252 connectés

L’Étrange Festival 2019 : La clôture

Date : 16 / 09 / 2019 à 09h30
Sources :

Unification


Ça y est ! L’étrange festival vient de fermer ses portes sur une 25ème édition qui a tenu toutes ses promesses.

Il a réellement été difficile de choisir parmi les 90 longs métrages proposés une quarantaine à aller voir, mais honnêtement, s’il y en a quelques-uns qui ne m’ont pas vraiment plu et auxquels je n’ai pas accroché, je ne peux pas dire qu’il y en ait eu un seul de vraiment mauvais, contrairement aux autres éditions.

La seule séance de court métrage à laquelle j’ai assisté a été aussi extrêmement réussie et figurera sans doute longtemps parmi ma session préférée du festival.

La cérémonie de clôture a été l’occasion de remercier chaleureusement les formidables bénévoles qui ont permis à ce que cette nouvelle édition soit une telle réussite. Ces derniers ont toujours été présents et sympathiques et ont contribué grandement à l’ambiance d’un festival qui est étrangement chaleureux et dans lequel on ne trouve que des personnes passionnées et bienveillantes.

Je tiens d’ailleurs à remercier vivement toute l’équipe du festival qui a travaillé énormément pour nous offrir tous ces merveilleux films, longs et courts métrages, aux bénévoles de L’Etrange Festival et aux employés du forum des images qui est un lieu vraiment agréable à fréquenter.

Si au niveau des courts métrages, trois ont été primés, dont deux prix du public qui n’ont pas pu être départagé, cette année, ce sont aussi deux longs métrages d’une sélection extrêmement relevée de 26 films en compétition qui ont gagné un prix. Et j’en suis d’autant plus ravie qu’ils figuraient parmis ceux que j’ai le plus apprécié.

Ce sont des œuvres de dizaine de nationalités différentes qui ont été projetées, qui ont touché des genres tous aussi variés et parlé de sujets parfois peu évoqués. La famille a souvent été au centre de ces derniers, tout comme la manipulation mentale qui est régulièrement revenue d’une façon ou d’une autre.

Vous pouvez découvrir ci-dessous la cérémonie de clôture en entier, ainsi que la présentation de Extazus par Bertrand Mandico et celle de Portrait en pied de Suzanne par sa réalisatrice Izabela Plucinska lors de la projection de ce dernier.

Vous pouvez retrouver l’ensemble du Palmarès ci-dessous, ainsi qu’un avis rapide sur le film australien et le court métrage français qui clôturaient 12 jours de cinéphilie intense.

Cérémonie de clôture et remise des prix :


FILM DE CLÔTURE

  • Please Speak Continuously and Describe Yours Experiences as They Comes to You - Brandon Cronenberg

Please Speak Continuously and Describe Yours Experiences as They Comes to You est un court métrage de Brandon Cronenberg intéressant qui présente un visuel très travaillé. Une jeune femme se trouve dans un lieu où on lui demande de revivre ses rêves qui sont tous plus étranges les uns que les autres et très bien mis en scène. Entre rêves-cauchemar et folie, le spectateur assiste à un étrange ballet d’images et de souvenirs qui restent longtemps en mémoire. Si il est plutôt dérangeant, il est compréhensible, devant ses qualités graphiques, qu’il ait reçu le prix Canal+ du meilleur court métrage.

  • Extazus - Bertrand Mandico

Extazus est la dernière très belle œuvre de Bertrand Mandico. Pour ceux qui apprécient son travail, le réalisateur est toujours égal à lui-même et propose à chaque fois un visuel magnifique remplie d’idées originales. C’est par scénario que son récit peut parfois un peu perdre le spectateur. Toutefois, dans sa dernière création, et celui-ci se laisse suivre sans problème et permet de découvrir un auteur confronté aux héroïnes de mondes étranges qu’il a créé. Le visuel et la recherche esthétique, le traitement des décors et costumes et le mélange entre noir et blanc et couleur contribue vraiment à un enchantement des yeux. C’est toujours un plaisir de découvrir que l’expérimental peut offrir de si belles choses. Si vous aimez l’artiste, ne ratez donc pas son dernier court métrage qui montre une nouvelle fois tout le talent qu’il a.


Vous pourrez retrouver ci-dessous la présentation du film qu’en a faite le réalisateur Bertrand Mandico qui s’est déplacé pour la projection de ce dernier à L’Etrange Festival.

  • True History of the Kelly Gang - Justin Kurzel

True story of the Kelly gang est un film australien de Justin Kurzel qui revient sur la vie de Kelly, un hors-la-loi australien d’origine irlandaise du XIXe siècle. Le long métrage prend son temps pour montrer la jeunesse et la façon dont le personnage a basculé dans la criminalité en opposition avec les Anglais. Son comportement est d’ailleurs aussi lié au fait que ses parents ont été exportés en Irlande par les Anglais en terre australe, comme un nombre d’individus qui n’avaient pas l’intention d’émigrer sur cette nouvelle terre. L’interprétation est très bonne et les beaux paysages australiens participent au plaisir visuel que l’on a à le regarder. Néanmoins, le film est long, se centre uniquement sur son personnage principal, qui nous raconte son histoire, et offre aux spectateurs plus un récit introspectif qu’une œuvre d’action. Selon sa réceptivité, ces aventures dans le bush australien peuvent rapidement lasser ou fasciner jusqu’au bout.

PALMARÈS

Compétition Internationale Long Métrage

Grand Prix Nouveau Genre (en partenariat avec Canal+Cinéma)
Le film sera acheté par Canal+Cinéma pour une future diffusion à l’antenne.

  • Vivarium de Lorcan Finnegan – 2019 – Irlande – Belgique - Danemark

Prix du Public
Le film se verra offrir une campagne publicitaire sur Ciné+.

  • The Odd Family : Zombie on Sale de Lee-Min-Jae – 2019 – Corée du Sud

Compétition internationale Court Métrage

Grand Prix Canal+ (en partenariat avec les Programmes Courts & Créations de Canal+)
Le court métrage est acheté par Canal +.

  • Please Speak Continuously and Describe Yours Experiences as They Comes to You de Brandon Cronenberg – 2019 – Canada

Prix du Public

  • Vagabondages de Guillaume Pin – 2019 – France
  • Portrait en pied de Suzanne de Izabela Plucinska – 2019 – France

Présentation de Portrait en pied de Suzanne par sa réalisatrice Izabela Plucinska :


- SITE OFFICIEL

GALERIE D’IMAGES

L’Étrange Festival 2019


Copyright Marc Bruckert


Les illustrations des articles sont Copyright © de leurs ayants droits. Tous droits réservés.



 Charte des commentaires 


L’Étrange Festival 2019 : Des films hors-compétition (...)
L’Étrange Festival 2019 : Une compétition bien (...)
L’Étrange Festival 2019 : La clôture
L’Étrange Festival 2019 : Un programme à la hauteur de ses (...)
La Semaine Acadienne 2019 : Un vent d’Acadie va souffler (...)
Star Trek - Short Treks : Review 2.02 The Trouble with (...)
The Suicide Squad : Les premières images du tournage
Crisis on Infinite Earths : L’équipe (presqu’au (...)
The Eternals : Richard Madden en pleine action
Le Voyage du Dr Dolittle : Enfin une première bande annonce
Prime Video - Bandes annonces : 14 octobre 2019
The United States of Al : La nouvelle sitcom du créateur de Big (...)
Warrior Women : La critique
Katla : La catastrophe volcanique aura un nom sur Netflix
Les chemins de la haute ville : La critique