496 connectés

Elastium : La critique du jeu élastique

Date : 16 / 12 / 2019 à 07h45
Sources :

Unification France


Elastium
Contrôler les territoires

Description :

"Elastium est un jeu utilisant comme matériel principal les fameux élastiques à bracelet si populaires. C’est un jeu de contrôle de territoire où l’on va pouvoir créer des zones en payant des cartes de couleurs utilisant ainsi les élastiques sur un imposant plateau 3d au travers de différents scénarios.

Dans Elastium vous allez jouer différents scénarios, dans lesquels il faudra payer des cartes de votre main pour prendre le contrôle de territoire à l’aide d’élastiques.

Les conditions de victoire et de déploiement diffèrent selon les scénarios, mais les joueurs doivent récolter des cartes pour pouvoir créer des zones de contrôles avec leurs élastiques.

À son tour un joueur peut soit prendre des cartes, soit payer des cartes correspondantes aux couleurs des picots du plateau 3d qu’il veut utiliser pour créer une zone de contrôle avec ses élastiques.

Une fois cette zone créée il pourra récupérer les ressources ou point de victoire contenu à l’intérieur.

Le jeu propose 8 scénarios différents, autant sur la mise en place, le décor, les conditions de pose des élastique ou de victoire."



Le visuel de la boîte et son contenu :

- Base de jeu en 3D
- 12 plateaux double-face
- 50 cartes, en 5 couleurs différentes
- 100 élastiques, en 4 couleurs
- 50 jetons Énergie
- 4 pions, de la couleur des élastiques
- 1 marqueur
- 1 piste de score
- Règles du jeu

Le déroulement d’une partie :

On met en place le jeu selon le scénario choisi (et le plateau qui lui est dédié).

À son tour de jeu, le joueur actif va pouvoir soit :

- piocher 2 cartes (soit une des cartes visible sur la piste, soit une, face cachée de la pioche).

- placer un élastique, en respectant la règle de pose et en payant le coût demandé en cartes, à la base de chaque picot du plateau. La zone ainsi délimité par l’élastique rapporte des points de victoire ou des points d’énergie (qui permettent de faire de nouvelles actions, ou de gagner des points de victoire en fin de partie).

Notons au passage que si un autre joueur utilise un picot que vous avez déjà utilisé, il doit vous donner la carte de ressource et non juste la défausser.

Le joueur ayant le plus de point de victoire en fin de partie (selon le scénario), l’emporte.

Vous pouvez télécharger les règles complètes ici.

Le verdict :

Ce jeu de contrôle de zone est très original grâce, surtout, à la mécanique des élastiques.

Il fallait y penser, mais ce petit accessoire permet de délimiter parfaitement sa zone, avec une pose instinctive.

Les règles sont très simples à apprendre, et la mécanique est sans finasserie inutile. Le plaisir est alors sans entrave.

La rejouabilité et le renouvellement du plaisir de jeu sont assurés par les 8 différents plateaux qui permettent de changer les règles, les conditions de victoire, la mise en place en début de partie et les possibilités en cours.

Simple, frais et efficace, pour tout public, dès 8 ans, habitué des jeux ou casual, familial ou d’experts. Elastium est une des bonnes surprises de cette fin d’année.

Fiche technique

Type : Placement
Format : Boîte de jeu
Auteur(s) : Oren Shainin
Éditeur : Lifestyle Boardgames
Illustrations : Yaniv Kahana
Nombre de joueurs : 2 à 4
Age des joueurs : 8 ans et plus
Durée d’une partie : 30 minutes
Édition Française : Oui
Extensions disponibles : Non
Prix constaté : Moins de 30 euros



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Terrors of London : La critique du deckbuilding
Metal Adventures : La campagne de financement de l’édition (...)
Loser : La critique du jeu de perdant
Paris New Eden : La critique du jeu
Ludum : La critique de la box hivernale
Disney : Mickey célèbre le Nouvel An Chinois !
César 2020 : Les nommées de la 45ème cérémonie
The Power : Eddie Marsan rejoint Leslie Mann et John Leguizamo (...)
Just One Drink : Laura Dern rejoint Quibi
Histoire d’un regard : La critique
Saved By The Bell : Dexter Darden pour le revival de Sauvés par (...)
L’Institut : Le Stephen King cuvée 2020
Terrors of London : La critique du deckbuilding
Cinéma - Bandes Annonces : 29 janvier 2020
Star Trek Picard : Vous avez dit Earl Grey sans théine (...)