310 connectés

Jeune Juliette : La critique

Date : 06 / 12 / 2019 à 09h30
Sources :

Unification


L’adorable Jeune Juliette nous embarque l’espace de quelques jours d’été dans un nostalgique voyage en Adolescence.
C’est tellement ça !

Une belle chronique de la souffrance ordinaire qu’endurent les adolescents... quels qu’ils soient. Car finalement ceux qui "sont différents" sont ceux qui en ont le plus clairement conscience, mais tous... traversent une période difficile. C’est très bien fait.

Une histoire qui pourrait paraître banale, qui pointe pourtant les moments les plus importants de la vie. Souvent vécus dans cet âge si douloureux, où l’on passe "d’un monde à l’autre"...

C’est très bien écrit. Interprété avec talent par une distribution épatante. Chacun endosse son rôle avec une belle empathie. Et livre sa partition avec justesse.

L’image est à l’avenant, jolie et un peu acidulée. Une belle lumière baigne cette tragi-comédie que représente ce temps de métamorphose. Qui paraît toujours trop long à qui l’éprouve.
Et si le changement est peu flagrant pour notre Jeune Juliette, plus intérieur que physique, on ressent très bien ce qui la bouleverse. Dans tous les sens du terme.

Émouvant juste ce qu’il faut, mais jamais pathétique, le récit entraînera les plus vieux sur le chemin de la nostalgie. Tandis qu’il apportera peut-être aux plus jeunes une belle réflexion et un peu d’aide pour affronter la tempête.
Si seulement cela pouvait remettre les adultes dans le contexte (qu’ils se sont empressés d’oublier) pour réfléchir un peu et les aider au mieux à passer le cap. Ah l’adolescence... les premiers émois amoureux... La nouvelle compréhension du "moi"... et tout le toutim.

Et si l’action se passe ici au Québec, force est de constater que cette aventure-là est belle et bien universelle...

Traitée ainsi, c’est ben l’ fun !

Doux-amer, comme l’est cette période de la vie.
À voir en famille.
Fort plaisant.


SYNOPSIS


Juliette est effrontée, malicieuse, un peu grosse et menteuse. Elle n’est pas vraiment populaire au collège, mais c’est pas grave : c’est tous des cons ! Juliette a 14 ans et elle croit en ses rêves. Pourtant, les dernières semaines de cours se montreront très agitées et vont bousculer ses certitudes sur l’amour, l’amitié et la famille…

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE


- Durée du film : 1 h 37
- Titre original : Jeune Juliette
- Date de sortie : 11 décembre 2019
- Réalisateur, Scénariste : Anne Émond
- Interprètes : Alexane Jamieson, Léanne Désilets, Robin Aubert
- Photographie : Olivier Gossot
- Montage : Alexandre Leblanc
- Musique : Vincent Roberge
- Costumes : Caroline Bodson
- Direction artistique : Sylvain Lemaître
- Producteur : Sylvain Corbeil-Metafilms
- Distributeur : Ligne 7

LIENS


- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Jeune Juliette



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


L’affaire Marvin : La critique
Adoration : La critique
Swallow : La critique
1917 : La critique
Système K : La critique
Avenue 5 : Review 1.01 I Was Flying
Star Wars : Le prochain film réalisé par Taika Waititi (...)
Netflix : Le streamer dépensera encore plus d’argent en (...)
Les nouvelles aventures de Sabrina : La bande annonce de la (...)
Tenet : Un budget imposant pour le nouveau Nolan
L’affaire Marvin : La critique
Demimonde : J.J. Abrams en quête d’un nouveau showrunner (...)
Kipo et l’âge des Animonstres : Review de la saison (...)
New Amsterdam : Un avenir radieux pour la série
Heels : Alison Luff pour une série Starz sur le catch