285 connectés

Dragon Quest Your Story : La review du film Netflix

Date : 15 / 02 / 2020 à 10h45
Sources :

Unification


Dragon Quest Your Story est un bon dessin animé japonais qui adapte intelligemment le cinquième opus de la saga de jeu vidéo.

Dragon Quest est une très grande série de RPG qui est beaucoup moins connue sous nos latitudes, car un certain nombre d’opus ne sont jamais sortis sur le territoire français. Ce qui fait que c’est la saga des Final Fantasy, sortie ultérieurement, qui est celle qui est chère au cœur des joueurs occidentaux, alors que les Japonais sont très attaché aux Dragon Quest. Ce sont d’ailleurs des jeux qui ont été précurseurs dans leur domaine et qui ont inspiré énormément tous ceux qui ont été créés par la suite.

Parmi eux, le cinquième volet, sorti en 1992, est l’un des préférés. Bénéficiant d’une histoire s’étalant sur plusieurs générations et offrant aux joueurs la possibilité d’intégrer dans son équipe des monstres, et donc de les collectionner bien avant un certain Pokémon, les possibilités importantes des choix proposés et la maturité du récit sont restés longtemps en mémoire. Il a d’ailleurs fait l’objet de plusieurs portages dans les années 2000 sur diverses consoles, mais qui ne sont pas non plus forcément arrivés en France.

Le scénario du réalisateur Takashi Yamazaki utilise intelligemment la trame narrative du jeu original, choisissant certains embranchements pour en tisser le récit du film. Il faut d’ailleurs noter que les noms des personnages ont été traduits en français par ceux du jeu lui-même, tout du moins la version française sur DS qui est disponible en France. Toutefois, il faut signaler que ce qui passe bien lorsque l’on part faire soi-même une quête, manettes en main, rend un peu moins bien à l’écran. Ainsi, le début fait de gros raccourcis par rapport à celui du jeu, utilisant d’ailleurs les écrans originaux de celui-ci, ce qui permet de retrouver, avec plus ou moins de joie, les tas de pixels des œuvres des années 90.

On a donc régulièrement l’impression de passer d’une mini-quête à l’autre avec parfois de belles ellipses entre. La première partie n’est donc pas très accrocheuse, mais il ne faut absolument pas hésiter à poursuivre le visionnage, le dernier tiers étant réellement formidable et permettant d’achever l’anime sur une formidable maîtrise et un rebondissement incroyable.

Le film de Takashi Yamazaki est un véritable hommage à la fois au jeu vidéo éponyme et aux joueurs qui le pratiquent. Les fans ne pourront donc qu’être ravis devant cette adaptation généralement réussie qui propose de très belles choses. Le combat final d’anthologie est d’ailleurs particulièrement spectaculaire.

Les amateurs de la saga vidéoludique savent qu’elle doit beaucoup au grand mangaka Akira Toriyama, notamment connu pour sa série Dragon Ball, qui en a signé le design de tous les opus. Un choix radical a été fait, vu que le design des personnages humains s’éloigne de ses dessins originaux. Les monstres restent particulièrement réussis et impressionnants, et certains donnent une grande envie de les adopter.

L’animation est très fluide, mais les personnages, notamment les cheveux et les habits, donnent parfois l’impression d’être fait dans un bloc. On s’y adapte au bout d’un moment, mais la qualité reste inférieure à ce que le cinéma d’animation japonais propose ces dernières années. Il faut signaler que le film est sorti en salle au Japon en 2019 avant d’être proposé directement sur la plate-forme Netflix, ce qui est quand même bien agréable pour les amateurs d’animes.

C’est la musique des jeux que l’on peut retrouver dans la bande originale composée par le maître Kôichi Sugiyama et qui est donc un grand plus pour ceux qui apprécient la saga vidéoludique.

Le doublage japonais est vraiment excellent et je ne saurais que vous conseiller de l’écouter. Les doubleurs au Japon sont de grandes stars et il est difficile de trouver des acteurs, y compris dans les tous petits rôles, qui soient aussi bons que les originaux.

Dragon Quest Your Story est un anime parfois un peu inégal dans sa narration et son animation, mais qui reste plaisant à découvrir et qui propose vraiment un final audacieux et d’anthologie. Avec un beau respect de l’œuvre, des personnages attachants sur plusieurs générations et des décors et des monstres colorés, on passe un bon moment en compagnie du film et cela donne une certaine envie de (re)jouer à la version console de Dragon Quest V : la fiancée céleste.

Sympathique et surprenant.

SYNOPSIS

En digne fils de son père, Luca décide d’aller sauver sa mère des griffes d’Erebos le Fou, mais il lui faut d’abord trouver l’élu capable de brandir l’épée zénithienne.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 43
- Titre original : ドラゴンクエスト ユア・ストーリー
- Date de sortie : 17/02/2020
- Réalisateur : Takashi Yamazaki
- Scénariste : Takashi Yamazaki d’après l’œuvre de Yuji Horii
- Interprètes : Takeru Satoh, Kasumi Arimura, Takayuki Yamada, Kentarô Sakaguchi
- Musique : Kôichi Sugiyama
- Producteur : Stephanie Sheh, Michael Sinterniklaas pour Toei Company
- Distributeur : Netflix France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Hunters : La review des trois premiers épisodes
Avenue 5 : Review 1.05 He’s Only There to Stop His Skeleton (...)
Doctor Who : Review 12.08 The Haunting of Villa Diodati
My Holo Love : Review de la saison 1
Star Trek Picard : Review 1.04 Absolute Candor
Westworld : Nouvelle bande annonce de la saison 3
Hunters : La review des trois premiers épisodes
Moon Knight : Daniel Radcliffe nie son implication dans la série (...)
Jurassic World 3 : Colin Trevorrow vous présente son (...)
Uncharted : Tom Holland annonce le début de production (...)
Mes jours de gloire : La critique
DMZ : Freddy Miyares pour le pilote de HBO Max
Cartoon Movie : 22ème édition du 3 au 5 mars à Bordeaux
Painkiller : La mini-série reçoit le feu vert de Netflix
Debris : Norbert Leo Butz pour le pilote de NBC