422 connectés

NYCC 2019 - For all Mankind : La version alternative de la course à l’espace

Date : 08 / 10 / 2019 à 14h00
Sources :

Syfy


Les acteurs et les producteurs du drame d’exploration spatiale For All Mankind ont débarqué au Comic Con de New York pour un aperçu de la série AppleTV+ à venir, présentant les 16 minutes d’ouverture du premier épisode. L’histoire commence en juin 1969, au moment même où l’Union soviétique a battu les États-Unis dans la course du premier homme sur la lune.

Créée par Ronald D. Moore, principalement connue pour son reboot de Battlestar Galactica et sa maîtrise de l’adaptation télévisée des livres Outlander (sans oublier son travail sur 3 séries Stat Trek), la série décrira comment cette tournure des événements blessera la fierté nationale et laissera la NASA sous le choc, tout en ajustant ses objectifs de programme spatial. Une bande-annonce proposée la semaine dernière révèle que le président Nixon veut devenir le premier pays à mettre une femme sur la lune.

Malgré le revers démoralisant du démarrage, les producteurs voient dans leur série un ton optimiste. "L’histoire [réelle] de la NASA dans les années 1970 est plutôt déprimante, du moins à mon avis," a déclaré Moore, qui a précédemment décrit la série comme "Mad Men à la NASA". Il a souligné les coupes budgétaires et la portée de la NASA dans les années qui ont suivi la mission historique Apollo 11. "J’ai pensé, et si tu faisais la version alternative de l’histoire ? Faisons la course à l’espace que nous n’avons jamais eu."

Le producteur exécutif Marel Davis a ajouté : "Nous avons parlé de beaucoup de choses dans la writers’ room, c’est qu’en perdant la lune, nous pouvons gagner à la fin. Nous espérons essayer d’aller de plus en plus loin dans le programme spatial, parce que dans notre histoire actuelle une fois sur la lune, la situation est tout simplement devenue inexistante."

Joel Kinnaman, la star d’Altered Carbon et de The Killing, mène la distribution et incarne un astronaute Apollo dont la vie est bouleversée lorsque les Soviétiques se rendent sur la Lune pour la première fois. Il a félicité les scénaristes pour avoir géré les intrigues d’une grande distribution. "Vous voyez beaucoup de séries dans lesquelles il y a 3 ou 4 personnages bien décrits," dit-il. "Dans cette série, 8 personnages ont des arcs incroyables qui ont vraiment évolués au cours de la saison. Ce n’est que lorsque j’ai reçu le script des épisodes 5 et 6 que j’ai vraiment compris l’étendue du personnage."

Bien que beaucoup de personnages soient fictifs, les 2 personnages qui occuperont une place importante à l’arrière-plan sont Nixon et Ted Kennedy. Comme on le voit dans les premières scènes du premier épisode, Nixon est furieux que les Soviétiques aient réussi à voler la gloire de l’Amérique avec ce moment emblématique. "Nixon a ensuite décidé de participer à la course à l’espace," a déclaré Moore au sujet de l’histoire de For All Mankind. "Il retire les troupes américaines du Vietnam plus tôt."

Et dans une tournure intéressante, le moment choisi pour l’atterrissage de la Lune soviétique amène le sénateur Ted Kennedy à annuler les projets d’une fête à Chappaquiddick Island, dans le Massachusetts, qui aurait conduit à un scandale majeur lorsqu’il fut reconnu responsable de la mort de Mary Jo Kopechne, dans un accident de voiture après la rencontre. "Ted annule la fête et se rend à Washington à la place, et comme résultat, la tragédie de Chappaquiddick ne se produit jamais, Ted devient un candidat viable à la présidence et Nixon s’inquiète maintenant de la réélection en 1972," indique Moore. "Tous ces dominos commencent à tomber et ils changent également le cours de l’histoire américaine et mondiale. Et l’entrée d’une femme dans le programme est l’un des changements culturels qui commencent à se produire."

Il existe d’autres types de changements qui seront explorés dans For All Mankind, au-delà de l’aspect culturel. Moore a expliqué comment les progrès technologiques auraient pu se répercuter sur la société.

"Le fait de consacrer autant d’attention et de recherche et développement à la technologie aérospatiale, changerait les choses", a déclaré M. Moore. "Vous accéderiez plus rapidement à Internet et à l’énergie solaire. Beaucoup de ces choses se seraient passées. Nous pensons que cela aurait été une chose positive pour l’Amérique, et pour le monde entier. "

For All Mankind sera l’un des nombreux programmes originaux disponibles au démarrage d’Apple TV+ lors de son lancement au 1er novembre.


Les séries TV sont Copyright © leurs ayants droits Tous droits réservés. Les séries TV, leurs personnages et photos de production sont la propriété de leurs ayants droits.



 Charte des commentaires 


For All Mankind : Retour en production pour la saison (...)
[email protected] - For All Mankind : Une bande annonce pour la (...)
For All Mankind : Ronald D. Moore parle des saisons 2 et 3 (...)
For All Mankind : Ronald D. Moore explique ses choix (...)
For All Mankind / See / Dickinson : Les séries d’Apple TV + (...)
Raya et le dernier dragon : La première bande annonce du nouveau (...)
Star Wars The Mandalorian : Une seconde bande annonce pour la (...)
The Batman : Superman & Wonder Woman sur les plateaux de (...)
The Third Day : Review 1.06 La nuit
The Falcon and The Winter Soldier : Danny Ramirez pour un rôle (...)
Rebecca : La review du film Netflix
Netflix - Bandes annonces : 21 octobre 2020
The Flight Attendant : Yasha Jackson pour la série HBO Max (...)
The Crown : Dominic West sera le Prince Charles pour la saison (...)
FBI - Most Wanted : Amy Carlson & Terry O’Quinn pour la (...)