603 connectés

Le Mans 66 : La critique

Date : 10 / 11 / 2019 à 14h30
Sources :

Unification


Le Mans 66 est un très bon film qui revient sur l’affrontement entre Ford et Ferrari pour gagner les 24 heures du Mans qui se passent en France.

Le scénario de Jez Butterworth, John-Henry Butterworth et Jason Keller présente un grand constructeur automobile américain, Ford, qui décide de gagner une course célèbre afin de montrer une nouvelle image plus sexy de sa firme. L’histoire se focalise sur l’homme qui va être en charge de monter cette équipe automobile et de créer la voiture permettant de remporter la course, et sur un pilote, garagiste chevronné, qui va aider à concevoir ce bolide et se mettre derrière son volant.

Le film de James Mangold est vraiment très bien fait. Ce dernier trouve le juste équilibre entre séquences intimistes, passages "politiques", séances d’entraînement et d’ajustement et courses complètement addictives. En effet, si le long métrage est d’une belle facture et bénéficie à la fois de la très belle photographie de Phedon Papamichael et du montage vraiment précis de Michael McCusker et d’Andrew Buckland, les séquences de courses sont absolument incroyables et magnifiquement filmées et mises en scène.

Ces dernières bénéficient d’ailleurs du son d’époque des véritables moteurs Ford qui ont été fournis par la firme automobile elle-même. L’immersion visuelle et auditive est donc complète et le spectateur se laisse entraîner avec une grande aisance au sein de circuits retords.

Le travail de reconstitution est impressionnant. Les voitures sont absolument magnifiques ! Quand on voit le peu de protection dont bénéficiaient les pilotes il y a quelques décennies, on comprend pourquoi certains considèrent que c’était une époque héroïque !

Les comédiens sont réellement formidables. Le film gagne beaucoup en qualité grâce à leur présence et permet de rendre cette course à la victoire encore plus haletante. Christian Bale est magnifique en pilote formidable au caractère qui l’est tout autant. Il est très intéressant de voir la façon dont cet homme, peu représentatif de l’image que Ford voulait donner de son entreprise, a dû lutter et se battre pour prouver qu’il était le meilleur. Matt Damon est absolument magnifique en chef d’équipe, ancien champion automobile ayant gagné la course du Mans, ayant carte blanche pour emporter le titre sous le nez de Ferrari.

Le long métrage est aussi intéressant pour découvrir l’envers du décor de cette course. Cette dernière occupe une grande partie de la fin, mais tous les tests ayant mené à la construction de la voiture sont vraiment passionnants à voir. Tout comme les tractations entre les différentes parties et la politique interne de l’entreprise qui prend régulièrement le pas sur la gestion de l’équipe en charge de la partie course. Un affrontement entre administratifs et hommes de terrain qui est parfois édifiant et dont les décisions centralisées prises lors de la course du Mans laissent un goût amer.

Le Mans 66 est un très bon film captivant, émouvant et bénéficiant d’une reconstitution des courses automobiles des années 60 éblouissante. Avec un affrontement qui est entré dans les annales des circuits de courses, des comédiens plus vrais que nature et une mise en scène complètement maîtrisée, l’œuvre permet de découvrir cette lutte entre deux grands constructeurs. Et elle mérite assurément d’être (re)découverte d’une telle façon.

Spectaculaire et divertissant.

SYNOPSIS

Basé sur une histoire vraie, le film suit une équipe d’excentriques ingénieurs américains menés par le visionnaire Carroll Shelby et son pilote britannique Ken Miles, qui sont envoyés par Henry Ford II pour construire à partir de rien une nouvelle automobile qui doit détrôner la Ferrari à la compétition du Mans de 1966.

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 2 h 32
- Titre original : Ford v. Ferrari
- Date de sortie : 13/11/2019
- Réalisateur : James Mangold
- Scénariste : Jez Butterworth, John-Henry Butterworth, Jason Keller d’après l’œuvre de A.J. Baime
- Interprètes : Matt Damon, Christian Bale, Caitriona Balfe, Josh Lucas, Jon Bernthal, Tracy Letts, Noah Jupe, Remo Girone
- Photographie : Phedon Papamichael
- Montage : Michael McCusker, Andrew Buckland
- Musique : Marco Beltrami, Buck Sanders
- Costumes : Daniel Orlandi
- Décors : François Audouy
- Producteur : James Mangold, Peter Chernin, Jenno Topping pour 20th Century Fox, Chernin Entertainment
- Distributeur : Twentieth Century Fox France

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

Le Mans 66



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


The Lighthouse : La critique
Vic le Viking : La critique
Paroles de bandits : La critique
Le Cristal Magique : La critique
One Mind - Une vie zen : La critique
E.T. : Les coulisses de la réunion de l’Extraterrestre avec (...)
Stargirl : La première bande annonce de la série DC
American Gods : Coup de tonnerre pour la série de Starz
V-Wars : Ian Somerhalder explique pourquoi il est de retour parmi (...)
The Lighthouse : La critique
Star Wars - Rise of the Resistance : De nouvelles images de (...)
Lovecraft : David Benioff & D.B. Weiss pour un thriller (...)
Code 8 : Les cousins Amell à l’assaut de Quibi
Marvel Champions : La critique du jeu de cartes évolutif
Netflix - Bandes annonces : 15 décembre 2019