585 connectés

J’ai perdu mon corps : La critique

Date : 02 / 11 / 2019 à 11h30
Sources :

Unification


J’ai perdu mon corps est un remarquable dessin animé d’une immense inventivité et d’une narration magnifique.

Une main tranchée essaye désespérément de retrouver le corps à laquelle elle appartient. Le scénario de Jérémy Clapin et de Guillaume Laurant, adaptant l’œuvre Happy Hand de Guillaume Laurant, se met au niveau de cette main pour suivre ses tribulations en plein Paris. Avec elle, il raconte aussi l’histoire de son possesseur à travers des flashbacks de sa jeunesse ou de sa vie plus récente.

Le film de Jérémy Clapin est réellement incroyable. Il a d’ailleurs eu non seulement le Cristal du meilleur long métrage au Festival d’animation d’Annecy, mais aussi le Prix du public, alors que la sélection de cette année 2019 était très relevée. Et c’est extrêmement justifié, car il s’agit bien d’un chef-d’œuvre de l’animation devant lequel on se trouve.

En effet, l’animé multiplie les angles de vue originaux et une intrigue particulièrement prenante. Cette reconstitution d’un drame conté à rebours, associée à des passages épiques, fait monter la tension et l’émotion du spectateur qui ne peut que s’éblouir devant tant de maîtrise et d’imagination.

Il faut toutefois signaler que le film s’adresse plus un public adolescent et adulte qu’aux enfants. En effet, l’histoire contée est loin d’être drôle et le style de narration a de quoi déconcerter les plus jeunes. Il s’agit toutefois d’un étonnant conte moderne et d’une magnifique histoire d’amour, associés à la poésie folle de cette main tentant à tout prix de retrouver son propriétaire.

L’animation est vraiment formidable. La vision au niveau du sol, les perspectives et les animations des différents personnages sont vraiment réussies. En particulier cette main qui réussit à transmettre toute une palette d’émotions grâce à son maintien à la position de ses doigts. Les aventures qu’elle vit sont d’ailleurs impressionnantes et rendent ce personnage, tellement particulier, extrêmement attachant.

Le travail sur les personnages, les décors et les images est aussi très beau. Passant du point de vue de la main à raz le sol, au passé représenté par un somptueux noir et blanc, au présent coloré, l’enchantement visuel se fait à tout moment et les surprises sont constantes.

Les différents protagonistes sont très bien doublés et ceux-ci nous narrent progressivement l’histoire particulièrement captivante d’un jeune homme déraciné à la recherche de l’amour et d’un avenir heureux.

La belle musique de Dan Levy accompagne vraiment très bien ce récit surprenant qui réussit à tellement envoûter le spectateur, qu’il en oublie bien vite que ce sont des dessins qui défilent devant ses yeux.

J’ai perdu mon corps est un merveilleux dessin animé, faisant parti de ceux, inoubliables, qui marquent l’animation de leur empreinte. Avec une histoire merveilleuse mélangeant passé et présent, famille et deuil, amour et futur, une animation d’une maestria folle et une si grande tendresse portée au sujet, matinée d’une poésie enchanteresse, on se retrouve clairement devant l’un des plus grands films d’animation de ces dernières années.

Immanquable et fantastique.

SYNOPSIS

A Paris, Naoufel tombe amoureux de Gabrielle. Un peu plus loin dans la ville, une main coupée s’échappe d’un labo, bien décidée à retrouver son corps. S’engage alors une cavale vertigineuse à travers la ville, semée d’embûches et des souvenirs de sa vie jusqu’au terrible accident. Naoufel, la main, Gabrielle, tous trois retrouveront, d’une façon poétique et inattendue, le fil de leur histoire...

BANDE ANNONCE


FICHE TECHNIQUE

- Durée du film : 1 h 21
- Titre original : J’ai perdu mon corps
- Date de sortie : 06/11/2019
- Réalisateur : Jérémy Clapin
- Scénariste : Jérémy Clapin, Guillaume Laurant d’après l’œuvre de Guillaume Laurant
- Interprètes : Hakim Faris, Victoire Du Bois, Patrick d’Assumçao
- Montage : Benjamin Massoubre
- Musique : Dan Levy
- Décors : Jocelyn Charles, Jérôme Florencie
- Producteur : Marc Du Pontavice pour Xilam
- Distributeur : Rezo Films

LIENS

- SITE OFFICIEL
- ALLOCINÉ
- IMDB

PORTFOLIO

J'ai perdu mon corps



Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


Anthropocène l’époque humaine : La critique
Little Joe : La critique
Zibilla ou la vie zébrée : La critique
Countdown : La critique
Le Mans 66 : La critique
Anthropocène l’époque humaine : La critique
Ghost Draft : Nouveau titre et première image du film de Chris (...)
The Expanse : La saison 3 en DVD
Titans : Les héros reviendront pour une saison 3
Deep Blue : La critique du jeu profond
Cinéma - Bandes Annonces : 13 novembre 2019
See : Review 1.04 La rivière
Sonic le Film : La bande annonce d’un hérisson enfin (...)
The Batman : La jeune actrice Jayme Lawson pour un rôle (...)
She-Hulk : Jessica Gao embauchée sur la série Disney+