526 connectés

Chambre froide : La critique

Date : 07 / 01 / 2020 à 08h00
Sources :

Unification


David Koepp

Chambre froide

  • Date de parution : 6 novembre 2019
  • Genre : Thriller
  • Collection : HarperCollins Noir (n°32)
  • Format : Broché
  • Editeur : Harper Collins
  • ISBN : 9791033904380
  • Prix : 21,50€
  • Nombre de pages : 352

1987. Des débris de la station spatiale Skylab tombés dans le désert australien ont libéré les spores d’un champignon génétiquement modifié hautement létal. Bilan : vingt-six morts, le corps atrocement mutilé. Les deux agents gouvernementaux et la microbiologiste dépêchés sur place arrivent trop tard pour sauver quiconque, mais ils parviennent à prélever un échantillon du fongus et à le confiner dans un complexe de stockage militaire au Kansas, dans un environnement qui devrait l’empêcher de se développer.

2019. Deux employés du complexe ­– revendu depuis à une société privée – sont témoins d’une activité anormale au quatrième sous-sol. Ils ignorent tout de la présence en ces lieux de l’arme bactériologique la plus mortelle jamais conçue... et qui vient de se réveiller.

Décryptage

En 1987, Trini Romano et Roberto Diaz, arrivent à endiguer, non sans mal, une épidémie hautement dévastatrice, survenue en Australie, suite à la chute sur Terre d’un fragment de la station spatiale Skylab. Une fois le champignon génétiquement modifié contenu, il leur est demandé d’en rapporter un échantillon aux USA qui sera plus précisément gardé dans un complexe sous-terrain de l’armée, à 100m sous terre, dans le plus grand secret. Mais plus de 30 ans plus tard, ce complexe transformé en entreprise de stockage, va dévoiler son terrifiant secret.

Avant d’être romancier, David Koepp est avant tout le scénariste de renom que l’on connait, avec à son actif des films comme Jurassic Park et Le Monde perdu, sa suite, Indiana Jones et le Royaume du Crâne de cristal (pas son plus gros coup) mais aussi l’Impasse, Mission Impossible, Panic Room, Spider-Man (de Raimi), La guerre des mondes, Anges & Démons, Men in Black 3… Il a quelques films en tant que réalisateur mais rien de bien transcendant. Après 2 adaptations de films (Spider-Man et La guerre des mondes), David Koepp signe ce roman original. Et forcément avec un tel bagage, le style est fluide et surtout très visuel, très cinématographique. Le travail sur les personnages se dévoile au fur et à mesure du récit et ceux-ci gagnent en profondeur à mesure que le récit avance et que la tension et le suspense montent.

Inévitablement, un roman comme celui-ci interroge autant qu’il divertit. De la puissance des armes bactériologique, au problème du réchauffement climatique comme une véritable menace sur tout ce qui est précisément gardé dans les glaces, ou ailleurs, depuis des millénaires, ou bien moins longtemps, comme dans les conditions du livre. Conjointement au thriller écologique apocalyptique effrayant dans lequel la tension est véritablement palpable, s’insère une romance plus légère, permettant au lecteur de respirer. On y suit donc parallèlement 3 histoires en plus de celle introductive qui explique l’arrivée sur Terre de ce champignon, celle de Mike avec le cerf et le chat, celle de Teacake et Naomi, duo de gardiens improbables du complexe de stockage et (re)découvreurs malgré eux de cette menace enfouie et celle de Roberto Diaz, que l’on sort de sa retraite et qui s’érigera en sauveur.

Forcément une telle intrigue demande quelques raccourcis scientifiques et scénaristiques pour le rendre « Tout public » mais le récit est très visuel mais surtout très plaisant, divertissant, prenant, accrocheur et nous fait penser à un scénario d’un épisode d’X-Files sur le monstre de la semaine, avec suspense intense, mystère, complot, romance, humour et action. Monstre de la semaine qui a son mot à dire dans l’histoire, qui est une petite touche originale non négligeable de ce cocktail détonnant.


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


DCeased : La critique
October Faction : La critique du tome 1
L’autre Terre : La critique du tome 1
Crusaders : La critique du tome 1
L’homme de l’année tome 16 - 1989 : La critique
Matrix 4 : Ellen Hollman rejoint le film en plein tournage
Les Simpson : L’affiche spéciale pour l’épisode (...)
Tales From The Loop : Bande annonce d’une série ambitieuse (...)
American Horror Story : Macauley Culkin rejoint les habitués de (...)
Avenue 5 : Review 1.06 Was It Your Ears ?
Kung Fu : Nouvelles annonces de casting pour le reboot de The (...)
Love, Victor : La série Disney+ déménage sur Hulu
La Communion : La critique
Ordinary Joe : 3 James Wolk pour le prix d’un dans le (...)
The Portable Door : Christoph Waltz et Guy Pearce pour la comédie (...)