471 connectés

Don’t Look Deeper : La bande annonce de la série Quibi

Date : 04 / 08 / 2020 à 08h30
Sources :

Quibi via Collider


Quibi nous présente Don’t Look Deeper, la série (ou film chapitré) SF créée par Jeffrey Lieber et Charlie McDonnell. La série est réalisée par Catherine Hardwicke, la réalisatrice de la saga Twilight, et sera centrée sur l’intelligence artificielle.

La série compte dans ses rangs Helena Howard, qui campera le rôle d’une adolescente vivant dans la petite ville californienne de Merced et qui se pose d’énormes questions sur ses parents (Don Cheadle incarne le père) et sur sa propre existence. La distribution de la série est également composée de Emily Mortimer.

De plus, dans un récent entretien avec Collider, Hardwicke s’est penchée sur le travail qu’elle a effectué pour Quibi sur Don’t Look Deeper et a exprimé sa satisfaction à travail sur un tel format : "Quand j’ai lu une sorte de première ébauche du scénario, j’ai été attirée par l’histoire d’une adolescente ou d’une jeune femme qui essaie de comprendre qui elle est. Comment s’intégrer dans le monde ? Que devrait-elle devenir ? Est-elle une enfant cool ? Est-elle une artiste ?"

Concernant Helena Howard, la réalisatrice a expliqué : "Helena a eu un beau film à Sundance appelé Madeline’s Madeline qui était en quelque sorte inspiré par sa propre vie, un peu comme si elle disait que Thirteen était inspiré par Nikki [Reed]. Elle est tellement en contact avec ses émotions, l’honnêteté, la vérité, ce qu’elle ressent. C’était absolument un plaisir de travailler avec quelqu’un qui est restée si fidèle à elle-même et si brut et honnête."

"Et c’est ce qui est excitant quand on travaille avec quelqu’un de nouveau. Ils découvrent leurs talents, ils trouvent comment utiliser leurs dons, et se retrouvent dans chaque nouvelle histoire qu’ils racontent et se connectent avec un nouveau personnage".

Et pour ceux qui se demandent pourquoi traduire une telle histoire sous un format chapitré pour Quibi, Hardwicke a expliqué que le début, ce chapitrage ne l’a perturbé en rien : "Nous n’avions pas un vieux scénario qui nous obligeait à sortir les ciseaux et à le découper en sections. Nous avions quelque chose qui était conçu de cette façon, qui, en fait, je pense, est pertinent pour la forme. Les souvenirs sont effacés et ramenés à la vie. Cela vous donne la possibilité de commencer en dehors de la séquence et de revenir en arrière, et c’est en quelque sorte intégré à l’histoire."

Le défi a même été de donner un coup de pouce à chaque chapitre : "Toutes les 10 minutes, vous pouvez presque réengager le spectateur, lui redonner de l’énergie, l’attirer à nouveau et le laisser désirer autre chose. C’était donc amusant. Vous vous demandez immédiatement quelle est l’image d’ouverture la plus convaincante ? Et dans notre cas, vous en avez 14. Quelle est l’image finale la plus convaincante ? Assurez-vous que vous ressentez quelque chose qui vous lance vers la prochaine."

Hardwicke a enfin expliqué que la série Don’t Look Deeper lui a permis de marier ses visuels à la musique de la série, et ne tarie pas d’éloges sur chansons qui méritent d’être écoutées : "Il y a environ trois chansons. Par exemple, une de Phantogram, une de Ruelle et une d’Anya Marina. Et toutes, [...] les artistes ont écrit ces chansons et elles ont presque rempli le monde, rempli le visuel. Alors pour moi, quand ces trois chansons apparaissent, je suis tout simplement époustouflée. J’adore la façon dont elles vous emmènent. Et puis, il y a aussi la superbe chanson de Jamila Woods intitulée "Betty", qui est utilisée dans l’histoire d’amour du flashback. Je pense que chacun de ces moments serait un moment fort pour moi."

Don’t Look Deeper sera au [email protected] ce weekend, et cela devrait être l’occasion d’en savoir plus. Elle a été présentée sur Quibi le 27 juillet, selon son modèle de diffusion habituel : les 3 premiers épisodes ce jour-là, et un épisode tous les autres jours.



Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Quibi : Chronique d’une mort annoncée
NYCC 2020 - Slugfest : Kevin Smith pour nous raconter la rivalité (...)
Quibi : Ça va si mal que ça pour la petite plate-forme de (...)
50 States of Fright : Nouvelle bande annonce pour de nouvelles (...)
Die Hart : Quibi commande une saison 2
Star Wars : Qu’est-ce qui pourrait faire revenir Finn dans (...)
Petit guide de la chasseuse de monstres : La review du film (...)
Les nouvelles aventures de Sabrina : Les premières images de la (...)
Vortex : La critique
The Son : Une mini-série pour et par Jake Gyllenhaal
Miss : La critique
Don’t Look Up : Du beau linge pour le film Netflix (...)
Nains : La critique du tome 17
Romans et Bd-jeux : Les dernières ouvrages de 404 édition
Cinéma - Bandes Annonces : 27 octobre 2020