542 connectés

Kipo et l’âge des Animonstres : Review de la saison 1

Date : 18 / 01 / 2020 à 10h00
Sources :

Unification


Kipo et l’âge des Animonstres est une très bonne série animée de 10 épisodes de 24 minutes se passant dans un futur post-apocalyptique où la nature a repris ses droits et les animaux ont mutés et sont parfois devenus des monstres géants.

Une jeune humaine vivant sous la surface se retrouve dehors suite à un accident. Elle va alors essayer de retrouver son père et l’endroit où elle vit. En chemin, elle va devenir amie avec une bande improbable d’humains et de mutants et se devoir se créer un chemin dans un monde vraiment très différent du sien.

L’animation n’est parfois pas extrêmement détaillée et poussée comme ce que l’on voit au niveau des longs métrages, mais la réalisation est toujours enjouée et réserve régulièrement des moments épiques. Les rencontres entre Kipo, ses amis et les différents monstres et personnages qui habitent la surface sont toujours passionnantes à découvrir.

La galerie d’individus croisés est extrêmement diversifiée et toujours intelligemment trouvée. Les mutants sont tous aussi hauts en couleur et sont souvent une variété humanoïde dérivant d’un l’animal et parlant un langage commun, compréhensible par les humains. On croise ainsi des dérivés de chat, de chien, de grenouille, de serpent ou encore de singe. Sans compter de nombreuses autres espèces qui font toujours des apparitions marquantes.

Les personnages principaux sont vraiment formidables et ont tous une personnalité attachante. Kipo, en jeune fille geek qui n’a pas froid aux yeux et qui est remplie de bienveillance est vraiment superbe et donne une grande envie de devenir son amie. Louve est une sympathique combattante qui ne renonce jamais. Benson est un jeune homme, grand amateur de musique, plein d’entrain et de joie de vivre. Mandu est un cochon mutant muet très intelligent. Quant à Dave, l’insecte mutant, c’est un personnage absolument incroyable qui passe son temps à passer d’un stade de développement à l’autre, de l’enfant au vieillard, renforçant l’effet comique de certaines situations.

La série animée est labellisée pour le jeune public, qui s’y retrouvera sans problème. Néanmoins, les adultes prendront un très grand plaisir à regarder cette histoire de science-fiction riche en rebondissements et pleine d’inventivité. En effet, le mélange entre civilisation du passé qui s’est bien érodée au bout de 200 ans, mutants géants et autres types d’humanoïdes ayant gardés les caractéristiques de leur espèce de départ, permet de découvrir sans arrêt des choses et de beaucoup s’amuser des différentes rencontres de Kipo et de ses amis.

Le doublage anglais est vraiment excellent. Chaque voix est parfaitement bien trouvée et ces dernières confèrent une immense véracité et beaucoup d’énergie aux différents personnages croisés. A priori, pour ce que j’en ai entendu, le doublage français a l’air d’être correct.

Le design des protagonistes est très coloré et permet de proposer des individus parfaitement reconnaissables de prime abord et qui sont plaisant à découvrir.

La musique est aussi importante dans la série. Elle est même liée à certains rebondissements et ressorts de l’intrigue. Les génériques finaux d’une trentaine de secondes sont tous agréables à découvrir et restent dans la droite lignée de la thématique mélodieuse de l’épisode.

Kipo et l’âge des Animonstres est une très bonne série animée qui propose des personnages vraiment sympathiques et souvent très drôles. Avec de très nombreuses péripéties toujours passionnantes à découvrir, des monstres impressionnants et beaucoup d’imagination, on s’amuse énormément devant les 10 épisodes de cette première saison particulièrement réussie. Espérons donc qu’il y en ait une deuxième d’une même qualité afin de poursuivre cette immersion dans un monde vraiment particulier et coloré.

Imaginatif et divertissant.

ÉPISODE

- Episode : 1.01 à 1.10
- Titre : La fille du terrier, Baies explosives, Des bûcherons et des chats-teignes, Cäctusville, Les astronomes en col roulé, Ratland, Mulholland, Bec-bec, Un monde sans pitié, Au-delà de la vallée des chiens
- Date de première diffusion : 14 janvier 2020 (Netflix)
- Créateur : Radford Sechrist, Bill Wolkoff
- Réalisateur : Bill Wolkoff, Radford Sechrist
- Scénariste : Bill Wolkoff, Radford Sechrist
- Avec : Karen Fukuhara, Deon Cole, Coy Stewart, Sydney Mikayla, Dee Bradley Baker, Sterling K. Brown, Dan Stevens, Lea DeLaria

RÉSUMÉ

Une jeune fille déracinée mais débrouillarde apprend à survivre dans un monde peuplé d’animaux mutants et cherche à rentrer chez elle avec l’aide de ses drôles d’amis.

BANDE ANNONCE



Les films sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les films, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits



 Charte des commentaires 


Queen Sono : Review de la saison 1
Sa dernière volonté : La review du film Netflix
I Am Not Ok With This : Review de la saison 1
My Holo Love : Review de la saison 1
Dragon Quest Your Story : La review du film Netflix
Matrix 4 : Ellen Hollman rejoint le film en plein tournage
Les Simpson : L’affiche spéciale pour l’épisode (...)
Tales From The Loop : Bande annonce d’une série ambitieuse (...)
American Horror Story : Macauley Culkin rejoint les habitués de (...)
Avenue 5 : Review 1.06 Was It Your Ears ?
Kung Fu : Nouvelles annonces de casting pour le reboot de The (...)
Love, Victor : La série Disney+ déménage sur Hulu
La Communion : La critique
Ordinary Joe : 3 James Wolk pour le prix d’un dans le (...)
The Portable Door : Christoph Waltz et Guy Pearce pour la comédie (...)