507 connectés

La Belle et le Clochard : La review du film Disney+

Date : 16 / 11 / 2019 à 13h00
Sources :

Unification


Disney continue d’adapter consciencieusement tous ses long-métrages d’animation en live action et a décidé de faire de La Belle et le Clochard un des fers de lance de sa plateforme de streaming. Après le succès stratosphérique du Roi Lion, nous avons donc le droit à l’adaptation live d’un de ses plus grands classiques. Un classique, certes un peu plus daté et secondaire dans l’important catalogue des long-métrages Disney, mais doté d’un charme intemporel qui lui donne une place de choix dans le cœur des fans et des amateurs d’animation.

C’est d’ailleurs de charme dont manque un peu cette réadaptation dont, il faut bien l’avouer, on ne peut pas reprocher grand chose tant elle est (trop) fidèle à la trame d’origine. Le casting vocal original est prestigieux (Justin Theroux, Janelle Monae...), les animaux attachants et la photographie chatoyante. La réalisation n’a rien d’époustouflante, mais arrive néanmoins à rendre les quelques scènes de courses-poursuites canines très fluides et très immersives. Mis à part la chanson des Siamois qui a été retirée à cause des clichés qu’elle véhicule sur les Asiatiques, on retrouve bien entendu toutes les musiques du dessin animé original, dont l’inoubliable Belle nuit (Bella Notte) avec des réinterprétations sans surprises, mais efficace.

Si vous n’avez pas vu le dessins-animé depuis longtemps, vous serez sans doute surpris de voir l’influence (consciente ou inconsciente) qu’il aura eu sur d’autres long-métrages que ce soit par exemple Toy Story, avec la peur qu’a Belle de perdre " sa place ") ou Aladdin dans le rapport de classe qu’elle a avec le Clochard. Outre ses différents niveaux de lecture, c’est en cela que le film en devient très agréable à regarder pour des adultes.

Cela ne suffit certes pas à faire de cette adaptation de La Belle et le Clochard un film à voir à tout prix, mais même si cette version ne prend aucun risques nous sommes loin d’avoir un film au rabais. C’est le film idéal à voir en famille, bien au chaud devant la télévision du salon aux moments des Fêtes ou lors d’un après-midi pluvieux. De ce point de vue, Disney a parfaitement réussi son entrée dans le monde du streaming avec une première œuvre familiale inédite pour son catalogue. Dans le genre, si vous voulez un peu de fraîcheur, attendez peut-être le film qui sera centré sur Cruella !

SYNOPSIS

Dans une petite ville de Nouvelle-Angleterre, la chienne cocker Lady voit sa vie parfaite bouleversée par l’arrivée d’un heureux événement dans la famille de ses maîtres. Elle fait alors la rencontre de Clochard, un chien errant pour qui la rue n’a plus aucun secret.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 43
- Titre original : Lady and the Tramp
- Date de diffusion : 12/11/2019
- Réalisateur : Charlie Bean
- Interprètes : Thomas Mann, Kiersey Clemons, Ashley Jensen, Adrian Martinez, Arturo Castro
- Photographie : Enrique Chediak
- Montage : Melissa Bretherton
- Musique : Joseph Trapanese
- Producteur : Walt Disney Pictures
- Diffuseur : Disney+

LIENS

- ALLOCINÉ
- IMDB


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Ninokuni : La review du film Netflix
Irrésistible Gary Cooper : La review
Du sport au meurtre - Dans la tête d’Aaron Hernandez : (...)
Avenue 5 : Review 1.01 I Was Flying
Kipo et l’âge des Animonstres : Review de la saison (...)
The Morning Show : L’équipe donne des infos sur la saison 2 (...)
Mythic Quest - Raven’s Banquet : La comédie Apple TV+ (...)
Home Before Dark : Apple confirme une seconde saison
Trying : La première série originale britannique pour (...)
Americanah : Corey Hawkins pour la série limitée HBO (...)
Disney+ : Date de sortie européenne rapprochée et prix (...)
Cinéma - Bandes Annonces : 22 janvier 2020
The Walking Dead - World Beyond : Une date de lancement pour une (...)
Defending Jacob : Premières images et date de diffusion (...)
Amazing Stories : Première image et date de diffusion du reboot (...)