287 connectés

Résistance : La critique de la nouvelle édition du jeu d’identités secrètes

Date : 24 / 09 / 2020 à 07h30
Sources :

Unification France


Résistance
Résistant ou traître ?

Description :

"L’Empire doit tomber. Nous sommes la Résistance ! Et la Résistance doit vaincre. Mais des espions ont infiltré nos rangs, prêts à tout pour saboter nos missions contre l’Empire. Il faut les démasquer. Pour cela, il faut choisir les bons agents à envoyer en mission afin de cumuler les succès !

Véritable classique des jeux d’identités secrètes et de déduction sociale, Résistance est un jeu sans élimination. Chaque nouvelle mission commence par une discussion. Lorsqu’il est prêt, le leader choisit l’équipe envoyée en mission. Chacun vote pour approuver ou non cette équipe. Une fois une mission lancée, les agents envoyés décident secrètement de soutenir ou de saboter la mission !

Cette nouvelle édition du jeu intègre de nouveaux rôles qui permettent de prendre des décisions éclairées et d’intensifier l’interaction entre les joueurs :
- De nouveaux rôles et personnages intégrés pour plus d’interactions

La nouvelle édition inclut :
- Les éléments du jeu de base
- Le module Inquisiteur
- Le module Piège de l’extension Projet Secret
- Le module Inverseur de l’extension Intention Hostile
- Le module Renégat de l’extension Plot Thickens inédite en français"

Le déroulement d’une partie :

En début de partie, chacun découvre son rôle (on peut être Espion ou Résistant), puis on découvre la mission et on décide qui doit partir la réaliser, avec un vote.

Les membres de l’escouade votent chacun en secret, et déterminent au final, si la mission est réussie.

Le but est de réussir 3 missions pour les Résistants ou d’en faire échouer 3 pour les Espions.

Le verdict :

Nouvelle édition d’un grand classique du genre, Résistance s’appuie sur les malentendus induits des connaissances asymétriques des joueurs. Lors des votes secrets, les espions, qui se connaissent agissent pour brouiller les pistes et bluffer.

Le principe est donc toujours identique, mais les extensions proposées permettent de fins changements d’ambiance. Cette nouvelle édition est donc la plus complète.

Toujours aussi simple d’accès, avec un concept très original, les parties n’en seront que plus immersives que si les joueurs font l’effort de construire, en plus, une véritable histoire en y apportant du roleplay (inventer et raconter ce qui se passe en mission, comme dans un film).

Ce jeu est, et demeure, une expérience de joueur qu’il ne faut pas manquer, surtout avec cette nouvelle édition, plus complète.

Fiche technique

Type : Identités Cachées
Format : Boîte de jeu
Auteur(s) : Don Eskridge
Éditeur : Matagot
Illustrations : L. Franco, J. Jang, L. Francisco, P. Haraszczak
Nombre de joueurs : 5 à 10
Age des joueurs : 12 ans et plus
Durée d’une partie : 30 minutes
Édition Française : Oui
Extensions disponibles : Non
Prix constaté : Moins de 20 euros


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


The Witcher : La critique du Journal du Sorceleur
Sine Tempore : La critique du jeu de plateau et de figurines
Confort de jeu : Jouez et regardez vos séries partout, grâce au (...)
Roméo & Juliette : La critique du jeu des amants de (...)
Key to the City - London : La critique du jeu de développement
Star Trek Discovery : Review 3.02 Far From Home
Battlestar Galactica : Simon Kinberg pour écrire et produire le (...)
La Famille Addams : Tim Burton pour produire et réaliser une (...)
GLOW : Des questions de représentation auraient-elles provoqué la (...)
ADN : La critique
Euphoria : 2 nouveaux épisodes sur HBO dont un spécial (...)
Slumberland : Le film Netflix qui mettra Kyle Chandler face à (...)
La part du ghetto : La critique
The Witcher : La critique du Journal du Sorceleur
Netflix - Bandes annonces : 25 octobre 2020