de santé mentale de la Sorcière (...)
L’étoffe des Héros : Review 1.04 Advent
Avatar 2 : Tourner sous l’eau n’a pas été de tout (...)
The Falcon and The Winter Soldier : Le retour de certains (...)
Voyage vers la Lune : La review du film Netflix
The Batman : La technologie du Mandalorian pour certaines (...)
Quibi : Chronique d’une mort annoncée
Devoted : La prochaine série des producteurs de Snowpiercer
You : Travis Van Winkle et Shalita Grant rejoignent la saison 2 (...)
First Kill : Une série de vampires produite par Emma Roberts pour (...)