473 connectés

The 100 : Review 7.01 From the Ashes

Date : 23 / 05 / 2020 à 10h00
Sources :

Unification


Au risque d’en choquer beaucoup, je ne suis pas fan du Seigneur des Anneaux. En fait, je n’aime pas du tout. Ni le Hobbit. Bref, les histoires de JRR Tolkien illustrées par Peter Jackson, ce n’est pas ma tasse de thé. Quel rapport avec le premier épisode de la saison 7 de The 100, me direz-vous ? Voyons... Des factions qui s’affrontent pour une cause farfelue, des gens qui marchent et courent dans tous les sens, des gentils qui ne sont pas forcément gentils, des méchants qui ne sont pas obligatoirement méchants... Mais qui est qui ? Qui veut quoi ? Mais pourquoiiiiii ???

Vraiment pas convaincue par cet épisode, un démarrage totalement loupé à mon avis. Mais il fallait bien faire la transition avec la saison précédente et les auteurs se sont tellement enfoncés dans la complexité politique avec les quelques rescapés de la centaine originale, ceux de Wonkru et de l’Eligius, ceux des Sanctumites et des Enfants de Gabriel, qu’au final on a un beau merdier pas évident à gérer. Notez, c’est un peu ça, la trame narrative de cette série. Mais c’est épuisant.

Clarke (Eliza Taylor) a perdu sa mère, mais pas sa crédibilité en tant que leader alors qu’elle aurait dû se prendre une douzaine de coups de couteau dans le bide depuis bien longtemps. Mais pourquoi toutes les factions se soumettent-elles donc à son autorité ? Quelle est sa légitimité, en dehors d’être l’héroïne d’une série TV ? C’est lourd, ça s’éternise... mais c’est le principe de The 100 : envers et contre tout, Clarke sort toujours gagnante et sa force, son courage et sa résilience lui permettent d’assurer son autocratie.

Dans cet épisode, Clarke a dégoté pour ses potes et elle une super baraque façon ferme de l’Iowa, avec des meubles de luxe et de l’électroménager, sur une planète dont la population vit encore comme au Moyen-âge. Et il faut voir ses tenues haute-couture, la costumière s’est éclatée ! N’IMPORTE QUOI !!! (voir photo ci-dessous)

Pendant ce temps, les 4 autres factions s’affrontent pour avoir le privilège de s’installer dans le palais des Primes. Bravo la mentalité ! Tu viens de survivre à une série de catastrophes nucléaires, de débarquer sur une nouvelle planète, de mettre fin à une dictature et tout ce à quoi tu penses, c’est à vivre dans le luxe ? Ça me fait penser à tous ces gens qui sont allés faire la queue devant les magasins de fringues le premier jour du déconfinement. MAIS EUH !!! Ça m’énerve !

En vrac : Madi (Lola Flanery) n’a plus de Flamme, et donc Gaia (Tati Gabrielle) n’a plus de Flamme à garder, et Indra (Adina Porter) plus de Commandeur à protéger. Mais pour conserver l’allégeance de Wonkru, mieux vaut ne pas révéler la supercherie. Octavia (Marie Avgeropoulos) n’est pas ressortie de l’anomalie temporelle mais celle qui semble être sa ’nièce’, Hope (Shelby Flannery) se tape l’incruste et cherche à entrer en contact avec Bellamy (Bob Morley) qui a été kidnappé par des entités invisibles. Tout le monde, sauf Clarke et les Sanctumites, veut la peau de Russell (JR Bourne) qui lui, ne demande que ça, histoire d’expier ses péchés. J’ai dû louper un truc. John (Richard Harmon) et Emori (Luisa d’Oliveira) se demandent s’ils ont intérêt à continuer à se faire passer pour les Primes Daniel et Kaylee Lee ou s’il vaut mieux reprendre leurs véritables identités. C’est Raven (Lindsey Morgan) qui leur fera entendre raison. Un vrai merdier, je vous dis !

Bref, c’était pas le pied et j’ai dû me forcer pour regarder cet épisode. Mais si, comme je le subodore, ce n’est qu’un épisode de transition pour poser les bases de cette septième et dernière saison (100 épisodes en tout pour The 100, trop la classe !), on va probablement aller vers du mieux. Du moins, je l’espère.

Et pour conclure, une petite anecdote. J’ai eu l’occasion de croiser JR Bourne sur le plateau de Stargate et lors d’une convention de la série à Paris. Il est obsédé par ses dents, qu’il a forts belles d’ailleurs, et ne se les lave que deux fois par jour car son dentiste lui a dit que trois fois, c’était pas bien. Je suis sure que cette information vous a fascinés.


EPISODE

- Episode : 7.01
- Titre : From the Ashes
- Date de première diffusion : 20 mai 2020 (The CW)
- Réalisateur : Ed Fraiman
- Scénariste : Jason Rothenberg

BANDE ANNONCE - EXTRAITS



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Space Force : Review de la saison 1
Quelle Histoire ! : Review de la saison 1
I Know This Much Is True : Review 1.03 Episode Three
Control Z : Review de la saison 1
Snowpiercer : Review 1.02 On se tient prêts
Space Force : Review de la saison 1
Dune : Denis Villeneuve donne des détails sur les vers des (...)
The Stand : La mini-série de CBS All Access se montre
Chucky : Le plein d’infos sur la série SyFy à venir
Moonfall : Halle Berry tentera de sauver le monde pour (...)
Quelle Histoire ! : Review de la saison 1
Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part (...)
Armored : Un autre projet produit par Michael Bay
Cinéma - Bandes Annonces : 26 mai 2020
Wonder Woman 1984 : Lasso Psychédélique