450 connectés

Watchmen : Pourquoi il n’y aura pas de saison 2 par Damon Lindelof ?

Date : 11 / 07 / 2020 à 11h30
Sources :

Collider


Il l’a pourtant déjà dit il y a plusieurs mois, Damon Lindelof ne donnera pas de saison 2 à la série Watchmen de HBO. En ces temps où l’Amérique est secouée par le mouvement Black Lives Matter, et étant donné la thématique centrale de la série HBO, Collider est quand même revenu sur le sujet avec le scénariste lors de ce long entretien pendant lequel il a donné des précisions sur les circonstances du prolongement - trop long - de la série Lost sur ABC, et sur la naissance de son idée pour son final.

Conscient qu’il ne pouvait pas passer à côté du sujet, Lindelof a apporté un peu plus de détails sur son refus d’aller plus loin avec le monde uchronique créé par le scénariste Alan Moore, le dessinateur Dave Gibbons et le coloriste John Higgins dans les comics éponymes. Il est vrai que lorsqu’il a été annoncé être en train de travailler avec HBO sur une nouvelle adaptation des comics Watchmen, on a eu le tort de croire qu’il s’agissait de son nouveau projet qui s’étendrait sur plusieurs saisons tels que la série ABC citée plus haut ou la très mésestimée The Leftovers.

Et ce n’est pas le final de la série qui nous fera penser qu’il n’y a plus rien à raconter. Adam Chitwood de Collider lui a donc demandé s’il est toujours "à court" d’idée pour une saison 2. Lindelof a alors répondu qu’il n’était pas forcément "à court", mais qu’il avait l’impression d’avoir eu sa chance avec une œuvre emblématique :

"Il ne s’agit même pas d’être mis à l’écart, mais plutôt de vouloir honorer ce qu’était Watchmen avant que je n’en fasse partie. L’héritage de Watchmen est qu’Alan [Moore] et Dave [Gibbons] l’ont créé et qu’il est resté en place pendant 30 ans. Zack [Snyder] a évidemment fait son film qui était une adaptation assez canonique des 12 numéros, et puis nous avons fait notre saison de télévision. C’était mon tour. Je me suis mis au milieu de la piste de danse pendant une minute et j’ai pu faire mon mouvement, mais ensuite vous vous retirez au bord du cercle et c’est le tour de quelqu’un d’autre de danser."

Il a cependant renouvelé son souhait voir une saison 2 de Watchmen mais écrite par quelqu’un d’autre, tout en expliquant que son travail sur la série lui a fait penser comprendre qu’il pouvait peut-être travailler avec les mêmes acteurs mais sur des projets différents :

"Ce qui est le mieux pour Watchmen, c’est que quelqu’un d’autre tente sa chance. Cela va être beaucoup plus intéressant que tout ce que je ferais pour aller de l’avant. Et ce n’est pas que je prenne cette opportunité pour acquise. J’ai appris que ne plus travailler avec des acteurs est stupide, alors j’aimerais travailler à nouveau avec Carrie Coon et j’aimerais travailler à nouveau avec Regina King et Jean Smart et Tim Blake Nelson et Justin Theroux et Kevin Carroll et Jovan Adepo, avec qui j’ai déjà travaillé deux fois."

"Mais en même temps, à moins d’avoir une idée aussi importante que les évènements survenus à Tulsa en 1921 l’était, je ne devrais pas le faire. Et je n’ai pas eu cette idée, et je veux laisser la place contre ceux qui attendent que je change d’avis. Je veux veux laisser la place à ceux qui pourraient se présenter et dire : « J’ai une idée »."

Lindelof a rappelé qu’il avait eu plusieurs possibilités de travailler sur une série TV Watchmen dans le passé, et ce n’est que lorsqu’il a eu l’idée d’utiliser la thématique raciale en lien avec Tulsa 21, qu’il a dit "oui" aux gens de HBO. Il a donc pu explorer ces questions essentielles qui secouent actuellement les States, mais aussi la maintien de l’ordre et le racisme systémique, tout en abordant les aspects de science-fiction / superhumains du roman graphique.

Il lance même un appel à celui ou celle qui aurait une idée... et reste convaincu qu’une saison aura lieu à un moment ou à un autre.

"Je lance cette invitation à tous ceux qui sont là : Si vous avez une idée, trouvez un moyen de la présenter. Mais probablement pas à moi. Watchmen n’est pas à moi. C’est à nous. Et je veux voir comment quelqu’un d’autre interprète cette incroyable histoire. Vous et moi savons qu’il y aura plus de Watchmen. C’est ce qui va se passer. Et que les personnes qui décident qu’elles veulent qu’il y ait plus de Watchmen reprennent ou non cette histoire là où elle s’est arrêtée ou qu’elles fassent une tout autre histoire, c’est à elles de décider. Mais je vois que beaucoup de gens qui répondent à la série sont catalysés et intéressés par ce à quoi le monde ressemblerait s’il était remodelé par Angela Abar [Regina King]. Je n’ai pas de bonne réponse à cette question, mais c’est pourquoi elle a coupé au noir quand elle l’a fait (rires)".

Collider a également demandé à Lindelof s’il pensait que la fin - dans laquelle Angela Abar pourrait avoir hérité des pouvoirs du Dr. Manhattan [Yahya Abdul-Mateen II] mais aussi faire face à un racisme systémique difficile à anéantir - qu’il a donné à SA saison de Watchmen était selon lui porteuse d’espoir. Refusant de dire "oui" ou même "non", il a préféré répondre par "et si..."

"Ce qui est clair, c’est qu’elle [Angela] est prête à devenir une déesse, sinon pourquoi mangerait-elle un œuf ou entrerait-elle dans la piscine comme elle le fait ? Elle accepte donc de relever le défi. Un défi lancé non pas par Jon Osterman, Cal Abar ou le Dr. Manhattan, ou peu importe comment vous voulez l’appeler, mais en fait un défi qui lui a été lancé par son grand-père. La dernière chose qu’il lui dit, en parlant du Dr. Manhattan, est : « C’était un homme bon, mais il aurait pu faire plus. » On a donc l’impression qu’Angela s’engage au moins à en faire plus. Que cela fonctionne ou non, c’est un appel à l’action pour nous tous en ce moment... C’est ce qui me rend optimiste. C’était aussi l’idée de Tomorrowland. L’avenir n’est pas quelque chose qui vous arrive, c’est quelque chose que vous faites advenir. Donc, en montrant qu’Angela est prête à essayer d’en faire plus, c’est un appel à l’optimisme. Donc, si nous disons en gros : « Ce moment va mener à un avenir meilleur », ce que j’entends par là, c’est : « Vous n’êtes donc pas prêts à faire quoi que ce soit pour y remédier »."

Lindelof a poursuivi en disant qu’il pense que la fin est aussi pleine d’espoir : "Cette fin est aussi pleine d’espoir que la fin de Old Testament, les Watchmen d’origine, c’est-à-dire qu’il y a un seul personnage qui tient entre ses mains la capacité d’exposer cette intrigue de Veidt. Il tient le journal de Rorschach dans ses mains et ne sait pas s’il doit le jeter dans la pile des fous ou s’il doit être publié, et son rédacteur en chef lui dit : « Je le laisse entièrement entre tes mains ». L’idée est donc tout aussi prometteuse qu’elle ne l’est aux yeux du lecteur. Si vous le voyez comme un espoir, alors c’est une fin optimiste. Si vous pensez qu’elle va juste couler au fond de la piscine et que c’était une farce que Cal lui a faite, alors cela aussi est vrai. C’est un test de Rorschach. C’est un commentaire plus sur la personne qui le regarde ou le lit que sur ce qui se passe réellement ensuite".


Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


Watchmen : Il est temps d’ouvrir les portes de la (...)
Watchmen : Pourquoi il n’y aura pas de saison 2 par Damon (...)
Watchmen : Quand les Watchmen deviennent les Washmen
Watchmen : La saison 2 ne verra sans doute jamais le (...)
Watchmen : Le patron de HBO se penche sur les chances d’une (...)
9-1-1 Lone Star : Adieu Liv Tyler, Bonjour Lisa Edelstein
Batwoman : Leah Gibson & Nathan Owens pour la saison (...)
Alone : La critique du jeu où vous serez seul contre (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 30 septembre 2020
Nick Fury : Samuel L. Jackson de retour pour un Projet Marvel / (...)
Helstrom : Nouvelle bande annonce de la série Marvel TV de (...)
Moah : Review de la saison 1
Netflix : Vers une hausse du prix des abonnements ?
Game of Thrones : Les raisons de l’absence de Lady (...)
Resident Evil - Infinite Darkness : La bande annonce de la série (...)