279 connectés

Cthulhu - Death May Die : La critique du jeu tentaculaire

Date : 20 / 09 / 2020 à 08h00
Sources :

Unification France


Cthulhu
Death May Die

Description :

"Le rituel touche à sa fin.

Les indicibles Grands Anciens s’apprêtent à envahir notre monde.
C’est inévitable. Vous devez les détruire.

Une ancienne secte millénariste s’apprête à invoquer un Grand Ancien dans notre monde. Son arrivée va provoquer une catastrophe planétaire. Comment empêcher ce drame ?

Cthulhu : Death May Die est un jeu de plateau coopératif au rythme endiablé pouvant réunir 1 à 5 participants. Pour vaincre les horreurs surnaturelles venues de par-delà le temps et l’espace, vous devrez œuvrer de concert et accepter de sombrer dans la folie.

Plongez dans les mystères de six histoires différentes. Résolvez-les en utilisant à la fois les compétences et les névroses de vos investigateurs. Combattez toute une ménagerie de monstres issus du Mythe.

Vous allez devoir interrompre le rituel juste le temps de rendre le Grand Ancien vulnérable. Et vous allez le tuer. Une bonne fois pour toutes.
Il s’agit probablement d’un voyage sans retour. Mais vous y êtes préparé, n’est-ce pas ?"

Le visuel de la boîte et son contenu :

- 45 Figurines en plastique finement détaillées,
- 1 Livret de Règles,
- 17 Tuiles Recto Verso,
- 1 Plateau d’Histoire,
- 10 Fiches d’Investigateur,
- 64 Cartes Mythe,
- 90 Cartes Découverte,
- 12 Cartes Folie,
- 8 Cartes Grand Ancien,
- 2 cartes Serviteurs de Grand Ancien,
- 6 Cartes Épisode,
- 6 Cartes Monstres d’Épisode,
- 8 Dés Spéciaux,
- 5 Socles de Couleur,
- 30 Marqueurs en plastique,
- 147 Pions.

Le déroulement d’une partie :

Après avoir choisi son personnage (haut en couleur), on prend l’épisode à jouer et l’on installe le plateau du Grand Ancien qui nous sera opposé pour cette partie.

Durant ses actions, le joueur actif pourra se déplacer de 3 cases, combattre (résolus sur des lancers de dés, avec possibilité de relance), se reposer, échanger des objets, ou faire des actions en rapport avec l’épisode.

Ensuite, une carte du Mythe est tirée et résolue (guidant les actions des opposants, leurs attaques, et rapprochant l’arrive du Grand Ancien).

L’objectif final devra être résolu au plus vite, pour briser le rituel et provoquer l’arrivée du Grand Ancien afin de l’affronter.

Le verdict :

En ce qui concerne la forme, tout est splendide, des très belles figurines, très finement sculptées, et du matériel (tuiles, fiches, cartes) à l’avenant. L’énorme boîte, une fois ouverte, vous décochera un inévitable "Ouah !" d’admiration et d’envie.

Dans la forme, le parti-pris a été de changer le point de vue. En effet, quasiment tous les jeux du thème du Mythe de Cthulhu, se focalisent sur une montée progressive de l’horreur vers un climax. Dans Cthulhu Death May Die, tout commence directement pendant le climax, au moment de l’action.

De la même façon, les personnages perdent aussi de la Santé Mentale, mais deviennent d’autant plus forts et gagnent des pouvoirs en rapport avec leur spécificité. Le fait de plonger dans la folie, les rendent surpuissants et non fragiles, de quoi aller jusqu’à détruire le Grand Ancien.

Bien entendu, c’est à l’opposé de l’idée de Lovecraft, mais, ici, et pour une fois, cela marche vraiment. La mécanique de folie est vraiment sympa (mais à double tranchant car nous rapprochant de la mort de notre personnage).

Même si le hasard est très présent, l’atmosphère est rendu par l’action tendue et grâce au matériel (et ces fantastiques figurines !) plus que par l’histoire (peu présente).

Pour résumer, Cthulhu Death May Die est un très bon jeu, superbe et rapide à appréhender, et basé sur le fun.

Fiche technique

Type : Coopératif
Format : Boîte de jeu
Auteur(s) : R. Daviau, E.M. Lang
Éditeur : Edge
Illustrations : E.Skomorowski, K. Kopinski,, A. Smith
Nombre de joueurs : 1 à 5
Age des joueurs : 14 ans et plus
Durée d’une partie : 60-120 minutes
Édition Française : Oui
Extensions disponibles : Non
Prix constaté : Moins de 100 euros




Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


The Witcher : La critique du Journal du Sorceleur
Sine Tempore : La critique du jeu de plateau et de figurines
Confort de jeu : Jouez et regardez vos séries partout, grâce au (...)
Roméo & Juliette : La critique du jeu des amants de (...)
Key to the City - London : La critique du jeu de développement
Star Trek Discovery : Review 3.02 Far From Home
Battlestar Galactica : Simon Kinberg pour écrire et produire le (...)
La Famille Addams : Tim Burton pour produire et réaliser une (...)
GLOW : Des questions de représentation auraient-elles provoqué la (...)
ADN : La critique
Euphoria : 2 nouveaux épisodes sur HBO dont un spécial (...)
Slumberland : Le film Netflix qui mettra Kyle Chandler face à (...)
La part du ghetto : La critique
The Witcher : La critique du Journal du Sorceleur
Netflix - Bandes annonces : 25 octobre 2020