325 connectés

Transformers - La trilogie de la guerre pour Cybertron : Review de la saison 1

Date : 03 / 08 / 2020 à 14h30
Sources :

Unification


Transformers : La trilogie de la guerre pour Cybertron est une série animée portant la marque de Netflix. Déjà pensée pour plusieurs saisons, l’histoire complète comptera 3 arcs narratifs : Siege, Earthrise et Kingdom. Cette review est celle de la saison 1 de la série qui est donc intitulée Siege.

Cette 1ère saison tend à nous expliquer ce qui s’est passé sur Cybertron, la planète natale des Transformers, avant que leurs affrontements destructeurs n’aient lieu sur la Terre. Les fans de la 1ère trilogie live de Michael Bay se retrouveront dans cette série préquelle, on y parle de Energon, Allspark, Arche et autres Matrice du Commandement et pont spatial. Les magnifiques décors sont cette fois-ci bien plus sombres, l’ambiance y est morose et la planète Cybertron a été ravagée par des cycles de guerres ininterrompus. On retrouve évidemment les personnages clés des Transformers, tant du côté des Autobots, les gentils, que des Decepticons, les méchants. Mais, la série est également l’occasion d’introduire de nouveaux personnages absents des films tels que Omega Suprême, Ultra Magnus, Alpha Trion, Impactor ou encore Elita-1.

Posons le décor. Les Autobots sont presque anéantis, et les Decepticons règnent en maître sur la planète. Les gentils n’ont pas dit leur dernier mot et ils tenteront tout pour sauver leur monde de la tyrannie que veut imposer Mégatron. On a beau se trouver sur une planète qui n’est pas La Terre, et pourtant les préoccupations des personnages sont les mêmes que sur la notre : trouver cette énergie qui se nomme... Energon. C’est d’ailleurs la principale raison des affrontements qui opposent les 2 camps ennemis... jusqu’à ce qu’une ancienne relique refasse surface, le Allspark. L’objet devient alors l’objectif ultime des 2 camps car il est en mesure de tout changer ! La série a beau être un support animé, l’histoire n’en reste pas moins dense et se destine pour tout type un public (averti).

Dommage, les personnages n’échappent malheureusement pas aux stéréotypes et sont pétris de sentiments bien humains. Les méchants sont méchants parce que c’est comme ça que se définissent les méchants. Ils veulent le pouvoir, et ont toutes les mauvaises idées possibles pour arriver à leur fin. De l’autre côté, les gentils sont épris de désirs de liberté, de fraternité, de partage et de refus de toute forme d’asservissement. Traitrises, alliances improbables et autres téléchargements seront également au rendez-vous.

D’un point de vue technique, l’animation 3D y est très correcte même si les robots géants ont parfois un design inconfortable. Dans l’ensemble, les personnages bougent bien, ils sautent, se transforment, se battent avec aisance. Les combats sont grandement bien menés, ils sont très impressionnants et on en prend plein les yeux. Mais à bien y regarder, les robots sont énormes, gros (trop parfois) et certains se ressemblent même étrangement. On se demande comment ils font pour se déplacer aussi facilement. Le métal dont ils sont faits semble aussi bien flexible. D’ailleurs, leur déplacement est évidemment accompagné de ces petits bruits mécaniques si caractéristiques des machines. Autre petit bruit caractéristique qui nous fait irrémédiablement penser à la franchise live de Bay, c’est celui lorsque les robots se transforment.

Enfin, les fans de Bumbblebee seront peut-être désarçonnés. Ceux qui connaissent le personnage version figurine originale n’auront aucun problème, ceux qui se fient à la franchise cinématographique live ne le reconnaîtront pas forcément la 1ère où ils le verront. Et pour terminer, une question : pourquoi les Autobots se transforment-ils en véhicules qui ont l’air si terriens ? Optimus Prime en camion, et ses alliés en voiture de course et autres 4X4 ! On aurait aimé les voir en véhicule typiquement venus d’une autre planète...

Transformers : La trilogie de la guerre pour Cybertron - Siege nous permet de passer un agréable moment, les fans en redemanderont, les autres seront satisfaits qu’il n’y a que 6 épisodes de 25 minutes.

ÉPISODE

- Episodes : 1.01, 1.02, 1.03, 1.04, 1.05, 1.06
- Titres : Épisode 1, Épisode 2, Épisode 3, Épisode 4, Épisode 5, Épisode 6
- Date de première diffusion : 30 juillet 2020 (Netflix)
- Créateurs : James Barbatano, Drew Hopper
- Réalisateurs : Yoshimitsu Saito, Kazuma Shimizu, Koji
- Scénaristes : James Barbatano, Brandon Easton, Gavin Hignight, Drew Hopper, George Krstic
- Avec : Jason Marnocha, Jake Foushee, Lindsay Rousseau, Frank Todaro, Joe Zieja, Bill Rogers, Keith Silverstein, Edward Bosco, Todd Haberkorn, Brook Chalmers, Rafael Goldstein, Shawn Hawkins, Sophia Isabella, Kaiser Johnson, Miles Luna

RÉSUMÉ

Sur leur planète qui se meurt, les Autobots et les Decepticons s’affrontent furieusement au cours d’une terrible guerre civile pour le contrôle du AllSpark, deux leaders voient le jour dans cette série sur l’origine des Transformers.

BANDE ANNONCE



Les films sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les films, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits



 Charte des commentaires 


Enola Holmes : La review du film Netflix
Criminal - UK : Review de la saison 2
The Gift : Review de la saison 2
#Alive : La review du film Netflix
Ratched : Review de la saison 1
Star Wars - The Mandalorian : Giancarlo Esposito évoque déjà une (...)
Supergirl : La saison 6 sera la dernière !
Enola Holmes : La review du film Netflix
Dark Crystal - Le temps de la résistance : Netflix met fin à la (...)
Batman : Le Batman Day fêté à Paris
The Hunt For Atlantis : Netflix se lance dans l’aventure
Your Honor : La bande annonce de la série Showtime avec Bryan (...)
Un pays qui se tient sage : La critique
Rebel : ABC adapte Erin Brockovich en série
It Will Just Be Us : Nicolas Coster-Waldau acquiert les droits (...)